grues-F-Desjardins.jpg

Le réseau Grues France

autocollant grues.198 197

 

Depuis 1995, le Réseau Grues France, coordonné par la LPO Champagne-Ardenne, rassemble une cinquantaine d'associations. Il permet de suivre au jour le jour la migration de ces oiseaux et de mieux comprendre leur spectaculaire voyage.

" Un billet aller-retour " pour un voyage à travers l'Europe
De tout temps, la migration des Grues cendrées a rythmé les saisons des hommes. Leurs " grou-grou " caractéristiques annoncent leur arrivée. De la Suède à la Péninsule Ibérique en passant par la France, les Grues traversent notre continent deux fois par an : vers leurs zones d'hivernage à l'automne puis vers leurs sites de nidification au printemps. Après l'élevage des jeunes dans les tourbières de la forêt scandinave, des milliers de Grues se rassemblent pendant les mois d'août et septembre sur les îles et les côtes sud de la mer Baltique. A partir d'octobre, quand la nourriture devient plus difficile à trouver, les départs vers le sud interviennent massivement, en deux, voire trois grosses vagues. C'est le début de la longue route trans-européenne les conduisant vers l'Espagne, lieu d'hivernage classique. Mais de plus en plus, la France accueille des hivernantes (Champagne et Aquitaine).
Dès février, la migration reprend en sens inverse. Pressées par l'instinct de reproduction, les Grues repartent rapidement vers le nord. Le retour est plus rapide mais tout aussi spectaculaire.
L'ultime étape avant la dispersion sur les sites de nidification est le lac d'Hornborga en Suède.

Le Réseau Grues France : des observateurs aux aguets
Complexe et mystérieuse, cette migration est suivie depuis quelques années par les observateurs du Réseau Grues France. Pour les membres du réseau, les grands coups de clairon des Grues annoncent une période intense d'émerveillement et de suspense. Mis en place en 1995 par la LPO Champagne-Ardenne, le réseau regroupe la trentaine d'associations présentes tout au long du couloir de migration. Le réseau prend toute sa dimension grâce aux échanges avec des organismes étrangers en Allemagne et en Espagne.
Lors des gros passages migratoires, c'est l'effervescence dans les bureaux champardennais. Téléphone,  sites VisioNature, e-mail sont mobilisés. Un dispositif sans failles a été élaboré afin de mieux anticiper les mouvements migratoires et de s'alerter lors d'arrivées ou départs massifs de Grues.

Où le terme " réseau " prend sa véritable signification
Tout au long de la saison de migration, départs et arrivées se succèdent à un rythme très soutenu. Ainsi à l'image de cette première vague fort mouvementée, toutes les observations de vols de Grues sont centralisées par les associations locales et retransmises à la LPO en Champagne-Ardenne, coordonnateur national. Outil de communication indispensable entre les associations participantes, une synthèse nationale est éditée chaque année faisant le bilan de la migration précédente. Le fonctionnement d'un tel réseau permet aussi d'assurer un relais d'information régulier et fiable auprès du public et des médias fortement intéressés. Il permet également de rassembler les observations de Grues baguées dans le cadre d'un programme scientifique international et d'y collaborer pleinement.

 

Le réseau Grues France, c'est :reseau grues 1

- une cinquantaine d'organismes couvrant l'ensemble du couloir de migration (voir carte ci-contre).
- des contacts fructueux avec plusieurs associations à l'étranger : Kranich-Informationszentrum en Allemagne, SEO/BirdLife, SEO/ARAGON et ALLUCANT, ADENEX en Espagne et Swedish Crane Working Group en Suède..


Tout au long du Réseau, communiquez vos données : votre participation est une chance pour que les Grues cendrées soient mieux connues et mieux protégées !

 

Où voir les Grues en France ?Migration et hivernageDes vols de Grues peuvent être observés d'octobre à décembre et en février-mars dans toutes les régions du couloir de migration (Lorraine, Champagne-Ardenne, Bourgogne, Centre, Limousin, Auvergne, Aquitaine).
De plus, quelques sites favorables accueillent régulièrement plusieurs milliers d'oiseaux (carte ci-dessus).
En Aquitaine, les Grues fréquentent les Landes de Gascogne.
Mais c'est en Champagne-Ardenne, sur le lac du Der-Chantecoq que leur observation est la plus spectaculaire et la plus aisée.

Vous êtes ici : Accueil Grue cendrée Migration et hivernage en France Le réseau Grues France