gh4.jpg

L'eau et les oiseaux

serin cini femelle denis fourcaudEn toutes saisons, trouver un point d'eau est vital pour les oiseaux. L'installation d'abreuvoirs et de baignoires dans votre REFUGE LPO le rendra d'autant plus attrayant. Au fil des jours, vous découvrirez les oiseaux qui les fréquentent mais aussi les abeilles, les papillons, comme le paon du jour ou la petite tortue, et même le hérisson qui y viendront peut-être en toute discrétion. Ils vous procureront sans doute des observations inoubliables.

 

 

L'eau, un élément indispensable

Pour se désaltérer

Le corps d'un oiseau est composé d'environ 60% d'eau et jusqu'à 85% chez certains juvéniles. Cette eau intervient dans de nombreux processus vitaux. Pour la renouveler en permanence, l'oiseau l'ingère directement en buvant ou bien l'absorbe indirectement dans son alimentation.

Tous les oiseaux ont-ils besoin de boire ?

Suivant leur régime alimentaire, les oiseaux trouvent plus ou moins d'eau dans leur nourriture. Ainsi, les rapaces et les oiseaux d'eau ne boivent presque jamais car leurs proies sont très riches en eau. Les granivores consommant des graines sèches boivent plus que les insectivores se nourrissant de vers, chenilles et autres insectes.

Comment font-ils pour boire ?

La majorité des passereaux recueillent l'eau dans leur mandibule inférieure et effectuent un mouvement de la tête en arrière pour la projeter dans leur gosier. Par contre, les pigeons et tourterelles boivent d'un trait en aspirant longuement l'eau sans relever la tête. Les hirondelles et les martinets préfèrent boire en vol en effleurant la surface d'un plan d'eau.
Le régime des oisillons étant souvent insectivore, ils n'ont pas besoin de boire. Les adultes peuvent toutefois, en cas de canicule, apporter de l'eau dans leur gorge et la laisser couler dans le bec des petits.

Quels sont leurs besoins en été ?

L'été, avec ses fortes chaleurs, est une période particulièrement critique. L'oiseau maintient sa température constante en évaporant de l'eau corporelle. Les oiseaux ne pouvant transpirer (ils ne possèdent pas de glandes sudoripares), ils halètent donc en ouvrant le bec.
La canicule ayant tôt fait d'assécher flaques et petites mares, un abreuvoir est donc indispensable.

Et en hiver ?

La plupart des  oiseaux ont  aussi  besoin  de boire en hiver, car leur régime devient  plus granivore. On  voit parfois des  oiseaux qui, faute de mieux, " boivent" de la neige, gaspillant ainsi de leur précieuse énergie pour la faire fondre. L'eau naturelle étant souvent inaccessible à cause du gel, un apport régulier est nécessaire.

Pour l'entretien du plumage

Maintenir son plumage en bon état est fondamental à sa survie car il assure à l'oiseau protection thermique, capacité à voler et bon état sanitaire. Ils consacrent donc de longs moments à se lisser les plumes (en moyenne, 20 minutes par toilettage chez le pinson).

pinson au bainPourquoi les oiseaux se baignent-ils ?

Le lissage permet d'éliminer les corps étrangers (parasites notamment) et de réajuster les barbules entre elles. S'il leur arrive de lisser quelques plumes dans la journée, le lissage complet du plumage n'a lieu qu'au cours d'une toilette minutieuse qui commence par un bain chez presque toutes les espèces. Ce bain sert à laver les plumes des traces de boue, de fruits collés... mais surtout à les humecter. Cela facilite la répartition uniforme de la sécrétion huileuse qui protège le plumage et l'imperméabilise chez presque toutes les espèces.

Quand les oiseaux se baignent-ils ?

Toute l'année, le bain est recherché par les oiseaux. En été, sa fréquence peut diminuer faute d'eau propre. Il peut reprendre sous une pluie d'orage ou bien dans la végétation humide. En hiver, les oiseaux tolèrent des conditions météorologiques médiocres pour se baigner. Ils utilisent même de la neige pour se "baigner" si l'eau manque. Il est donc important de proposer des baignoires aux oiseaux quelle que soit la saison. Cependant, par très grand froid, mieux vaut éviter de leur permettre de se baigner car, risquant de ne pas se sécher assez vite, ils pourraient se refroidir brutalement et mourir.

Fournir un point d'eau aux oiseaux

Comment leur assurer hygiène et sécurité ?

Le récipient doit être peu profond pour que les oiseaux" aient pied" en se baignant. Utilisez, par exemple, une soucoupe de pot de fleur en terre cuite non vernie ou un grand plat. Pour les petites espèces, 3-4 cm de profondeur suffisent, pour les plus grosses il faut jusqu'à 9 cm. Les bords doivent être en pente douce et non glissants pour que les passereaux puissent boire en se penchant. Il est possible de disposer une pierre au centre du récipient où ils pourront se percher. Des modèles en résine avec des paliers à différentes profondeurs existent également. Changer l'eau très souvent au moins une fois par jour en plein été et trois fois par semaine en hiver, afin de compenser les pertes d'eau et d'éviter les risques d'épidémies. Profitez-en pour nettoyer et désinfecter le récipient en rinçant abondamment pour éliminer toute trace de produit toxique.

Installer le point d'eau à l'abri des prédateurs

Les oiseaux aiment à se baigner dans un endroit calme et abrité où ils peuvent sécher leur plumage alourdi. Toutefois, installez votre point d'eau suffisamment loin de buissons où un prédateur pourrait se poster. L'idéal est de le disposer en hauteur, comme pour une mangeoire-plateau.

Comment éviter que l'eau ne gèle ?

Surtout, ne rien ajouter à l'eau! Ni alcool, ni sel, ni huile et bien sûr ni antigel, tout cela étant dangereux voire mortel pour les oiseaux !
Verser de l'eau tiède à heures régulières est sans doute la meilleure solution. Les oiseaux prennent peu à peu l' habitude de venir boire ou se baigner avant que l'eau ne gèle.
Installer le point d'eau à l'endroit le plus abrité. En isolant l'abreuvoir du sol par un socle creux, l'eau gèle moins vite.

Vous pouvez aussi créer un point d'eau plus important, véritable mare qui attirera de nombreux animaux.

Construire un abreuvoir solaire

ab solUn abreuvoir de couleur noire avec une double paroi à effet isolant permet de retarder le gel durant la journée.
Pour le fabriquer, il vous faut un petit récipient (de couleur noire de préférence) et un plus grand fermé par un couvercle. Fabriquez des tasseaux pour caler le petit récipient par le couvercle du plus grand. Collez le petit récipient sur les tasseaux puis dans le grand récipient. Peignez en noir l'extérieur du grand récipient et du couvercle. Découpez un trou de 5 cm au centre du couvercle. Il ne reste plus qu'à remplir d'eau le petit récipient et d'y disposer une boule de grillage pour empêcher les oiseaux d'y tomber.

Cette page est tirée des fiches pratiques "Refuges LPO".
Cliquez ici pour en savoir plus sur les refuges LPO