6.jpg

Recueillir une chauve-souris


Deux cas sont possibles lors de la découverte d'une chauve-souris : il peut s'agir soit d'une chauve-souris adulte blessée qui ne peut plus s'envoler, soit d'un jeune tombé d'une colonie et qui ne sait pas voler.

 

Cas d'une chauve-souris adulte blessée :


Une chauve-souris adulte se reconnaît par la présence d'une belle fourrure épaisse. De septembre à mi-juin, il est fort probable que ce soit un adulte ou un jeune de l'année en âge de voler correctement.

    Chauve souris en soin
Pipistrelle commune adulte en soins. Photo : Vincent TERNOIS

Avant d'attraper l'animal blessé, préparer une boite en carton (style boite à chaussure). Percer la boite de petits trous d'une taille inférieure à 5 mm pour que la chauve-souris puisse respirer. Attention, si les trous sont trop gros, la chauve-souris risque de partir. Dans la boite, mettre un chiffon en boule pour qu'elle puisse s'accrocher dessus ou se cacher à l'intérieur. Important : il faut également mettre un couvercle de pot de confiture rempli d'eau (si le carton ne doit pas être déplacé). La chauve-souris, comme la plupart des mammifères, a besoin de boire régulièrement.
Placer également une bouillotte dans le carton, afin de maintenir l'animal au chaud.
La récupération de l'animal blessé se fait avec un gant ou une serviette. La chauve-souris est inoffensive mais si vous l'attrapez, elle essaiera sûrement de mordre pour se défendre. Une fois l'animal capturé et placé dans la boite, il faut veiller à bien fermer le couvercle et placer la boite dans un endroit calme.


Cas d'un bébé chauve-souris :


Entre mi-juin et mi-août, il est possible de trouver des bébés chauves-souris. Ils sont en général dépourvus de poils ou arborent un duvet plutôt sombre.
Le cas des bébés chauves-souris est complexe. Seule sa mère est capable de l'initier efficacement au vol et à la chasse. La récupération d'un petit se fera donc dans le cas unique où la colonie n'a pu être localisée. En effet, il est possible que le jeune soit tombé de la colonie qui se trouve dans les parages immédiats (généralement un rayon de 15m).

Recherchez la colonie :

En ville, regarder la façade et repérer les gîtes potentiels : derrière des volets, sous les tuiles de la toiture de la terrasse, au niveau des génoises, dans la fissure d'une poutre ou d'un mur, dans le joint de dilatation du bâtiment et tout autre interstice. Regardez bien si vous ne voyez pas des petites crottes noires sur le mur ou par terre. Les crottes de chauves-souris sont grosses comme un grain de riz. En milieu rural, il faut inspecter les édifices bâtis, les vieux ponts, les arbres...
Les cris sociaux de certaines espèces sont bien audibles, aussi écoutez bien si vous n'entendez pas des petits cris stridents, signe que la colonie n'est pas loin.


Si vous localisez la colonie :
C'est le cas où le jeune aura les plus grandes chances de survie. En fonction de là où il se trouve, il faut le rapprocher de la colonie. Ne jamais remettre le jeune dans la colonie, votre présence risquerait de faire fuir les chauves-souris. Si les femelles sont derrière un volet, remettez le jeune dessous (de 50 cm à 2m). Eloignez-vous et observez de loin. Le jeune devrait remonter, pousser des petits cris, et sa mère devrait sortir pour venir le chercher.
Si vous ne localisez pas la colonie, appelez rapidement le Centre de sauvegarde et évitez surtout de nourrir vous-même la petite chauve-souris.

 

 

LA FAUNE SAUVAGE ET LA LOI

La détention des animaux sauvages en captivité est interdite sans autorisation.
N'hésitez pas à contacter le centre de sauvegarde ou l'ONCFS de votre département pour plus de
renseignements.

En respectant les règles de sécurité, les mesures de contention et en prévenant le plus rapidement possible le Centre de Sauvegarde, vous aurez agi de la meilleure façon qui soit et vous augmenterez indéniablement les chances de survie de l'animal que vous avez généreusement pris en charge.... Merci!