6.jpg

Les salissures d’Hirondelles

hirondelle de fenêtreTous les ans, de nombreux appels nous signalent des destructions de nids d’hirondelles. C’est un acte illégal et passible d’une amende allant jusqu’à 9000 euros.

Les hirondelles viennent nicher sur les façades des maisons, des immeubles et de tous les bâtiments où il existe des anfractuosités. Les hirondelles peuvent également investir les granges et les sous-sols.

Pour certaines personnes, les déjections sont jugées désagréables. Pour régler le problème, certaines institutions publiques et des particuliers détruisent consciencieusement les nids. Cet acte est parfaitement illégal.

Ces actes sont encore plus incompréhensibles quand on sait que les hirondelles connaissent un déclin alarmant en France. Entre 1989 et 2013 les effectifs d’Hirondelles de fenêtre ont chuté de 33 % et ceux des Hirondelles rustique de 39 %.

Pourtant, des solutions existent et afin d’éviter les salissures sur les façades, il suffit de placer une planchette de 20 à 25 cm de largeur, sous le nid, au minimum à 40 cm au-dessous de telle sorte que les déjections soient récupérées automatiquement.
Ce système doit être placé dès que les couples d'hirondelles ont pris possession d'un ancien nid. Avant, il y a  risque de voir les oiseaux construire en dessous de la planchette.
Il faut être vigilant à ce que d’éventuels prédateurs ne puissent utiliser la planchette pour accéder au nid.

 

 

Vous êtes ici : Accueil SOS Faune Cohabitation/médiation Les salissures d’hirondelles