183.jpg

SOS Grenouilles : Treize ans de combats pour un batrachoduc !

Grenouille rousse Christophe Herve (3)L'opération « SOS grenouilles » a débuté en 1998 pour se terminer en 2011. Treize ans d'un long combat nécessaire pour démontrer la nécessité de protéger une importante population d'amphibiens rejoignant les rives du lac du Der pour se reproduire chaque printemps.
La problématique est connue ! Entre les lieux d'hivernage (forêt du Der) et les sites de ponte, une route et une hécatombe tous les ans de février à avril, période de migration des amphibiens.


La méthode utilisée pour protéger cette population est simple mais contraignante. Elle consiste à disposer verticalement une bâche plastique, de 60-80 cm de haut, de manière à ce qu'elle forme un mur pratiquement infranchissable. La bâche est soutenue par des piquets et une corde tendue le long de ces derniers. Elle est enterrée à sa base afin d'empêcher les amphibiens de passer en dessous et les obliger ainsi à la longer. Tous les 15 mètres, un seau est enterré de manière à ce qu'il affleure à la surface et qu'il soit collé à la bâche. Les amphibiens longeant le dispositif tombent alors dans les seaux. Le dispositif était installé sur 700 m (soit 1,4 km de bâches si on compte les deux côtés de la route).


Afin de réaliser une telle action pendant treize ans, un potentiel humain très important et une motivation « particulière » sont indispensables. Il faut se rendre sur le dispositif quotidiennement durant trois mois et les relevés peuvent durer 30 minutes lors des périodes de gel comme 4 à 5 heures certains jours humides où l'on note les plus importants déplacements.
En treize ans, plus de 50 bénévoles différents sont venus au moins une fois relever le dispositif. Cela représente environ 4 000 heures de bénévolat juste pour ces relevés. Il faut doubler ce temps si on compte l'installation, le démontage, la saisie des données....etc

Victime de la circulation automobile
Photo : Etienne Clément
Mise en place du dispositif
Photo : Etienne Clément
Dispositif SOS grenouilles
Photo : Etienne Clément
Sensibilisation des plus petits
Photo : Etienne Clément
Visite des élus
Photo : Etienne Clément
Démontage du dispositif
Photo : Delphine Persyn
Démontage du dispositif
Photo : Etienne Clément


D'une manière générale les tendances d'évolution ont été à la hausse depuis le début de l'opération avec une moyenne d'effectifs  passée de 15 000-20 000 individus à 30 000-40 000 individus. L'évolution des populations des différentes espèces est par contre variable. Ces chiffres donnent le vertige. Sur les dix dernières années (dispositif identique en terme de localisation, longueur et méthode), ce sont 318 889 amphibiens de 7 espèces différentes qui ont transité par les seaux du dispositif.

Espèces

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

Triton alpestre

Triturus alpestris

2811

2529

2545

2845

1827

1700

2669

3512

2718

4914

5518

Triton ponctué

Triturus vulgaris

9281

5973

10745

6073

3600

9235

6014

9661

14334

18112

12947

Triton crêté

Triturus cristatus

17

6

2

1

0

8

1

1

4

10

1

Crapaud commun

Bufo bufo

5059

5190

4868

8462

14998

16043

12254

9384

7099

10384

8168

Grenouille rousse

Rana temporaria

3638

923

5762

1352

1780

750

2275

1824

1569

858

859

Grenouille agile

Rana dalmatina

228

79

199

286

227

520

431

586

834

679

648

Grenouille verte

Rana esculenta/lessonae

2648

1299

4564

1154

7394

2553

4249

5633

7314

10169

4092

TOTAUX

23682

15999

28685

20173

29826

30809

27893

30601

33872

45126

32233

 

 Nombre d'amphibiens capturés sur le dispositif de 2001 à 2011
Passages Aller uniquement

 

total amphibiens

Tendances d'évolution du nombre d'amphibiens capturés
sur le dispositif de 2001 à 2011

 

 

Télécharger le rapport SOS Grenouilles 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous êtes ici : Accueil Protection Protection des amphibiens SOS Grenouilles : Treize ans de combats pour un batrachoduc !