bl_rep2301.jpg

Une semaine, un oiseau

Geai des chênes

geai des chenes svj7621 christine tomasson lddDate de parution dans le JHM : 15 octobre 2017

On dit souvent que le Geai des chênes (Garrulus glandarius) est le gardien de la forêt. C’est vrai qu’il est difficile de rentrer dans un massif boisé où il est présent sans entendre son cri rauque et contestataire.

C’est un forestier quasi exclusif, pouvant se suffire de petits boisements mais qui peut également habiter dans de grands parcs urbains boisés. Les chênaies ont sa préférence et il participe d’ailleurs à leurs régénérations en enterrant des réserves de glands dont il est friand. Certains seront oubliés et pourront ainsi germer. Ce corvidé (et oui le Geai est le cousin des corneilles et autres corbeaux) possède la taille d’un Choucas et arbore un plumage bigarré. En vol, son croupion blanc et les pages bleues et blanches de ses ailes tranchent avec le reste du plumage. Recherchant de la nourriture (fruits, noisettes, diverses graines), il peut s’aventurer dans nos jardins en automne et en hiver où il fait même des apparitions aux mangeoires.

Un imitateur très doué !

Le Geai est connu pour être un expert en vocalise. Buse, Grue, Bouvreuil, Chouette hulotte, divers pics…le répertoire est très large. L’imitation des cris ou chants est parfois si parfaite et l’oiseau si difficile à entrevoir, que l’ornithologue est régulièrement amené à se tromper lors de ses inventaires.

Le Geai champenois est plutôt sédentaire mais certains jours d’automnes on peut observer des vagues de plusieurs centaines de migrateurs se déplaçant en groupes lâches et dispersés. Ce sont des oiseaux plus nordiques poussés par le manque de nourriture dans leur contrée natale. Les populations de Geai des chênes sont jugées stables et en bonne santé.

Christophe Hervé

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

 Chaque semaine, le magazine dominical du Journal de la Haute-Marne publie une rubrique intitulée « Une semaine, un oiseau ». Les articles sont rédigés par la LPO Champagne-Ardenne et BirDer.
 

logo LPO CA       logo jhm   birder    

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous êtes ici : Accueil Découverte Une semaine, un oiseau Geai des chênes