Une semaine, une espèce

Cette semaine :
La Martre des pins

Martre des pins

Nos jardins peuvent abriter des espèces végétales sauvages (flore spontanée) et des animaux « résidents » ou de passage.

En fonction de leur aptitude à accueillir la biodiversité et à ne pas empêcher la circulation des animaux, ils peuvent contribuer au réseau des corridors écologiques.

 

 

Qu’est-ce que les corridors écologiques ?

 

Il s’agit d’un réseau de haies, de cours d’eau, de mares et de bandes enherbées qui permet à la faune sauvage de se déplacer afin de conquérir de nouveaux territoires et de partager leur patrimoine génétique avec des populations distantes de leur territoire d’origine.

Le brassage génétique est indispensable à la survie des espèces animales sauvages car il permet d’accroitre leur résistance aux maladies et leur adaptation aux aléas climatiques et environnementaux.

Les déplacements des animaux permettent aux végétaux de se déplacer. En effet, ils transportent et dispersent les graines de différentes manières : en les consommant, en faisant des réserves, mais également lorsque certaines s’accrochent à leurs poils.

 TVBB

 

Un réseau en dangerhérisson piégé

 

Nous le savons, les canaux, les routes, les voies ferrées qui nous permettent de voyager, entravent le déplacement de la faune. Mais de grandes étendues de cultures dépourvues de chemins enherbés, de haies et de bosquets empêchent également la circulation de nombreux animaux.

A l’échelle de nos jardins, les clôtures (murs, grillages), une simple bordure en béton ou une pelouse tondue trop rase peuvent devenir des obstacles infranchissables pour la faune sauvage.

 

 

Quelques exemples

 

Charbo

La Mésange charbonnière, comme de nombreux oiseaux de nos jardins effectue de courts voyages en cas de pénurie alimentaire sur son territoire. Elle voyage par petites étapes, repérant avant tout déplacement l’arbre sur lequel elle pourra se poser en bout de course : le prochain perchoir ne doit pas être éloigné de plus de 500 mètres !

 

 

Triton alpestre Holger KRISP WikiLe Triton alpestre fréquente les milieux boisés et humides. Pour se reproduire, il lui faut trouver un point d’eau stagnante, dépourvu de poissons et abritant une végétation aquatique dense où il pourra dissimuler ses œufs.
En général le domaine vital d’un triton se situe dans un rayon d’environ 150 mètres autour de sa mare natale, mais l’animal est capable d’effectuer des déplacements plus longs, jusque 700 mètres !

 

Ver luisant Jasja DekkerLe Lampyre, est un insecte du groupe des scarabées. Contrairement au mâle, qui est capable de se déplacer en volant, la femelle est dépourvue d’ailes (ce qui lui a valu ce sobriquet de ver luisant) : elle doit donc effectuer tous ses déplacements à pattes. Et comme madame ver luisant n’aime pas trop voyager, elle préfère émettre des signaux lumineux et attendre, plutôt que de courir après un mari. Ce qui fait qu’une femelle ver luisant ne parcourra que quelques mètres au cours de son existence (quelques dizaines tout au plus). La capacité du ver luisant à  reconquérir des territoires perdus est donc très limitée !

 Pour en savoir plus, téléchargez l'exposition "Nos jardins en continuité avec la nature" au format PDF.

Télécharger le panneau 1

Télécharger le panneau 2

Télécharger le panneau 3

 

 

 

Sous-catégories

Sur cette page, partez à la découverte de quelques jardins en continuité avec la nature !

Des jardiniers partagent leurs expériences et vous expliquent de quelle manière ils ont pu favoriser la faune et la flore sauvage dans leur jardin. Cultiver des fruits et légumes, jouer avec ses enfants, avoir des animaux de compagnie et y observer la nature s’y épanouir, c’est possible !

Vous souhaitez que votre jardin participe au réseau de la « Trame Verte et Bleue » ? Vous pouvez :

 

Actualités

24 heures de la biodiversité - édition 2020 (?)

12-05-2020 Actualités

Cher(e)s naturalistes, L’épidémie de COVID-19 a modifié beaucoup des projets de la saison 2020. Nous sommes au regret d’annuler la manifestation...

Lire la suite

Concours photo : à vos appareils

17-04-2020 Actualités

Profitant des longues heures passées sur le terrain à recueillir des données, vous êtes également nombreux à vous adonner aux...

Lire la suite

Restez chez vous !

22-03-2020 Actualités

En 2020, plusieurs études à l’échelle de la Champagne et du Grand-est nécessitaient la participation de notre réseau bénévole :...

Lire la suite

Confinés mais aux aguets !

20-03-2020 Actualités

Les contraintes de confinement nous obligent à limiter les déplacements. Nous vous proposons donc de transformer votre lieu de résidence...

Lire la suite

L'assemblée générale de la LPO est reportée

16-03-2020 Actualités

L'assemblée générale de la LPO CA est reportée    En raison de l'avancée de l’épidémie de Coronavirus en France, notre assemblée...

Lire la suite

Le Grèbe huppé, un oiseau emblématique des étangs et des lacs du Grand Est qui connait une baisse des effectifs inquiétante

10-03-2020 Actualités

Après l’Hirondelle de fenêtre en 2017 et le Corbeau freux en 2018, la LPO Grand Est avait choisi le Grèbe...

Lire la suite

Municipales 2020 : la LPO CA invite les candidats à s'engager pour la biodiversité

03-03-2020 Actualités

  Des actions concrètes permettant l’implication des élus et des habitants {nomultithumb}Vous êtes candidat.e aux prochaines élections municipales qui se dérouleront en...

Lire la suite

Cette semaine sur le Der : le Busard des roseaux

27-02-2020 Actualités

Le Busard des roseaux est un rapace typique des milieux humides. Cet oiseau se reproduit principalement dans les roselières qui...

Lire la suite

Le gouvernement veut offrir l’été aux chasseurs

25-02-2020 Actualités

Après avoir récemment étendu la période de chasse au sanglier du dernier jour de février jusqu’au 31 mars, l’État s’apprête...

Lire la suite

Découvrez nos groupes locaux

Le Groupe local de Chaumont

28-09-2014 Nos Groupes Locaux

Créé en 2011 par une poignée d'adhérents désireux de partager leurs connaissances et de mettre en place des actions coordonnées...

Lire la suite

Le Groupe local de Châlons-en-Champagne

28-09-2014 Nos Groupes Locaux

Adhérents, sympathisants, bénévoles du groupe local LPO de Châlons en Champagne se réunissent 2 ou 3 fois chaque année, pour...

Lire la suite

Le Groupe local d'Épernay

28-09-2014 Nos Groupes Locaux

Le groupe local d’Épernay est assez récent. Il regroupe adhérents, sympathisants, bénévoles de la région sparnacienne, et plus généralement de l'ouest...

Lire la suite

Le Groupe local "Argonne"

28-09-2014 Nos Groupes Locaux

Le plus récent des groupes locaux champ-ardennais regroupent adhérents, sympathisants, bénévoles de la région argonnaise.    

Lire la suite

Le Groupe local de Reims

28-09-2014 Nos Groupes Locaux

Le groupe local de Reims existe depuis 2000. Il a vu le jour suite à la volonté d'adhérents rémois de...

Lire la suite

Le Groupe local de Saint-Dizier - Der

28-09-2014 Nos Groupes Locaux

Suivi du dispositif SOS grenouilles, comptages hebdomadaires des grues cendrées, remise en état de sites, ateliers de fabrication et pose...

Lire la suite

Le Groupe des adhérents Aubois

28-09-2014 Nos Groupes Locaux

Dans le département de l'Aube, il n'existe pas de groupe local au sens premier du terme comme on peut en voir...

Lire la suite

Les GOSSES

28-09-2014 Nos Groupes Locaux

Il s’agit d’un groupe informel qui rassemble les Gentils Ornithos Souhaitant Sortir En Semaine. L’objectif de ce groupe est de permettre...

Lire la suite

Retrouvez nous sur :

fb

 

 logo twitter

Retrouvez nos vidéos sur You Tube

 

chaine video

L'Orfraie

orfraie 49L'Orfraie est la revue scientifique de la LPO Champagne Ardenne. Elle est ouverte à tout  rédacteur naturaliste désirant

Lire la suite

Enregistrer

Enregistrer

Vous êtes ici : Accueil Protection Jardins en continuité avec la nature