Vipérine, hysope et phacélie


Vipérine

 
Vipérine, hysope et phacélie : trois fleurs bleues qui feront les délices des abeilles, bourdons, papillons et autres butineurs de votre secteur.
Des plantes indispensables dans tout jardin de Nature.
  
La vipérine (Echium vulgare) :

Non, cette fleur n'attire pas les vipères... Son nom lui vient de ses étamines qui dépassent la corolle et rappellent la langue bifide des serpents.

C'est une plante bisannuelle : l'année de son semis, une rosette de feuilles se forme au ras du sol; au cours du printemps suivant, la plante monte et fleurit en juin ou juillet, puis graine et meurt.

Description : la vipérine peut atteindre 1,50 mètre de haut, chaque pied donnant naissance à plusieurs tiges couvertes de centaines de fleurs roses virant au fil des jours au bleu vif. La floraison dure plusieurs semaines. la majesté de cette fleur sauvage lui permet de rivaliser avec les fleurs de jardin les plus spectaculaires.

Culture : semez 4 à 5 graines dans un pot de fleur rempli de terre de jardin à l'automne ou au printemps (en mai, par exemple). Dès que chaque plant est au stade 4 feuilles, n'en laissez qu'un par pot, dépotez et installez la motte en place. La plante doit être mise en place quand elle est encore très jeune, car la vipérine supporte très mal la transplantation. Il faut l'installer dans un endroit ensoleillé. Elle aime les sols légers, caillouteux et secs. Compte tenu de son grand développement, espacez les plants d'au moins 45 cm.

Intérêt écologique : l'attirance des abeilles, bourdons et papillons pour cette plante est exceptionnelle. Elle leur fournit un abondant nectar pendant plusieurs semaines consécutives. Un hectare de vipérine fournit 300 à 400 kg d'un excellent miel.

Rare, elle se développe au bord des route, chemins ou dans des terrains vagues. Son introduction dans les jardins, pleinement justifiée par son esthétisme, permettrait d'assurer sa pérennité, actuellement compromise.

 

L'hysope officinale (Hyssopus officinalis) :

C'est une plante vivace (elle vit plusieurs années).

Description : L'hysope est une plante moyenne de 20 à 60 cm de hauteur, à odeur agréable, croissant en touffes, à floraison estivale. Les fleurs bleu-violet sont disposées en verticilles formant un épi unilatéral.

Culture: originaire des rives de la Méditerranée, il faut lui réserver les endroits les plus ensoleillés de nos jardins.

Semis en godet rempli de terreau, en avril-mai (Les graines seront légèrement recouvertes de terreau) ; mise en place du plant en fin d'automne ou au printemps suivant.

Le semis pouvant s'avérer capricieux, il est parfois plus simple de bouturer l'hysope (de mai à août)... ou de l'acheter en godet dans une jardinerie. Chaque plant sera espacé de 30 cm.

Cette plante croît de préférence sur les sols chauds, secs, calcaires, même pierreux (vieux murs) et peu profonds. Elle redoute les terres argileuses.

Intérêt écologique : L'hysope est une plante aromatique, médicinale, mais aussi très décorative. Le généreux nectar de ses fleurs fait le délice des insectes floricoles. Ces feuilles récoltées d'avril à octobre peuvent être utilisées pour rehausser le goût des viandes, potages et féculents.

 

La phacélie (Phacelia tanacetifolia) :

C'est une plante annuelle : elle meurt l'année de son semis, après avoir fleuri et grainé.

Culture : la phacélie réclame un sol humide au début de sa croissance, mais est peu exigeante sur la nature de la terre. Elle s'accommode de toutes les expositions, sauf de l'ombre totale. Elle est semée en place, à la volée, de mars à juin (elle ne supporte pas le repiquage). Recouvrir les graines d'un coup de râteau. La levée est rapide.

Intérêt écologique: si les plantes exotiques sont à bannir des jardins de Nature, la phacélie (originaire de Californie) peut faire exception pour le double intérêt écologique qu'elle présente :

- C'est un excellent engrais vert : semée au potager sur l'espace laissé vacant par une récolte précoce, ses racines et son feuillage (fauché avant la floraison) constitueront un excellent engrais naturel. De plus, ses longues racines émiettent et aèrent le sol.

- Si on la laisse fleurir, elle s'avérera comme l'une des meilleures plantes mellifère à longue durée de floraison. Un hectare de phacélie permet un rendement de 1000 kg de miel au parfum exquis, et les abeilles ne sont pas les seules à apprécier la phacélie : bourdons, diptères, coléoptères, papillons diurnes et nocturnes s'y bousculent...

Où trouver les graines de ces trois plantes ?

Les graines de phacélie se trouvent facilement en jardinerie, dans le rayon « engrais vert ».

Les graines des trois plantes peuvent être commandées à l'association PONEMA (ANNEPONT 17350 ST-SAVINIEN)

Pour en savoir plus :

« 150 plantes mellifères » Jean SABOT – Editions « La maison rustique » (1980).
Texte en partie extrait d'une fiche "refuge LPO".
Cliquez ici pour en savoir plus sur les refuges LPO

Pour retourner à la page précédente