eg_ch.jpg

Une semaine, un oiseau

Le Pouillot véloce

pouillot veloce9176 croset Date de parution dans le JHM : 26 février 2017

Les anglais l’appellent « Chiffchaff », les allemands « Zilpzalp » par allusion à son chant dissyllabique qui annonce  dès les premiers beaux jours de fin février-début mars, le retour du printemps. Son qualificatif français de « véloce » lui vient du fait qu’il est toujours en mouvement et se déplace rapidement dans le feuillage des arbres. C’est donc un oiseau plus facile à entendre qu’à observer.

Mesurant 11 cm de long pour un poids de 6 à 9 grammes, le Pouillot véloce est l’un des nos plus petits oiseaux nicheurs.  Dessus vert brunâtre et dessous  plus teinté de jaune, sourcil marqué, bec fin et pattes foncées sont les principaux caractères permettant son identification.

Oiseau commun de nos forêts, parcs et jardins, le Pouillot véloce (Phylloscopus collybita) niche au sol ou à moins de 1 mètre de hauteur dans un nid rond complètement fermé construit par la femelle. C’est elle aussi qui couve les œufs. Le mâle, quant à lui, défend le territoire et aide la femelle à nourrir la nichée. Il faut dire qu’ils ne sont pas trop de 2  pour fournir chaque jour à leurs 6 ou 7 oisillons jusqu’à 450 becquées constituées de chenilles, petits insectes et araignées.  C’est donc un auxiliaire précieux du jardinier et une espèce totalement protégée.

 Migration courte et retour précoce

A la différence de nombreux autres oiseaux insectivores qui passent l’hiver au Sud du Sahara, le Pouillot véloce hiverne essentiellement autour de la Méditerranée. C’est donc l’un des premiers à revenir au printemps, tout comme le Rougequeue noir ou la Fauvette à tête noire. ce qui lui permet d’élever 2 nichées entre avril et août. Les espèces qui passent l’hiver au sud de l’équateur, quant à elles feront leur retour sous nos latitudes à partir de début avril et repartiront dès le mois d’août.  Moins pressé, le Pouillot véloce est l’un des derniers à égayer de son chant, jusqu’à fin octobre, nos belles journées d’automne.

Gérard Rolin

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

 Chaque semaine, le magazine dominical du Journal de la Haute-Marne publie une rubrique intitulée « Une semaine, un oiseau ». Les articles sont rédigés par la LPO Champagne-Ardenne et BirDer.
 

logo LPO CA       logo jhm   birder    

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous êtes ici : Accueil Découverte Une semaine, un oiseau Le Pouillot véloce