La Grue cendrée :Common Crane
le point sur la migration en cours

 

, voici le point sur la migration des Grues cendrées

Pour transmettre vos observations de Grues cendrées en migration

Pour connaitre les effectifs de grues, site par site, en Europe

Pour connaitre les effectifs de grues sur le lac du Der depuis 1998

 

Pour retourner au sommaire

17/12
Un vol est observé dans les Vosges.
16/12
Un vol est noté en migration en Hesse. Des cris de grues sont entendus de nuit dans le Doubs et en Côte-d'Or. Un vol est signalé dans le Lot-et-Garonne. Sur les lacs Aubois, 1 550 grues sont dénombrées.
15/12
Un seul vol nocturne est signalé dans l'Indre. Sur les lacs Aubois, 4 675 grues sont comptabilisées.
14/12
Un probable vol en migration en Dordogne, et un vol allant vers le nord-est dans le Loiret. Un hivernage sensible semble se mettre en place en Alsace cette année. Les grues y sont nombreuses actuellement. Si des conditions plus hivernales ne les poussent pas à partir, l'hivernage pourrait être record pour cette région, à suivre donc...
13/12
Aucun vol en migration. Sur les lacs Aubois, 2 660 grues sont stationnées.
12/12
Un vol est noté dans le Territoire-de-Belfort.
11/12
Aucun vol en migration n'a été signalé ce jour. Celà faisait longtemps que ce n'était pas arrivé. En revanche des grues sont stationnées un peu partout : Bas-Rhin, Haut-Rhin, Meuse, Cher, Vendée, Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Var, Bouches-du-Rhône, Hérault et Aude.
10/12
Quelques vols sont observés dans le Puy-de-Dôme, le Var, les Pyrénées-Orientales et les Pyrénées-Atlantiques.
9/12
Des vols sont signalés dans le Cher, l'Allier, le Puy-de-Dôme, la Creuse, la Haute-Vienne, la Corrèze, la Vienne, la Charente, la Dordogne, le Lot-et-Garonne, le Tarn-et-Garonne, les Landes et l'Ariège. Un vol est aussi signalé en Allemagne. Encore 3 345 grues présentes sur les lacs Aubois.
8/12
Dortoir important sur l'Argonne champenoise de plusieurs milliers de grues. Des vols sont notés dans le Jura, la Haute-Savoie et la Dordogne. Un vol est aussi observé au Luxembourg.
7/12
Sur les lacs Aubois, 5 135 grues sont dénombrées le soir. Au lac du Der, le brouillard empêche le traditionnel comptage de se dérouler, rendez-vous le 21 décembre pour le prochain. Quelques vols en migration sont notés dans le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, la Loire, la Haute-Loire, la Dordogne, les Landes, la Gironde et l'Hérault. Un vol est noté au Luxembourg.
6/12
Activité migratoire notée dans la sud-ouest : Charente, Dordogne, Gironde, Lot-et-Garonne, Landes, Pyrénées-Atlantiques.
5/12
Nouvelle journée calme. Quelques vols sont notés dans la Meuse, la Creuse et la Gironde.     37 000 grues sont notées en Extremadure (Espagne). Un vol de migratrices est noté aussi en Belgique.
4/12
Activité migratoire calem ce jour, quelques vols sont notés en Meurthe-et-Moselle, dans le Bas-Rhin, le Territoire-de-Belfort, la Haute-Saône ou bien le Gers. Sur les lacs Aubois, 3 615 grues ont été notées sur les dortoirs.
3/12
Des grues arrivent par l'extrême nord-est de la France, le Bas-Rhin est en effet très survolé. Les autres départements concernés sont le Haut-Rhin, la Moselle,  la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, les Vosges, la Côte-d'Or et les Hautes-Pyrénées. Dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques, comme les derniers jours, des grues sont observées en rétromigration. Le passage des Pyrénées étant toujours délicat compte tenu des conditions météorologiques. En Hesse (Allemagne), 420 migratrices sont comptabilisées.
2/12
Peu de vols en migration aujourd'hui. Sont concernés les départements de Haute-Saône, de la Vienne, des Pyrénées-Atlantiques, de Haute-Garonne et des Pyrénées-Orientales. Sur la zone d'hivernage de Gallocanta (Espagne), 26 831 grues sont comptées. En Allemagne, 726 migrent en Hesse.
1/12
Des vols sont notés dans le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, les Ardennes, le Territoire-de-Belfort, la Haute-Saône, le Cher, la Corrèze, et surtout le sud-ouest où des grues migrent en rétromigration. celà veut dire que les Pyérénées sont infranchissables en raison du temps et donc elles sont obligées de remonter vers le nord. C'est le cas dans les Pyrénées-Atlantiques, les Landes, le Gers, les Hautes-Pyrénées, la Haute-Garonne et l'Ariège. Un vol est noté dans l'Aude. Sur les lacs Aubois, 4 250 grues sont dénombrées. Plus de 2000 grues sont notées en migration en Hesse. 6 750 grues sont présentes sur l'Etang de Lachaussée dans la Meuse.
30/11
 
54 100 grues sont comptées ce matin au lac du Der. Peu de vols sont notés ce jour. Les déparetements concernés sont le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, la Loire, la Loire-Atlantique, les Deux-Sèvres, la  Charente, la Charente-Maritime, la Gironde, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées. Actuellement en Aquitaine, de nombreux dortoirs existent notamment dans les coupes forestières où  le niveau d'eau est suffisant pour accueillir des dortoirs. Les grues sont donc éparpillées sur de grandes surfaces et sont plus difficiles à évaluer.
29/11
 
Quelques vols sont signalés en Alsace (Bas-Rhin, Haut-Rhin), Lorraine (MoselleMeurthe-et-Moselle, Meuse),  en Haute-Marne, l'Aube, l'Yonne, la Nièvre, l'Indre, la Vienne, l'Allier, le Puy-de-Dôme, la Creuse, la Haute-Vienne, la Corrèze, le Maine-et-Loire, la  Charente, la Charente-Maritime, la Dordogne, la Gironde, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques.

Le soir, 2 860 grues sont présentes sur le lac Temple (lacs Aubois) et 5 250 à l'Etang de la Horre (au sud du lac du Der).

28/11
Des vols sont signalés en Belgique, dans le Bas-Rhin, la Moselle, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, dans les Ardennes, la Marne, l'Aisne, l'Aube, l'Yonne, la Côte-d'Or, le Loiret, la Nièvre, le Cher, l'Allier, la Creuse, l'Ain, la Vienne, le Maine-et-Loire, les Deux-Sèvres, la Charente-Maritime et la Gironde.

Le matin, plus de 28 000 grues sont comptées sur le site d'Arjuzanx. Sur le site de Pyudarrieux (Hautes-Pyrénées), 2 650 grues sont comptabilisées.

27/11
Quelques vols arrivent par le nord-est et sont notés dans le Bas-Rhin, la Moselle et la Meurthe-et-Moselle. En Hesse (Allemagne), plus de 1 000 grues sont observées en migration. Les vols les plus nombreux sont pour la deuxième journée consécutive dans l'ouest et le sud-ouest : Indre, Vienne, Deux-Sèvres, Vendée, Charente, Charente-Maritime, Gironde, Landes, Pyrénées-Atlantiques (vols les plus nombreux). D'autres sont notés dans l'Allier, la Loire, le Gard et l'Hérault. Sur les lacs Aubois, 8 490 grues sont dénombrées.
26/11
Des vols sont notés dans l'Ille-et-Vilaine, dans le Maine-et-Loire, le Loir-et-Cher, la Haute-Corse, les Alpes-Maritimes, le Var, les Bouches-du-Rhône et le Tarn. Des départs ont lieu depuis le centre de la France, des grues sont ainsi observées dans la Nièvre, l'Indre,  l'Allier, la Creuse, la Haute-Vienne (23 800 grues depuis le site de Flavignac), la Vienne, la Charente, la Charente-Maritime, la Dordogne, la Gironde, le Lot-et-Garonne, les Pyrénées-Atlantiques.
25/11
Des vols sont notés dans les Ardennes, la Marne, l'Aube, la Nièvre, l'Yonne, la Meuse, la Meurthe-et-Moselle, les Vosges, la Côte-d'Or, la Haute-Marne, le Loiret, le Cher, le Loir-et-Cher, l'Allier, l'Indre, la Creuse, la Corrèze, la Vienne, les Deux-Sèvres, en Charente-Maritime, la Dordogne, les Pyrénées-Atlantiques, la Haute-Garonne et les Alpes-Maritimes. 400 grues sont présentes sur la réserve de Saint-Denis-du-Payré (Vendée). Plus de 6 100 grues sont présentes sur le site de Captieux (Gironde / Landes).
24/11
Des vols sont entendus en Allemagne, en Belgique, dans les Ardennes, le Bas-Rhin, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle, l'Yonne, le Loiret, le Loir-et-Cher, la Vienne, les Deux-Sèvres, la Charente, la Charente-Maritime, la Dordogne, la Gironde, le Lot-et-Garonne, les Pyrénées-Atlantiques, le Puy-de-Dôme et le Var.
2 856 grues sont comptées sur l'Etang de Cousseau (Gironde)
23/11
 
80 800 grues étaient présentes le matin au lac du Der et plus de 10 000 au lac Temple (lacs Aubois).
Dans la journée, quelques vols sont signalé en particulier en  Lorraine (Meurthe-et-Moselle, Moselle  et Meuse), Ardennes, Marne, Aube, Nièvre, Yonne, JuraCher, Allier, Indre, Puy-de-Dôme, Haute-Vienne, Vienne, Deux-Sèvres, Charente, Charente-Maritime, l'Aquitaine (Gironde, Pyrénées-Atlantiques), Lot, Tarn, l'Hérault et Pyrénées-Orientales. Des migratrices sont une nouvelle fois signalées en Allemagne (1500 en (Hesse)).
22/11
 
Peu de mouvements significatifs dans la partie nord de la France, même s'il semble que des grues aient quitté le lac du Der dans la matinée.
Les observations concernent
les Ardennes, la Meuse, la Marne, l'Yonne, la  Côte-d'Or, le Loiret, la Nièvre, le Cher, le Loir-et-Cher, l'Indre, la Vienne,  les Deux-Sèvres, la Charente, la Charente-Maritime,  la Haute-Vienne, l'Aquitaine (Gironde, Landes, Pyrénées-Atlantiques), l'Aveyron, le Rhône, la Loire et les Alpes-de-Haute-Provence.
A noter que la région parisienne (Seine-et-Marne et Seine-Saint-Denis) a également été survolée.
Comme les année passées, des groupes ont pris leur quartier d'hiver dans le Gard. Un peu de migrtaion est notée en Allemagne et en Belgique.
21/11
Des vols sont notés dans la nuit et très tôt ce matin dans le Rhône, la Gironde, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. Dans la journée d'autres vols sont signalés en Moselle, en Meurthe-et-Moselle, dans la Meuse, en Seine-et-Marne, dans l'Yonne, la  Côte-d'Or, le Doubs, la Nièvre, le Cher, le Loir-et-Cher, l'Indre, l'Allier, le Puy-de-Dôme, la Creuse, la Haute-Vienne, la Corrèze, la Vienne,  les Deux-Sèvres, la Charente, la Charente-Maritime, le Cantal, la Haute-Loire, le Rhône, la Loire, la Dordogne, l'Aveyron, la Gironde, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques, le Gard, les Bouches-du-Rhône, l'Hérault, l'Aude, l'Ariège et les Pyrénées-Orientales.
Des mouvements importants sont signalés aux Pays Bas (province de Limbourg) et en Belgique (ces vols concernent au moins 6 000 oiseaux).
46 700 grues sont comptées sur le site d'Hula (Israël).

Participez à une journée découverte des oiseaux du Der

 

Vivez un lever des grues avec la LPO Champagne-Ardenne

Votre Smartphone est sous Androïd?

Enregistrez directement vos observations avec NaturaList.

20/11
La vague de migration de la veille se poursuit. Des migratrices sont entendues dans la nuit en Gironde, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. Des grues sont observées dans l'Yonne,  la Nièvre, le Cher,  l'Allier, l'Indre, la Creuse, la Haute-Vienne (au minimum 7000 grues), la Corrèze, le Cantal, la Vienne, la Charente, la Charente-Maritime, les Deux-Sèvres, la Gironde, les Landes (4000 grues au dessus de Dax , très certainement des départs depuis le site d'Arjuzanx où 22 258 grues ont été comptabilisées le matin) et les Pyrénées-Atlantiques.
D'autres vols sont notés dans la Meuse, la Marne, l'Aube, les Vosges, le Doubs, le Jura et les Pyrénées-Orientales.
Dans la nuit du 19 novembre au 20 novembre 2014,  neuf groupes en migration (au moins 1 500 grues) sont comptées près de Marburg (Hesse). Le ciel était particulièrement clair, ce qui a permis ce comptage nocturne forcément sous-estimé (tous les vols n'ont pu être comptés).
Au lever du jour, on peut estimer qu'autour de 70 000 à 80 000 sont présentes sur le lac du Der. Sur les lacs Aubois, 4 900 grues ont été dénombrées le matin et plus de 6 000 le soir.
19/11
Des grues quittent le lac du Der et les lacs Aubois, des migratrices sont ainsi notées dans l'Yonne, la Nièvre, le Cher, l'Allier, l'Indre, la Creuse, la Haute-Vienne, la Corrèze, la Vienne, la Charente, la Charente-Maritime, la Dordogne, la Gironde,  les Landes, les Pyrénées-Atlantiques, le Gers et les Hautes-Pyrénées. D'autres départements voient passer des grues les Ardennes, la Moselle, le Bas-Rhin, le Doubs, la Loire, l'Aveyron, l'Hérault et l'Aude. Peu de migratrices en Allemagne.
Sur le site d'Hula (Israël), pour limiter les dégâts aux cultures, un apport de nourriture débute (habituellement, cet apport commence en décembre).
18/11
La vague de la veille est toujours observée dans la nuit et dans la matinée dans la Meuse et l'Aube. Des grues en migration sont notées en Belgique, au Luxembourg, dans les Ardennes, la Moselle, en Meurthe-et-Moselle, le Bas-Rhin, le Doubs, la Seine-et-Marne, l'Yonne, la Nièvre, le Cher, la Vienne, l'Ain, la Haute-Loire, le Cantal, la Gironde, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. Sur le site de Puydarrieux (Hautes-Pyrénées), 1050 grues sont dénombrées.
Il ne reste que 6 800 grues sur le site du Rhin Havelluch en Allemagne.
17/11
Des vols sont notés dans le Cher, la Côte-d'Or, le Haut-Rhin, l'Allier, la Creuse, la Haute-Vienne, la Vienne, la Vendée, l'Indre, la Charente, la Dordogne, la Gironde,  les Landes, le Gers, les Pyrénées-Atlantiques, l'Aveyron, la Haute-Savoie, l'Ain, les Hautes-Alpes, le Vaucluse, les Bouches-du-Rhône. Sur le site d'Arjuzanx, près de 23 000 grues sont comptabilisées. En Hesse (Allemagne), 25 000 grues sont comptabilisées en migration. Ces grues entrent en France en fin de journée et sont aussi entendues dans la nuit en Moselle, en Meurthe-et-Moselle, dans la Meuse et la Marne. Le soir, au moins 11 810 grues sont présentes sur les lacs Aubois. Encore 34 600 grues sont présente sur le site du Diepholzer Moorniederung (Basse Saxe, Allemagne).
16/11
 
Le matin, plus de 70 300 grues sont comptées au lac du Der et 10 710 sur les lacs Aubois.
Des vols sont notés dans le Haut-Rhin, le Bas-Rhin, la Meuse, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle, la Haute-Saône, la Côte-d'Or, l'Allier, la Loire, l'Ain, les Hautes-Alpes, la Vienne, les Deux-Sèvres, la Vendée, la Charente, la Dordogne, la Gironde, le Gers et les Pyrénées-Atlantiques. Des vols sont également signalés en Allemagne et en Belgique.
15/11 Le matin, plus de 12 000 grues sont comptées sur le lac Temple (lacs Aubois). Des départs importants sont notés vers le sud-ouest.
Les vols signalés sont nombreux, mais les passages concernent essentiellement les départements suivants : Aube, Côte d'Or, Nièvre, Cher, Indre (plus de 35 000 grues sur les dortoirs en Brenne, ce qui constitue un nouveau record), Creuse, Haute-Vienne (plus de 3 800), Plus au sud, le nombre de grues augmentent dans la Vienne, Gironde, Landes, Pyrénées-Atlantiques.
Dans le sud-est, le nombre de grues augmentent dans le Gard.
En Hesse (Allemagne), 1 000 grues sont signalées en migration.
14/11
La vague de migration de la veille se poursuit de nuit et dans la journée. Des grues sont signalées dans les Deux-Sèvres, la Charente, la Charente-Maritime, la Gironde (très survolée et plus de 2 000 grues au dortoir sur la réserve de Cousseau), les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. D'autres vols sont notés dans le Haut-Rhin, le Doubs, le Cher, le Puy-de-Dôme et l'Hérault. Les grues qui avaient décidé de s'arrêter dans l'Indre hier soir sont au moins 11 500 (comptage de ce matin). Sur les lacs Aubois, les effectifs ont bien baissé suite aux départs de la veille, mais il en reste tout de même ici aussi 11 500.
13/11

Le matin, de 6h50 à 9h30, 42 850 grues sont comptées sur les lacs Aubois.

Importants départs en migrations depuis le lac du Der ce matin. Il fait beau et il n'y a pas de vent.
A partir de 9h jusqu'à 12h50, 24 450 grues en provenance du lac du Der sont comptées au dessus des
lacs Aubois, confirmant les départs. Un autre comptage indique que plus de 62 000 grues ont quitté le lac du Der.

Plus de 15 000 grues sont comptabilisées au dessus des locaux de la LPO dans l'Yonne un peu plus tard dans la matinée et entre 25 000 et 35 000 au global pour le département.

Ces grues apparaissent sur les radars de précipitation, preuve de l'importance des départs.
Sur cette animation (source : meteo60), on peut voir ces mouvements particulièrement importants ente 10h30 et 10h45 entre le lac du Der et Troyes.

Par la suite cette vague d'au moins 60 000 grues poursuit sa route en direction du sud-ouest, chahutée par un vent sensible de sud-est qui déporte quelque peu le couloir vers le nord-ouest. Les départements concernés sont en plus de ceux déjà cités : la Haute-Marne, le Loiret, la Nièvre (par exemple 6440 grues comptée entre 14h20 et 16h30), le Cher (au minimum 31 000 entre 13h35 et 17h50), le Loir-et-Cher, l'Indre, l'Allier, le Puy-de-Dôme, la Creuse, la Haute-Vienne, la Corrèze, la Vienne,  les Deux-Sèvres, la Charente (vols à partir de 19h00), la Dordogne, la Charente-Maritime, la Gironde, les Landes, le Gers et les Pyrénées-Atlantiques. D'autres vols sont plus au nord ou à l'est : Bas-Rhin, Meuse, Meurthe-et-Moselle, Doubs, Jura, Haute-Savoie, Ain, Loire, LozèreHérault. Sur le site d'Arjuzanx, 40 000 grues sont présentes (estimation).  

12/11
La migration se poursuit suite aux départs du Der de la veille. Des grues sont notées dans la Nièvre, l'Allier, le Cher, l'Indre, le Loir-et-Cher, la Creuse, la Haute-Vienne (13 000 pour la région), la Vienne,  les Deux-Sèvres, le Maine-et-Loire, la Vendée, la Charente-Maritime, la Charente, la Dordogne, la Gironde, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. D'autres vols sont notés dans la Meuse, l'Aube, la Haute-Saône et le Haut-Rhin. En Hesse (Allemagne), 500 grues sont signalées en migration.
11/11 Au lac du Der, le matin, le spectacle est grandiose. Le record du site est très largement battu puisque 206 000 grues ont été dénombrées !


Grosse présence également sur le lac Tempe (
lacs Aubois) ou plus de 21 000 grues sont comptées, ce qui représente ici aussi un nouveau record.
Une très grosse vague vague de migratrices part des lacs de Champagne (lac du Der et lacs Aubois) dans la matinée. Un comptage réalisé dans l'Aube montre qu'au moins 57 000 ont quitté le lac du Der. Cette vague est visible sur les radars de pluie de meteo60

Des grues en migration sont notées dans l'Aube, la Seine-et-Marne,  l'Yonne, le Loiret,  la Côte-d'Or, la Nièvre, le Loir-et-Cher, l'Allier, la Creuse, la Haute-Vienne, la Charente, le Cher, l'Indre, la Vienne, les Deux-Sèvres, la Charente-Maritime, la Gironde, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques. Dans le même temps, des grues arrivent d'Allemagne, 679 grues notées en Hesse, plus de 4 000 en Belgique. Ces grues entrent en France par les Ardennes, la Marne, la Meuse, la Meurthe-et-Moselle et la Moselle. Sur le site du Rhin-Havelluch en Allemagne, il reste environ 29 000 grues. Sur l'Etang de la Horre au sud du lac du Der, 1 850 grues sont comptabilisées le soir. Sur le site de Lachaussée dans la Meuse, il y a 4 181 grues. 460 grues sont présentes sur le site de Puydarrieux (Hautes-Pyrénées). En Israël, sur le site d'Hula,        42 830 grues sont dénombrées.  

10/11 Au lac du Der les arrivées de la veille au soir ont été massives. Les grues migratrices se sont posées sur le lac en début de nuit, la pluie étant au rendez-vous. Ce matin, le lever de grues est très impressionnant, de nombreuses grues restent aussi au sol, souvent preuve de leur arrivée de migration. Certaines vols font plusieurs kilomètres, traçant de longues lignes, sur différents plans. Pas de comptage aujourd'hui, mais compte tenu des faibles départs de la veille et de l'arrivée des 40 000 migratrices, il y avait ce matin autour de 120 000 - 130 000 grues.

Sur les lacs Aubois, 8 800 grues sont comptées le matin. C'est un minimum (estimation : 9 à 10 000).
Sur le site d'Arjuzanx, près de 8 000 grue sont comptées le matin.
35 000 grues sont encore présentes
sur site du Diepholzer Moorniederung (Basse Saxe, Allemagne), soit 70 000 de moins qu'il y a une semaine.

Dans la journée, des vols importants sont signalés en Belgique, dans la Meuse, la Meurthe-et-Moselle et la Moselle. Les arrivées sont encore spectaculaire ce soir au lac du Der, ces grues migratrices s'ajoutent donc à celles déjà nombreuses sur place.
Des vols sont observés dans ces départements : Aube, Yonne, Nièvre, Loiret, Cher, Loir-et-Cher, Allier, Indre, Creuse, Haute-Vienne, Vienne, Deux-Sèvres, Charente, Dordogne, Gironde, Landes et Pyrénées-Atlantiques

9/11 Comme on pouvait s'y attendre, le record de nombre de grues au lac du Der (83 000 le 27 octobre 2013) a été battu puisque plus de 93 000 oiseaux ont été comptés.
Dans la journée, de gros mouvements de Grues cendrées en migration sont signalés aux Pays Bas, au Luxembourg et en Belgique (près de 20 000 ?). De nombreux oiseaux sont également signalés en
Hesse (Allemagne) : 38 000 de 10h à 17h dont 26 000 entre 10 et 11h (commentaire de notre correspondant Allemand Martin Kraft : "incroyable !". Le Luxembourg est également concerné.
Il est à noter que ces arrivées dans le nord est de la France vont venir grossir le nombre de grues stationnées au lac du Der, car peu de mouvements sont signalés au sud de ce lac. Le record enregistré ce matin risque d'être battu rapidement.

Les observations de Grues cendrées en Allemagne les 8 et 9 novembre, montrent les 2 couloirs migratoires empruntés par le grues. Celui débouchant sur la Belgique est particulièrement remarquable (source : ornitho.de)


Durant la journée des vols sont notés dans le Bas-Rhin, la Meuse, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle, les Ardennes, la Marne, l'Aube, l'Yonne, la Nièvre, le Cher, le Loir-et-Cher, l'Indre, la Vienne, la Creuse, la Haute-Vienne, la Charente, la Dordogne, la Charente-Maritime, la Gironde, les Landes et les  Pyrénées-Atlantiques.

8/11 Grosses sorties sur le sud du lac du Der ce matin. Vu la météo ici (temps dégagé), il est probable qu'il y ait des départs en cours de journée.
Sur les lacs Aubois, 4 700 grues sont comptées le matin. En fin de matinée, de nombreux oiseaux venus du lac du Der passent au-dessus des lacs Aubois, signe que les départs sont effectifs et importants.
6 900  grues sont comptées en Hesse, annonçant de nouvelles arrivées en France.
Pour l'anecdote, 400 à 450 grues sont signalées au dessus du village de Grues (Vendée)
Retour impressionnant des grues sur lac du Der ce soir. Les premiers vols ont commencé à arriver vers 15h30 puis les vagues se sont succédé jusqu'à la nuit quasi tombée. Les départs ont  visiblement été largement compensés par les arrivées.
Dans la nuit, de nombreux vols survolent Limoges (Haute-Vienne). Des données nombreuses également dans la Nièvre et la Lorraine.
7/11
Au lac du Der, les effectifs sont assez stables ces derniers jours (autour de 60 000 à 70 000 grues). Il n'y a que peu de départs en migration compte tenu du temps perturbé.
Dans la journée, une bonne partie des 105.000 grues stationnées
 sur site du Diepholzer Moorniederung (Basse Saxe, Allemagne) partent en migration
Sur le site d'Arjuzanx, près de 8 000 grue sont comptées.



Pour plus d'informations sur la migration des Grues cendrées et les haltes migratoires, consultez le site grus-grus.eu :

La migration, site par site

Informations sur les lieux d'hivernage en Europe

Site grus-grus.eu


Découvrez la vie de la Grue cendrée à travers notre jeu interactif

6/11
Des vols sont notés dans la Meuse, la Marne, le Haut-Rhin, la Haute-Savoie, la Savoie, l'Allier, le Puy-de-Dôme, la Dordogne, le Lot-et-Garonne, les Alpes-Maritimes, le Var et l'Aude. En Hesse, peu de grues sont signalées en migration.
5/11
Des vols sont notés dans le Bas-Rhin, la Moselle, la Meurthe-et-Moselle, la Haute-Saône, le Cher, l'Allier, le Puy-de-Dôme, la Charente-Maritime, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées et l' Hérault. Sur les lacs Aubois, au moins 3 130 grues sont réunies et 659 sur le site de Saint-Martin-de-Seignanx dans les Landes. En Hesse, 500 grues sont notées en migration.
4/11
Sur le site du Rhin-Havelluch (Allemagne), 41 950 grues sont présentes. 451 grues migrent en Hesse. Toujours en raison du mauvais temps, peu de mouvements constatés dans notre pays. Un vol est noté en Saône-et-Loire et deux dans le Bas-Rhin. Concernant les stationnements, toujours une quantité importante de grues au lac du Der, 2 450 grues sur les lacs Aubois, 2 150 sur le site de Lachaussée (Meuse), au moins 300 à Saint-Martin-de-Seignanx (Landes). Des grues au sol sont également observées dans le Gard, l'Aude et les Pyrénées-Orientales.
3/11
Les conditions météorologiques plus perturbées sur une grande partie du pays provoquent l'affaiblissement des mouvements de migration. Quelques vols de migratrices sont notés en Moselle, en Meurthe-et-Moselle, la Meuse, le Doubs, la Nièvre, la Haute-Savoie, l'Allier et le Puy-de-Dôme. En Hesse, 360 grues sont comptabilisées en migration. Sur le site de Lachaussée (Meuse), au moins 1 460 grues sont présentes. En Extremadure (Espagne), au moins 10 000 grues sont présentes. Sur le site du Diepholzer Moorniederung (Basse Saxe, Allemagne), il reste plus de 104 000 grues.
2/11
De nouvelles grues quittent l'Allemagne pour rejoindre notre pays, 8 500 sont notées en Hesse (d'autres dans la nuit). Des vols de grues en migration sont par ailleurs signalés dans le Bas-Rhin, la Meurthe-et-Moselle, l'Aube, la Seine-et-Marne, la Haute-Saône, le Jura, la Saône-et-Loire, l'Allier, le Puy-de-Dôme, la Creuse, la Haute-Vienne, la Vienne, les Deux-Sèvres, la Vendée, la Charente, la Dordogne, la Charente-Maritime, la Gironde, le Gers, les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées. Des grues sont aussi notées dans les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, l'Hérault et le Gard.
1/11 Il y avait près de 66 000 grues ce matin au lac du Der. C'est un record pour la première décade de novembre (précédent : 59 000 en 2008). De nombreuses grues sont parties en migration la veille, il est donc normale d'avoir un nombre de grues moins important. Des grues quittent d'ailleurs le site en grand nombre dès le matin, puisque 10 000 sont comptabilisées par un unique observateur dans l'Yonne. Ces grues sont vues également dans l'Aube, la Côte-d'Or, la Nièvre, le Cher, l'Allier, le Puy-de-Dôme, la Creuse, la Haute-Vienne, la Vienne, la Charente, la Dordogne, la Charente-Maritime, la Gironde, le Lot-et-Garonne, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. D'autres vols sont signalés en Belgique, Meurthe-et-Moselle, Moselle, Haut-Rhin, Eure, Maine-et-Loire,
31/10
Incroyable lever de grues au lac du Der, où au moins 80 000 à 100 000 grues ont stationné sur le site!! Le lever a duré plus d'1h30 et de nombreuses grues étaient encore au sol. Le record de stationnement du lac est probablement tombé aujourd'hui. Pour voir une partie de ce lever, rendez-vous au journal de 13h de TF1 de ce jour.
Des vols en migration sont notés dans la
Meuse, la Moselle, la Meurthe-et-Moselle, le Doubs, la Haute-Savoie, le Rhône,  l'Yonne, la Nièvre, l'Indre, le Cher,  l'Allier, la Vienne, le Puy-de-Dôme, la Haute-Loire, la Lozère, la Creuse, la Haute-Vienne, la Corrèze, la Dordogne, l'Aveyron, l'Hérault, la Charente, la Charente-Maritime, le Lot-et-Garonne, la Gironde, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes- Pyrénées. Au moins 4000 grues étaient présentes sur les lacs Aubois.
30/10
Grosse journée de migration en France. Des grues ne s'arrêtent pas au lac du Der et poursuivent leur route dans la nuit. Des vols sont entendus dans la nuit dans la Marne, la Nièvre, la Corrèze. Le temps est clair au lac du Der ce matin, plusieurs milliers de grues quittent le site en direction du sud-ouest. Nous n'observons pas pour le moment d'accumulation de grues sur ce site, chaque jour des grues arrivent et d'autres repartent. Depuis le début de la migration, ce sont au moins 120 000 grues qui sont arrivées en France. Les grues qui quittent le lac du Der où qui ne s'y sont pas arrêtées sont observées dans la Marne, l'Aube, la Haute-Marne, la Côte-d'Or, la Saône-et-Loire, l'Yonne, le Loiret, la Seine-Saint-Denis, la Nièvre (10 000 entre 14h et 15h45), l'Indre, le Cher, l'Allier, la Loire, le Rhône, l'Ain, la Haute-Savoie, le Cantal, la Haute-Loire, la Creuse, la Corrèze, la Haute-Vienne, le Puy-de-Dôme, la Charente, la Dordogne, la Charente-Maritime, les Deux-Sèvres, la Vendée, la Gironde, les Landes, le Lot, la Haute-Garonne, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes- Pyrénées. Des grues sont aussi notées sur les Alpes-Maritimes, le Var, les Bouches-du-Rhône, l'Hérault, l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Dans le même temps, de nouvelles grues arrivent d'Allemagne, elles sont observées entrant en France en Moselle, en Meurthe-et-Moselle et dans la Meuse. Au soir, des dizaines de milliers de grues arrivent au lac du Der. Des vols sont observés plus à l'est dans le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, le Territoire-de-Belfort, les Vosges, la Haute-Saône et le Doubs.
29/10
Au lac du Der, les effectifs ont nettement augmenté au cours la nuit avec l'arrivée des migratrices de la veille. Ce sont plus de 15 000 grues (minimum!) qui sont présentes. Le ciel étant clément, il est fort probable que des grues repartent en migration dès ce matin. Quelques vols ot été notés cette nuit notamment dans le Haut-Rhin et en Gironde. Des grues quittent effectivement le lac du Der dans la journée et son observées dans l'Aube, l'Yonne, la Côte-d'Or, la Nièvre, le Loir-et-Cher, l'Allier, la Creuse, la Haute-Vienne, la Charente, la Vendée, la Charente-Maritime, la Gironde et le Lot-et-Garonne. D'autres vols sont notés en Haute-Savoie,  l'Ain, le Rhône, les Bouches-du-Rhône, le Gard, l'Hérault, l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Seconde grande journée de migration avec 38 900 grues qui quittent l'Allemagne pour rejoindre notre pays (comptage en Hesse). Ces oiseaux sont observés dans le nord-est de la France (Bas-Rhin, Moselle, Meurthe-et-MoselleMeuse, Ardennes, Marne, Haute-Marne) et en Belgique.
28/10
Une nuit de migration avec des vols en Meurthe-et-Moselle, en Seine-Saint-Denis, à Paris, dans le Loiret et dans les Pyrénées-Atlantiques. De nombreux vols sont signalés en Belgique ce matin. Des vols sont signalés dans les Ardennes, la Marne, l'Aube, la Haute-Marne, l'Aisne, la Somme,  la Seine-et-Marne, le Haut-Rhin, le Territoire-de-Belfort, la Haute-Saône, la Côte-d'Or, l'Yonne, le Loiret, la Nièvre, le Cher, l'Indre, le Loir-et-Cher, la Saône-et-Loire, l'Allier, le Puy-de-Dôme, la Loire, le Rhône, l'Ain, la Haute-Savoie, la Vienne, la Haute-Vienne, la Corrèze, le Cantal, le Maine-et-Loire, la Loire-Atlantique, la Vendée, la Charente-Maritime, la Gironde, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques, l'Ariège, les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, l'Aude, le Gard, l'Hérault et les Pyrénées-Orientales.
En Hesse (Allemagne), plus de 36 700 grues sont comptabilisées en migration dans l'après-midi et d'autres ne sont pas dénombrés en raison de la nuit. Il s'agit donc pour le moment de la plus importante vague de migration de la saison. Ces oiseaux arrivent dans le secteur du lac du Der dans la nuit. Sur le site du Rhin-Havelluch (Allemagne), 72 660 grues sont rassemblées.
27/10
Un vol est entendu en milieu de nuit dans la Marne et un autre en Charente. Des grues quittent le lac du Der dans la matinée. On retrouve ces oiseaux dans l'Aube, l'Yonne, la Côte-d'Or, la Nièvre, le Cher, l'Indre, la Creuse, le Puy-de-Dôme, la Haute-Vienne, la Vienne, la Charente-Maritime, la Dordogne, la Gironde, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. D'autres arrivent par l'Allemagne (4 654 grues comptées en Hesse) et entrent en France en fin de journée et début de nuit par la Moselle et la Meurthe-et-Moselle.
26/10
Au lever du jour, le brouillard perturbe le comptage des grues au lac du Der, où au moins        18 570 grues sont comptabilisées. Dès 10h00, les départs depuis ce site sont importants, les oiseaux sont observés dans l'Aube (8 000 entre 11h00 et 16h00), l'Yonne, la Nièvre, le Cher, l'Allier, l'Indre, la Creuse, la Corrèze, la Haute-Vienne (arrivent en Limousin en début de nuit), la Charente, la Dordogne, l'Aveyron, le Lot-et-Garonne, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. D'autres grues arrivent du nord-est par le Luxembourg, le Bas-Rhin, la Moselle, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse et les Vosges.
25/10
Une partie de la diagonale de migration est survolée ce jour : Bas-Rhin, Haut-Rhin, Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Marne, Aube, Haute-Saône, Yonne, Côte-d'Or, Nièvre, Allier, Puy-de-Dôme, Creuse, Corrèze, Cantal, Gironde, Landes, Pyrénées-Atlantiques, Gers, Hautes- Pyrénées. D'autres vols sont notés à Paris, dans le Gard et dans l'Aude. En  Hesse, nouveau passages de 4 530 grues cette fois-ci.
24/10
Un vol est entendu à 3h dans le Puy-de-Dôme. Des grues arrivent par l'Allemagne ce matin, des vols sont notés dans le Bas-Rhin, la Meuse et la Meurthe-et-Moselle. Au lac du Der, plusieurs milliers de grues arrivent par le nord en début d'après-midi. D'autres quittent ce site et près de   1 500 individus sont observés dans l'Aube. D'autres vols sont notés en Haute-Marne, dans l'Yonne, la Nièvre, le Jural'Ain, l'Allier, le Puy-de-Dôme, en Haute-Loire, le Cantal, la Corrèze, la Creuse, la Haute-Vienne, la Dordogne, les Landes, dans le Gard, les Bouches-du-Rhône, l'Aude et dans l'Hérault. En Hesse, 14 100 grues sont notées en migration entre 11h30 et 18h30). Ces vols sont aussi signalés en Belgique.
23/10
Au lac du Der, le nombre de grues a fortement diminué, preuve des départs de la veille. Des vols sont notés dans l'Eure, la Nièvre, l'Allier, la Haute-Savoie, la Dordogne, le Lot-et-Garonne et les Pyrénées-Atlantiques. En Allemagne (Hesse), après plusieurs jours sans départ, 13 300 grues au minimum ont pris la direction de la France pour un total de 73 vols. Ces grues sont entendus entre 18h00 et 00h00 en Lorraine (Moselle et Meurthe-et-Moselle). 26 grues sont stationnées sur le site de Puydarrieux.
22/10
De très nombreuses grues quittent le lac du Der, profitant du beau temps du matin. En raison d'un fort sensible de nord, le couloir de migration est déporté et va concerné de façon plus importante qu'habituellement le centre et le sud de la région Auvergne. Les départements concernés sont la Marne, l'Aube, l'Yonne, la Côte-d'Or, la Nièvre, l'Allier, le Puy-de-Dôme (très survolé), la Loire, l'Ain, le Cantal, la Corrèze, le Lot et les Hautes-Pyrénées. D'autres vols sont vus dans le Bas-Rhin et le Gard.
21/10
Le temps perturbé et les puissantes rafales sur une grande partie du pays bloquent la migration. Quelques unes sont observées dans l'Allier. Sur le site du Rhin-Havelluch, 131 450 grues sont dans l'attente du départ.
20/10
Toujours assez peu de mouvements sur le pays. Des grues en migration sont notées en Meurthe-et-Moselle, dans la Meuse, le Pas-de-Calais, la Côte-d'Or, l'Allier, le Puy-de-Dôme, l'Indre, la Creuse, la Haute-Vienne, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. Sur le site de Cousseau (Gironde), 25 grues restent dans la réserve toute la journée. Un vol est également signalé en Allemagne. Sur le site du Diepholzer Moorniederung (Basse Saxe, Allemagne),        16 620 grues sont comptabilisées.
19/10
Au lac du Der, 14 630 grues ont été comptabilisées. Des départs depuis ce site sont observés, ainsi des départements sont survolés au cours de la journée : Aube, Nièvre, Allier, Puy-de-Dôme, Indre, Creuse, Haute-Vienne, CharenteAveyron, Gironde, Landes, Pyrénées-Atlantiques. Des grues arrivent d'Allemagne par les Ardennes. Au bilan pour ce week-end, les importants départs d'Allemagne auxquels on aurait pu s'attendre n'ont pas eu lieu.
18/10
Des grues quittent le lac du Der, et sont observées dans l'Aube, le Val-de-Marne, l'Yonne, la Nièvre, le Cher, l'Allier, le Puy-de-Dôme, la Charente, la Gironde, le Lot-et-Garonne et les Pyrénées-Atlantiques. Des grues arrivent d'Allemagne et sont signalées en Meurthe-et-Moselle et en Moselle. 1 280 grues sont dénombrées sur les lacs Aubois.
17/10
En Moselle, un vol de migratrices est noté. Les conditions anticlycloniques prévues pour cette fin de semaine pourraient permettre à une vague de migration importante de s'enclencher. Même si le flux reste orienté au sud-ouest, les vents n'étant pas forts, les grues peuvent prendre le départ depuis les sites allemands pour rejoindre notre pays. La migration n'est pas toujours prévisible, à suivre donc...
16/10
La migration est très calme, quelques grues sont notées en Moselle, dans la Nièvre, en Dordogne et dans les Pyrénées-Atlantiques. Record battu pour le site d'Hortobagy (Hongrie) avec 135 600 grues comptabilisées !
15/10
Quelques migratrices sont notées dans les Ardennes, l'Aube, le Loiret et les Pyrénées-Atlantiques. Trois oiseaux sont posés en Charente-Maritime. Il ne reste que 2 grues sur le site de Vaasa (Finlande), sur le Söderfjärden, la migration est finie là-bas. Migration de 1 940 grues en Hesse.
14/10
Dans les Landes, sur le site d'Arjuzanx, les effectifs augmentent doucement : 80 individus ce jour. La migration est observée en Meurthe-et-Moselle, dans le Doubs, les Yvelines, le Cher, le Puy-de-Dôme, la Charente, la Dordogne et les Pyrénées-Atlantiques. Sur le site allemand du Rhin-Havelluch, 116 210 grues sont encore présentes ! Un vol de migratrices est signalé en Belgique. 
13/10
Des grues quittent le lac du Der. Elles sont observées dans la Marne, la Nièvre, l'Indre, le Limousin, la Vienne, la Charente, la Charente-Maritime, la Dordogne, le Lot-et-Garonne, la Gironde, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. Sur les lacs Aubois, 107 grues sont dénombrées. En Suède, sur le site du lac Hornborga, les effectifs diminuent (10 240 grues), la migration va prendre fin. Sur le site du Diepholzer Moorniederung (Basse Saxe, Allemagne),    13 290 grues sont dénombrées.
12/10 10 800 grues sont comptabilisées ce matin au lac du Der à l'occasion du premier comptage officiel de la saison. Une partie de ces grues profite d'une fenêtre météorologique pour partir en migration. Elles sont observées dans l'Aube, l'Yonne, la Nièvre, le Cher, l'Indre, la Haute-Vienne, la Dordogne et le Puy-de-Dôme. Quelques grues arrivent du nord-est et sont signalées dans les Ardennes et la Meurthe-et-Moselle. Sur les lacs Aubois, 55 grues sont sur un dortoir. Les effectifs augmentent encore sur le site de Rügen (Allemagne), avec 66 920 individus. Le site de Linum toujours en Allemagne compte 50 000 individus.
11/10
Des migratrices arrivent par le nord de la France : Moselle, Meuse et Marne. Un autre vol est noté en Gironde et un autre en Haute-Corse.
10/10
Le temps est sec au lever des grues sur le lac du Der, les effectifs sont stables, les oiseaux sont restés sur place. Ce sont environ 10 000 grues qui sont donc présentes.
9/10
Au lac du Der, les grues quittent les dortoirs tardivement (vers 7h45) sous une pluie soutenue. Il y a plus de vols que les jours derniers preuve d'une augmentation des effectifs. Les 5 premières grues sont notées sur le site girondin de Cousseau (Gironde). Les premieères grues sont également notées sur un site habituel de la Nièvre. Sur le site suédois du lac Hornborga, effectif stable de 12 680 grues. Sur le site d'Hortobagy (Hongrie), sont présentes désormais 108 850 grues. 
8/10
Un vol est signalé dans Meuse et un autre en Corrèze. En soirée, ce sont au moins 8 000 grues qui sont présentes sur le lac du Der. Sur les lacs Aubois, 33 grues sont dénombrées au dortoir.
7/10
Quelques vols sont notés en Moselle, dans la Meuse, l'Aube, en Haute-Vienne et en Corrèze. La Belgique est également concernée. Les premières grues sont notées sur le site d'Arjuzanx avec 10 individus. Sur les lacs Aubois, les effectifs augmentent très lentement : 13 grues. Les deux premières grues arrivent sur le site d'hivernage d'Extremadure (sud-ouest de l'Espagne), même date que l'an dernier. A Gallocanta, 33 grues sont stationnées. Sur un autre couloir de migration, en Israël, sur le site de Hula, 17 100 grues sont dénombrées. Sur le site allemand du Rhin-Havelluch, ce sont 130 390 grues qui sont notées !
6/10
Ce matin au lac du Der, entre 3 000 et 5 000 grues sont présentes sur le site. Des vols sont notés en Moselle, en Meurthe-et-Moselle, dans la Meuse, les Ardennes, la Marne (683 individus entre 12h et 14h30), l'Aube, la Nièvre et en Charente. Des vols sont aussi signalés sur la Belgique, le Luxembourg et l'Allemagne (1 093 grues en Hesse). Pour les stationnements sur l'Europe du nord on peut citer 4 430 grues sur le lac Kvismaren et sur le lac Hornborga (Suède).  Sur le site du Diepholzer Moorniederung (Basse Saxe, Allemagne), 10 362 grues sont comptabilisées.
5/10
Des grues en migration en provenance d'Allemagne sont notées en Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, ArdennesMarne et Seine-et-Marne. D'autres vols sont notés dans la Nièvre, l'Allier, le Puy-de-Dôme, le Tarn, le Lot-et-Garonne et les Pyrénées-Atlantiques. Sur le lac du Der, ce sont au minimum 1 100 grues qui ont été comptabilisées.
4/10 Dans la journée des vols sont entendus dans l'Aube, la Haute-Marne, le Loiret, l'Indre, l'Allier, le Puy-de-Dôme et la Gironde. Sur le lac du Der, au moins 500 grues sont présentes en fin de journée. Les passages de Grues cendrées deviennent significatifs en Hesse : plus de        5 100 grues (22 vols) sont comptées dans la journée, ce qui annonce une arrivée prochaine dans notre pays. Ces grues  entrent dans le pays en soirée par les région du nord-est : Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Marne.
3/10
Quelques grues en vol sont notées en Moselle, dans la Nièvre et la Dordogne. Quelques une dans la région de la Hesse en Allemagne.
2/10
Ce matin, au moins 200 grues sont présentes au lac du Der. Un vol est noté en Gironde. Sur le lac Hornborga (Suède), les effectifs diminuent quelque peu : 13 600 individus.
Sur le site d'Hortobagy (Hongrie), le rassemblement est de plus en plus important avec 95 950 grues.
1/10 Un vol de grues est noté dans la Vienne et un autre en Gironde.
30/09
La grue de la Loire est toujours là. Un vol de migratrices est noté dans l'Yonne et un autre dans l'Allier. Une grue est posée dans le Parc du Marquenterre dans la Somme. Sur le site du Rhin Havelluch en Allemagne, 36 820 individus ont été comptabilisés.
29/09
Un vol de migratrices est noté dans la Marne et un autre dans le Cher. Au lac du Der, 130 grues sont désormais présentes.  Sur le lac Hornborga (Suède), les effectifs augmentent encore avec 15 380 grues. Toujours en Suède mais sur le lac Kvismaren, 11 100 grues ont été comptabilisées ce jour.
28/09
De nouveaux vols sont notés dans le nord-est du pays : Moselle, Meuse, Ardennes, Marne et Haute-Marne. Sur les lacs Aubois, 2 grues sont présentes. Un individu est observé dans la Loire. Les 3 premières grues de la saison sont observées sur le site de Puydarrieux dans les Hautes Pyrénées.
27/09
Des vols de grues sont notés en Moselle, en Meurthe-et-Moselle et dans le Cantal. Le regroupement de grues augmente sur le site de Rügen (Allemagne) avec 34 699 grues.
26/09
Les deux premières grues les plus rapides sont arrivées dans l'extrême sud de l'Espagne.
25/09
Sur le lac Hornborga (Suède), 10840 grues sont comptabilisées. Sur le site d'Hortobagy (Hongrie), le rassemblement est conséquent avec 61 150 grues. En Espagne, à Gallocanta, 3 grues sont notées.
24/09
Une centaine de grues fréquente désormais le lac du Der. 21 grues sont notées en migration en Hesse.
23/09
Les premières grues en migration sont notées dans la région de la Hesse (Allemagne). Sur le site du Rhin Havelluch (Allemagne), 41 250 individus sont notés. Le record journalier de migration a été battu en Finlande avec 23 000 grues.
22/09
Un vol est noté en Belgique se dirigeant vers la France à 19h20. Sur le lac Hornborga (Suède), 9 850 grues sont dénombrées.
21/09
Un vol d'une quarantaine d'individus est signalé en migration en Gironde.
20/09
Au lac du Der, 81 grues sont rassemblées sur les vasières qui se apparaissent rapidement désormais, suite à la baisse du niveau des eaux. Sept grues sont notées en migration en Haute-Marne.
19/09
Au sud du lac du Der, 134 grues sont observées haut dans le ciel en migration.
18/09
Sur le lac Hornborga, les effectifs augmentent régulièrement, 9630 grues sont comptabilisées. Un vol est signalé dans les Yvelines. Deux individus se nourrissent dans un chaumes de maïs en Moselle. Au lac du Der, 79 grues sont signalées. Dans le parc d'Hortobagy (Hongrie), 22 350 grues sont comptabilisées.
17/09
3 grues sont visibles sur les lacs Aubois. Un vol est noté en Charente-Maritime et un autre dans la Creuse.
16/09
Au lac du Der, ce sont désormais 70 grues qui ont été notées. Un vol est noté dans la Nièvre et un autre en Gironde et un troisième dans les Vosges. Sur le lac Hornborga, 8 360 grues sont comptabilisées.
15/09
Sur le lac Kvismaren (Suède), 15 070 grues sont rassemblées. En Côte-d'Or, une grue est toujours présente. A Gallocanta (Espagne), 2 grues sont signalées.
13/09
Un vol est noté dans la Somme. Sur le site de Rügen (Allemagne), 10 440 grues sont déjà présentes.
12/09
Des grues en vol sont signalée dans l'Yonne et la Vienne.
9/09
Une grue est observée en Loire-Atlantique.
8/09
Des grues sont observées en vol en Loire-Atlantique et en Gironde. En Suède, sur un des lieux de rassemblement, le lac Hornborga, les effectifs augmentent, 5 270 grues ce jour.
6/09
38 sont notées dans le département de la Meurthe-et-Moselle. La grue en Côte-d'Or est toujours présente.
4/09
20 grues sont observées en vol en Charente-Maritime. Un vol est noté à 17h00 en Dordogne. Sur le lac Hornborga (Suède), 4 430 grues sont comptabilisées.
03/09
Un petit vol est signalé en Moselle et quelques individus dans le Cher.
2/09
Un vol noté dans le Haut-Rhin.
1/09
Les effectifs augmentent au lac Hornborga (Suède) où 3 150 grues sont notées.Sur le lac Kvismaren, 11 610 individus sont présents.
31/08
La grue qui fréquente une zone humide en Côte-d'Or est toujours là.
30/08
Une grues est observée en vol dans la Nièvre. Sur le site de Rügen, 3 366 grues sont comptabilisées.
29/08
Au lac du Der, 51 grues sont désormais présentes.
27/08
10 grues migrent dans le Cher.
25/08
La grue présente en Côte-d'Or est toujours présente.
  24/08 1 grue est signalée sur les lacs Aubois.  30 grues sont notées au  lac du Der.
23/08
Une centaine de grues est vue en vol dans la Marne à proximité du lac du Der.
  19/08 22 grues sont notées au  lac du Der.
  17/08 Une grue est observée dans un marais en  Côte-d'Or.
16/08
Sur le site de Rügen en Allemagne, 1 335 grues sont recensées.
14/08
Un individu est signalé dans l'Yonne.
12/08
Un egrue est observées en Charente-Maritime.
  08/08 Une grue est observée dans un marais dans le centre de la Marne.
  15/07 Quatre grues sont observées au lac du Der.
  02/07/2014 Les grues qui ont passé toute la belle saison en Argonne (Marne) sont toujours là.

Pour en savoir plus sur la Grue cendrée :
  


25 € + port



TRANA, l'oiseau qui danse
En 46 minutes, au fil des saisons, découvrez sur ce DVD l'étonnante vie privée des Grues cendrées.


20 € + port
Cranes - where, when and why ?
Le livre Göran Lundin est écrit en anglais, mais la description des principaux sites d'hivernage en France est  en français

Pour transmettre vos observations de Grues cendrées en migration

Les informations données ici nous sont communiquées :
- par le Réseau Grues France  
- par les sites de saisie en ligne Visio Nature (en vert sur la carte)
- par ADENEX pour l'Estrémadure, le Swedish Crane Working Group pour la Suède et le Finnish Working Group on Cranes pour la Finlande.
- par les listes de diffusion : Obsfr, Obs-Champagne-Ardenne, grus grus et  GermanBirdNet.
- par certains internautes qui nous adressent directement leurs observations par l'intermédiaire du formulaire présent sur ce site.
- merci également à Ragnar Edberg, Erik Sjostedt, Alf Karlsson, Ulf Skyllberg, Andreas Trepte, Martin Kraft, Jürgen Schmidt, Ecki Richter, Göran Andersson, Juhani Rinne...

Pour retourner au sommaire                                                   Pour retourner à la page précédente