169.jpg

Indicateurs

Douze espèces ou groupes d'espèces qui forment 17 indicateurs sont présentés dans cet observatoire. Ces indicateurs de l'état de l'avifaune, choisis en fonction de leur potentialité à évaluer la qualité des différents milieux de Champagne-Ardenne ou de leur caractère patrimonial (espèces rares ou emblématiques de la région) sont pour la plupart issus de la structuration actuelle du réseau d'observations ornithologiques.
Certains font l'objet d'un suivi spécifique permettant de garder un œil sur des populations dont les suivis actuels (notamment le STOC EPS) ne permettent pas de juger de leurs tendances. C'est pour l'instant le cas de la Pie-grièche écorcheur, du Milan noir et du Gobemouche à collier.

 

 

 

 

Bâti

Agricole

Forestier

Bocager

Zone
humide

Rupestre

Bio-indicateurs

Oiseaux communs des milieux cultivés

 

x

 

x

   
Oiseaux communs des milieux forestiers     x      
Oiseaux communs des milieux bocagers       x    
Oiseaux communs des milieux bâtis x          
Oiseaux communs généralistes x x x x x  

Pie-grièche écorcheur

   

 

x    

Oiseaux d'eau

       

x

 

Effraie des clochers

x  

 

   

Espèces patrimoniales

Râle des genêts

       

x

 

Grue cendrée

       

x

 

Cigogne blanche

       

x

 

Sterne pierregarin

       

x

 

Milan royal

     

x

   
Milan noir       x x  
Grand-duc d'Europe           x
Faucon pèlerin           x

 

Bio-indicateurs :
Un indicateur est un outil d'évaluation et d'aide à la décision qui doit refléter une situation ou une tendance. Un bio-indicateur doit donc donner une idée de l'état de la biodiversité, des pressions qu'elle subit, et éventuellement de l'efficacité des actions de protection de la Nature. Il est constitué par une espèce ou un groupe d'espèces dont la présence ou l'abondance renseigne sur certaines caractéristiques écologiques du milieu ou sur l'incidence de certaines pratiques.


Espèces patrimoniales :
Si les variations de certains indicateurs peuvent refléter les modifications de l'état d'un milieu ou d'un écosystème, pour d'autres espèces, l'intérêt d'un observatoire réside surtout dans l'attention qui leur sera portée. Espèces dites patrimoniales, elles sont rares en Champagne-Ardenne et/ou en France, ou concentrées dans la région, ou encore simplement emblématiques.
La valeur patrimoniale d'une espèce peut en effet se définir comme sa rareté en un périmètre donné, les risques de disparition qui pèsent sur cette espèce dans ce périmètre, son utilité économique ou sa valeur culturelle pour l'Homme.
L'observatoire permettra ainsi de mettre en évidence les tendances de ces espèces patrimoniales.