134.jpg

La Champagne-Ardenne : une région diversifiée

La Champagne-Ardenne est une région très diversifiée proposant des régions naturelles très contrastées avec des climats et des géologies très variables.

Les paysages s'y opposent passant de grandes plaines cultivées à des régions bocagères où domine l'élevage. La forêt est également omniprésente sur plusieurs régions naturelles et en particulier celles les plus humides où l'on trouve également de nombreux lacs et étangs. Les plateaux ardennais et du sud de la région offrent quelques petits reliefs rajoutant encore plus de  diversité.

Il existe, bien entendu, tout un réseau de sites classés en RNN et RNR ou appartenant au réseau Natura 2000 ou à celui des parcs naturels régionaux. Les sites remarquables pour les amateurs d'oiseaux et de nature sont donc nombreux et répartis sur l'ensemble du territoire. Voici un échantillon des plus connus pour vous inciter à venir observer ce patrimoine.

La Champagne humide :

L'arc de Champagne Humide, qui accueille 90% des espèces d'oiseaux nichant dans notre région et de nombreux migrateurs et hivernants venant passer quelques jours sur nos lacs et étangs, est le secteur de la région concentrant le plus grand nombre de passionnés de nature et en particulier d'oiseaux. Les sites à ne pas manquer sont le lac du Der-Chantecoq, premier site français pour le stationnement des Grues cendrées (RNCFS, ZICO, Natura 2000...), connu à travers toute la France et l'Europe. Les 4800 ha du lac sont intéressants toute l'année et les sites d'observations nombreux. Plus au sud, le PNR de la forêt d'Orient avec ses trois lacs entourés de forêts, ses étangs, sa réserve nationale qui sont des lieux ornithologiques majeurs pour de nombreuses espèces : Cygne de Bewick, Cigogne noire, Pic mar par exemple. Entre ces deux « hot spots » la RNN de l'Etang de la Horre, le plus grand étang de notre région, également à découvrir.

Plus au nord, l'Argonne avec ses forêts profondes et sa multitude d'étangs. De nombreux sites sont privés et nous vous conseillons de faire un tour sur « le cœur » de cette magnifique région : la RNR des Etangs de Belval qui vous permettra de découvrir un des plus beaux étangs du nord-est de la France, dernier refuge du Butor étoilé dans notre région.

La Haute-Marne et les Ardennes : 2 départements très "nature".

En Haute-Marne, le Bassigny est bien entendu la zone à découvrir en priorité. Cette région d'élevage (une des plus grande ZPS de France) est réputée pour sa population de Milan Royal mais elle est aussi un des derniers refuges régionaux pour les Pies-grièches grise et à tête rousse. La Huppe fasciée y est encore bien répandue et le Gobemouche à collier est encore bien présent sur certains massifs. A l'extrême sud du département, sur le territoire du projet de parc national, les forêts et cours d'eau du plateau d'Auberive sont le territoire de la Cigogne noire, du Cincle plongeur et du Pic cendré.

Tout au nord de la région, les Ardennes et principalement son plateau forestier si particulier où nichent la Gélinotte des bois, le Bec-croisé ou la Chouette de Tengmalm et qui accueille la plus belle population française de Cigogne noire. Les vallées escarpées de la Meuse et de la Semoy permettent également d'observer sur leurs falaises le Grand-Duc d'Europe et le Faucon pèlerin.

La Champagne crayeuse

Au cœur de la Champagne-Ardenne, la grande plaine de Champagne crayeuse n'est pas la région la plus attirante mais pourtant elle peut apporter de belles surprises pour les amateurs de grands espaces qui viendront y admirer les trois espèces de Busards ou encore de belles populations d’œdicnèmes criards. La « crayeuse » est traversée par de nombreuses vallées et affluents qui offrent des refuges appréciés pour la faune en toute saison. On citera les plus grandes : les vallées de l'Aisne, de la Marne, de l'Aube et de la Seine (dont la Bassée auboise, principaux refuges du Râle des genêts. On trouve également quelques savarts, vestiges du passé, mais ces derniers sont encore peu accessibles, camps militaires obligent. Cette activité a permis de conserver ces grands espaces et la flore  si particulière de ces pelouses calcaires champenoises.

Vous êtes ici : Accueil Découverte La Champagne-Ardenne, une région diversifiée