Engoulevent d'Europe

L'Engoulevent
d'Europe

Comment le reconnaître ?
De moeurs nocturnes, l'Engoulevent d'Europe est souvent mal connu. Son plumage est de couleur feuille morte, strié et barré, ce qui lui permet de passer facilement inaperçu dans la journée . Au vol, le mâle se reconnaît aux marques blanches des ailes et de la queue.

Sa vie :
Il passe sa journée immobile sur une branche ou à terre. Ce n'est que le soir qu'il commence à se montrer. Il chasse alors les insectes et surtout les papillons évoluant au crépuscule ou durant la nuit

Comment se reproduit-il ?
Il dépose deux oeufs dans une légère dépression du sol, directement à terre. On ne peut pas réellement parler de nid.
La femelle couve jour et nuit, relayé de temps à autre par le mâle. La couvaison dure de 16 à 18 jours et les jeunes sont réellement volants à 20 jours.

Que mange-t-il ?
Il se nourrit d'insectes (coléoptères), de papillons, de libellules et de sauterelles qu'il capture en vol à la tombée de la nuit. Il capture aussi des proies à terre.

Où peut-on le rencontrer ?
L'Engoulevent d'Europe fréquente les friches, les bois clairsemés, aussi bien de feuillus que de conifères et les coupes. En Champagne Ardenne, il est en régression inquiétante du fait de la diminution de ses proies (gros insectes) et de la circulation automobile.
L'engoulevent est un visiteur d'été. Il arrive dans la région fin avril et repart vers le sud entre fin juillet et début septembre.

Chant et cris
On l'entend principalement en période de nidification, de nuit. Son chant est un ronronnement typique, continu, sonore, rapide et dur. On peut l'entendre jusqu'à 1 kilomètre.

Pour retourner à la page précédente