196.jpg

Une semaine, un oiseau

Le Pipit des arbres

pipit arbres7540 fabrice croset lddDate de parution dans le JHM : 25 juin 2017

Long de 15 cm et pesant une vingtaine de grammes, le Pipit des arbres (Anthus trivialis) fait partie de ces oiseaux communs et bien présents dans notre région qui sont néanmoins largement méconnus du grand public.

Outre son plumage discret qui lui assure un bon camouflage, cela tient certainement à l’habitat qu’il fréquente. Le Pipit des arbres est en effet une espèce de lisière qui évite les milieux trop ouverts ou trop fermés. Comme son nom l’indique, il a besoin d’arbres,  qui constituent  un poste de guet ou de chant, et d’herbes denses dans lesquelles il trouve les insectes qui composent sa nourriture et où il installe son nid, bien dissimulé dans la végétation, dans une dépression grattée par l’oiseau. Les 4 à 6 œufs sont couvés pendant 2 semaines par la femelle et les jeunes, nourris par les 2 parents, quittent le nid quelques jours avant d’être capables de voler. Lorsque les conditions météorologiques sont favorables, une seconde ponte peut avoir lieu en juin-juillet. Les oiseaux chanteurs se font donc entendre encore en ce moment. Le départ en migration commence dès la mi-août. Il faudra environ 2 mois aux Pipits pour atteindre leurs quartiers d’hiver. Ils en repartiront dès le mois de février.

Une parade nuptiale caractéristique

Oiseau plutôt discret, le Pipit des arbres est toutefois facilement repérable en avril, à son retour d’Afrique où il passe l’hiver dans la savane au sud du Sahara dans une zone s’étendant de l’ouest de l’Afrique à l’Afrique du Sud et l’Ethiopie. Le mâle prend son envol depuis le sommet d’un grand arbre, s’élève en ligne oblique de 15 à 30 mètres en émettant une note répétitive puis se laisse redescendre « en parachute »  jusqu’à son point de départ, pattes pendantes, queue relevée et ailes entrouvertes, toujours en chantant.

Gérard Rolin

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

 Chaque semaine, le magazine dominical du Journal de la Haute-Marne publie une rubrique intitulée « Une semaine, un oiseau ». Les articles sont rédigés par la LPO Champagne-Ardenne et BirDer.
 

logo LPO CA       logo jhm   birder    

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous êtes ici : Accueil Découverte Une semaine, un oiseau Le Pipit des arbres