grues_eg.jpg

Les compteurs de Grues au lac du Der

Les compteurs de Grues du Lac du Der.

De mi-octobre à mi-mars, chaque dimanche matin à l’aube, une douzaine de bénévoles de la LPO assurent le comptage des Grues cendrées quittant la cuvette du Lac du Der pour se rendre vers les zones de gagnage de la campagne environnante.

Quel est le rôle du coordinateur ?
Le coordinateur s’appuie sur une équipe d’une quarantaine de volontaires bénévoles LPO.
 Au début de la saison, chaque compteur a complété une fiche de renseignements et un planning indiquant son ou ses postes préférés ainsi que les dates pour lesquelles il est opérationnel.
En fonction de leur disponibilité et en tenant « compte » des souhaits, du lieu de domicile de chacun, le coordinateur envoie, en début de semaine, un tableau avec les postes qu’il reste à pourvoir pour le dimanche. Suivant les réponses, il finalise la répartition des postes de comptage autour du Lac. L’équipe est très réactive et tous les postes sont pourvus chaque dimanche.
Aucun comptage n’a jamais été annulé…

Qui sont les compteurs ?
La plus jeune a 17 ans et le plus ancien est retraité… Ils sont : menuisier, militaire, enseignant, infirmier, apiculteur ou étudiant…
Chaque compteur est chargé de comptabiliser les Grues survolant un secteur défini ou restant posées. Il a pris connaissance, en début de saison du plan du Lac du Der, des descriptions et des repères pour chaque poste. Certains compteurs sont capables de se positionner sur tous les postes ; d’autres ne connaissent qu’un ou 2 postes… De même, certains sont présents toute la saison ; d’autres ne comptent que 4 ou 5 fois… Les nouveaux compteurs sont accompagnés pendant 2 ou 3 comptages par des « compteurs expérimentés » afin qu’ils puissent ensuite assurer seuls leur rôle.

Comment compter les Grues ?
L’objectif est d’obtenir une estimation du nombre de Grues cendrées stationnant lors des mouvements migratoires avant de poursuivre leur voyage vers le SW et l’Espagne ou hivernant sur le Lac du Der.
Suivant les populations de Grues, le bénévole compte par 5, par 10, par 50, par 100 ou plus, si les conditions sont exceptionnelles… Les derniers individus sont comptabilisés à l’unité, ce qui donne un chiffre précis qui surprend toujours les non-initiés.
Ce chiffre est ensuite transmis au coordinateur qui totalise l’ensemble des résultats. Il le publie alors sur le Site LPO FCA ainsi que sur le Réseau Grues.

Record de Grues cendrées sur le lac du Der-Chantecoq…
Lundi 10 novembre 2014 vers 18h, l’équipe de la LPO Champagne Ardenne a constaté l’arrivée massive de vols migratoires venus d’Allemagne et de Belgique… La décision a alors été prise par le Chargé de mission et le coordinateur d’organiser un comptage exceptionnel de dernière minute pour le mardi 11 novembre 2014. En à peine une heure, les compteurs se sont mobilisés et tous les postes étaient pourvus pour le lendemain matin. C’est ainsi que 206 582 Grues ont été comptabilisées. Ce qui constitue le record du Lac du Der et le record européen d’oiseaux stationnant simultanément sur un site !

Et l’hiver ?
Habituellement de 10 à 20 000 grues choisissent de passer l'hiver dans la région. Lors de l’hiver dernier (2013-2014), elles étaient plus de 40 000 ; ce qui est aussi un nouveau record !
En effet, les températures douces, l’absence de neige et les sols non-gelés leur permettaient de se nourrir facilement. Elles n’avaient donc aucune raison de poursuivre leur migration vers le sud.

Pour une synthèse…
En conclusion, le rôle des compteurs de Grues est très important. En effet, par leur engagement, leur disponibilité et leur réactivité, ils contribuent à donner une estimation de la population européenne des Grues cendrées et participent à l’élaboration de la synthèse annuelle des mouvements migratoires et  d’hivernage sur le site du Lac du Der en Champagne.

Les compteurs de grues sont à l'honneur dans un article du Journal de la Haute-Marne.

 

Vous êtes ici : Accueil Grue cendrée Migration et hivernage en France Les compteurs de Grues au lac du Der