gh9711_7.jpg

Une semaine, un oiseau

Pouillot siffleur

a182 n2 pouillot siffleur1190782 fabrice croset lddDate de parution dans le JHM : 11 juin 2017

Espèce strictement forestière, le Pouillot siffleur (Phylloscopus sibilatrix) fait partie de ces oiseaux de notre région que peu de gens connaissent.

Il faut dire que ce petit passereau passe peu de temps chez nous, puisqu’il arrive en avril et repart pour l’Afrique équatoriale dès  la mi-juillet et qu’il ne se contente pas de n’importe quelle forêt. Son habitat de prédilection est la futaie mature dotée d’un sous-bois aéré. Long de 12 cm pour un poids d’une dizaine de grammes, ce petit oiseau, qui est tout de même grand pour un pouillot, se reconnaît à son sourcil, sa gorge et sa poitrine jaune vif, ses parties inférieures blanches et ses parties supérieures vert olive vif. Il a en outre le bec et les pattes roses.

Le mâle chante activement dès son arrivée et peut séduire plusieurs femelles alors que d’autres mâles resteront célibataires. C’est le femelle qui construit seule son nid au sol,contre une racine ou caché parmi les feuilles mortes ou la végétation herbacée. Celui-ci, couvert d’un dôme, accueille en moyenne  6 à 8 œufs qui sont couvés par la femelle. Le mâle, quant à lui, peut participer au nourrissage des jeunes tant qu’ils sont au nid. Insectivore, il consomme notamment des charançons, des pucerons, de petits papillons et d’autres espèces de petite taille.

Une espèce menacée par l’évolution de la gestion des forêts et par les sangliers :

Le Pouillot siffleur a perdu en France près des ¾ de ses effectifs au cours des 30 dernières années. Les conditions d’hivernage sur le continent africain entrainent certes des fluctuations d’une année à l’autre mais l’évolution de la gestion des forêts qui consiste à couper plus souvent  le taillis et à créer un milieu plus ouvert favorisant la pousse des plantes herbacées et des ronces ne convient pas à l’espèce. De plus la surpopulation de sangliers est susceptible d’ entrainer une importante prédation des nids.

Gérard Rolin

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

 Chaque semaine, le magazine dominical du Journal de la Haute-Marne publie une rubrique intitulée « Une semaine, un oiseau ». Les articles sont rédigés par la LPO Champagne-Ardenne et BirDer.
 

logo LPO CA       logo jhm   birder    

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous êtes ici : Accueil Découverte Une semaine, un oiseau Pouillot siffleur