198.jpg

Une semaine, un oiseau

Râle d'eau

rale d eauDate de parution dans le JHM : 24 septembre 2017

Le Râle d’eau (Rallus aquaticus) fait partie de ces oiseaux de notre région que peu de gens connaissent. Habitant des plans d’eau dont les rives proposent des ceintures végétales denses et inondées, il reste en effet le plus souvent à couvert et se montre plus facilement en bordure de végétation à l’aube et au crépuscule.

C’est le plus souvent son cri qui trahit sa présence. Cet oiseau discret et très méfiant fréquente en effet un milieu très fermé  peu propice aux contacts visuels. Il faut donc donner de la voix et la sienne ressemble aux cris d’un porcelet à l’agonie suivis de petits grognements qui lui ont valu son nom.

Mesurant environ 25 cm pour un peu plus de 100 grammes, soit à peu près la taille d’un merle, il est nettement plus petit que la Poule d’eau qui fait partie de la même famille, les rallidés. L’adulte se reconnaît notamment à  son long bec rougeâtre, son dos brun-roux tacheté de noir, sa face et ses parties inférieures  gris ardoisé. Ses flancs sont rayés de noir et blanc. C’est un oiseau omnivore qui consomme surtout des invertébrés (insectes aquatiques et leurs larves, mollusques…) mais aussi de petits vertébrés capturés ou trouvés morts :poissons,  amphibiens, autres  oiseaux et  petits rongeurs.

Un déclin inquiétant

Si le Râle d’eau est largement répandu en Europe, ses populations sont néanmoins en déclin, notamment en raison de la destruction de son habitat. En France, il a perdu plus du tiers de ses effectifs entre 2003 et 2013. Nicheur peu commun dans notre région, il n’est régulier qu’en Argonne, en Brie champenoise et en Champagne humide avec une population régionale estimée à seulement 200 à 300 couples. En septembre-octobre, des oiseaux nordiques en route vers le bassin méditerranéen viennent grossir ses effectifs. C’est donc en ce moment qu’il faut essayer de découvrir cette belle espèce méconnue.

Gérard Rolin

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

 Chaque semaine, le magazine dominical du Journal de la Haute-Marne publie une rubrique intitulée « Une semaine, un oiseau ». Les articles sont rédigés par la LPO Champagne-Ardenne et BirDer.
 

logo LPO CA       logo jhm   birder    

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer