sd2.jpg

Une semaine, un oiseau

Le Pinson des arbres

pinson arbres g rolinDate de parution dans le JHM : 12 février 2017

Dessous rosé, calotte grise, dos marron, croupion vert, tache blanche à l’épaule et barre alaire blanche : le Pinson des arbres (Fringilla coelebs) mâle est un petit passereau haut en couleurs  facilement identifiable. La femelle, plus terne se reconnaît elle aussi aux marques blanches de ses ailes .

De la taille d’un moineau, cet oiseau très commun est présent dans les forêts mais il fréquente nos parcs et jardins. En hiver,  c’est un habitué des mangeoires, son bec de granivore lui permettant de broyer les graines de tournesol. Avec le retour des beaux jours, son régime alimentaire  sera beaucoup plus varié et essentiellement composé d’insectes, d’araignées, de petits vers et escargots. Grand consommateur de pucerons et de chenilles, il est donc, comme de très nombreux autres petits passereaux, un oiseau utile au jardinier et à l’agriculteur, ce qui lui vaut d’être totalement protégé.

Sédentaire dans nos régions, ses populations sont renforcées en hiver par les oiseaux du nord de l’Europe. On le voit alors en grandes bandes, généralement composées soit de mâles, soit de femelles, dans les champs, souvent en compagnie d’autres espèces. Les femelles et les jeunes mâles migrent plus loin que les mâles adultes, ce qui a valu au pinson des arbres son qualificatif latin de « coelebs », c’est à dire « célibataire », le naturaliste suédois Carl von Linné ayant remarqué qu’il ne restait que des mâles en hiver en Suède.

Les oiseaux et la Saint Valentin

Quelques oiseaux comme le Rougegorge familier ou le Chardonneret élégant chantent toute l’année mais, chez la plupart des espèces, la reprise du chant, pour marquer un territoire et séduire une femelle, se fait avec l’allongement des jours, à partir de la mi-février. C’est pour cette raison que le 14 février a été sacré « fête des amoureux ». Le Pinson des arbres fait partie de ces chanteurs que l’on peut à nouveau entendre dans nos jardins à partir de cette date, répétant inlassablement une courte série de notes descendant en cascade et se terminant en fioritures.

Gérard Rolin

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

 Chaque semaine, le magazine dominical du Journal de la Haute-Marne publie une rubrique intitulée « Une semaine, un oiseau ». Les articles sont rédigés par la LPO Champagne-Ardenne et BirDer.
 

logo LPO CA       logo jhm   birder    

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous êtes ici : Accueil Découverte Une semaine, un oiseau Le Pinson des arbres