196.jpg

Des plantes favorables à la biodiversité

Posséder un jardin ou un espace public classé refuge LPO, c'est bien.

Aménager son jardin ou un espace public pour qu'il soit le plus accueillant possible pour la faune, c'est mieux. Cela passe, entre autres, par le maintien de plantes favorables à la biodiversité.

 

Le lierre

LierreLe lierre ou Lierre grimpant (Hedera helix) est une plante très commune dans l'ensemble de la France. Il fait partie de la famille des Araliacées. Il a une longévité de plusieurs siècles (jusque 400 ans, peut-être 1000). Son nom scientifique vient du latin haedere signifiant " s'attacher " et helix la spirale.

Lire la suite...

La primevère officinale

Primevère officinaleUn nom peu connu qui cache une fleur commune. Tout le monde ou presque connaît le coucou (la fleur, pas l'oiseau !). Il s'agit de la même plante.

Lire la suite...

Les plantes mellifères

Consoude officinaleLe mot mellifère provient du latin mellis qui signifie miel. Les plantes mellifères ont su développer des systèmes de reproduction très performants au cours de leur évolution. Elles produisent un suc avec lequel les abeilles produisent le miel. Ce suc est le nectar, solution de sucres. C'est une sorte de déchet des plantes à fleurs au cours de la photosynthèse. Il attire les insectes qui vont se frayer un chemin au cœur de la plante pour atteindre ce liquide sucré. De cette façon, ces insectes vont se couvrir de pollen, substance produite par les organes mâles. L'insecte, une fois repu, s'en ira et s'attardera sur une autre plante où il déposera le pollen, transporté à son insu, sur les organes femelles de la fleur, favorisant ainsi sa fécondation.

Lire la suite...

Le coquelicot

coquelicot jean louis zimmermannQui ne connaît le coquelicot, cette fleur des champs qui a failli disparaître à cause des traitements chimiques?

Lire la suite...

La vipérine, l'hysope et la phacélie

viperineVipérine, hysope et phacélie : trois fleurs bleues qui feront les délices des abeilles, bourdons, papillons et autres butineurs de votre secteur.
Des plantes indispensables dans tout jardin de Nature.

Lire la suite...

L'ortie

ortieL'ortie, cette plante mal aimée (elle pique et est considérée comme une "mauvaise herbe") est pourtant bien utile dans un jardin!

L'ortie est de la famille des Urticacées. L'Ortie dioïque, également dénommée Grande Ortie ou Ortie vivace (Urtica dioica), est une plante présente dans toute la France. On la trouve jusqu'à 2400 m d'altitude. Son nom vient du latin uere signifiant brûler (allusion aux piqûres brûlantes des poils).

Lire la suite...

Le prunellier

prunellier Le Prunellier ou Épine noire (Prunus spinosa) est très commun dans toute la France à basse altitude. Il peut vivre 50 ans.

Lire la suite...

Les cardères

cardere Les cardères appartiennent à la famille des Dipsacées et n'ont aucune parenté, malgré les apparences, avec les chardons (qui appartiennent à la famille des Composées). Leur nom scientifique vient du grec dipsaô signifiant " j'ai soif " (feuilles caulinaires de la Cardère sauvage soudées en godets retenant l'eau de pluie).

Lire la suite...

Le sureau noir

sureau noir Le Sureau noir (Sambucus nigra), de la famille des Caprifoliacées, tient son nom du grec sambûke = flûte (ces végétaux servaient souvent à confectionner des instruments de musique). Il est commun partout sauf en montagne (jusqu'à 1600 m) mais assez rare en région méditerranéenne.

Lire la suite...

Découvrez l'intérêt des vieux arbres pour la faune qui nous entoure

Un trou dans ce tronc a abrité un nid de Gobemouches grisSupprimer le bois mort, une branche ou un arbre présentant des signes de faiblesse pour "faire propre" est une pratique encore largement répandue. Ce réflexe contribue malheureusement à éliminer peu à peu les vieux arbres de nos forêts, bosquets, vergers et haies, et met en danger de disparition les espèces qui en dépendent.

Lire la suite...

Vous êtes ici : Accueil Protection Espace conseils Des plantes favorables à la biodiversité