Pie-grièche écorcheur

ecorcheurPrésentation de l'espèce (Lanius collurio)

Bio-indicateur milieu bocager

Passereau de la famille des Laniidés, cette espèce affectionne les espaces ouverts présentant des haies et des arbres isolés. Insectivore, elle capture ses proies en vol ou au sol. Elle est présente dans notre région entre mai et septembre et passe le reste de l'année en Afrique tropicale.
Spécialiste des milieux bocagers et liée à la présence mais aussi à la qualité de cet habitat (notamment la présence d'éléments fixes du paysage tels que les haies et les zones enherbées), la Pie-grièche écorcheur, également dépendante des pratiques agricoles car particulièrement sensible aux insecticides, peut constituer un bon indicateur de l'évolution de ce milieu en Champagne-Ardenne.
Au niveau européen, l'espèce est inscrite à l'annexe I de la Directive Oiseaux et à l'annexe II de la Convention de Berne sur la Conservation de la vie sauvage. L'espèce est protégée.

Menaces

Comme l'ensemble des espèces liées aux milieux bocagers, la Pie-grièche écorcheur est une espèce vulnérable dans notre région. Son recul depuis les années 70 est dû à la diminution de l'élevage et à l'intensification agricole conduisant à la suppression des haies, des herbages, des fossés et à leur remplacement par des monocultures intensives. L'utilisation accrue des pesticides conduit également à la diminution de la quantité de nourriture disponible pour l'espèce.

Effectif et statut

Europe : 3 490 000 – 6 790 000 couples (inscrit sur la liste rouge européenne « espèce à niveau bas »)
France : 60 000 – 120 000 couples
Champagne-Ardenne : 6 000 – 11 000 couples (inscrit sur la liste rouge régionale « espèce vulnérable »)

Description du suivi régional

Le début du suivi a commencé en 2008 lors du lancement de l'observatoire mais a été étoffé en 2009. Il comprend à présent 7 secteurs de suivi (d'une vingtaine de km²), répartis équitablement sur des zones présentant un statut de protection et d'autres sans statut particulier :
- un secteur en vallée de la Marne entre Mairy-sur-Marne et Soulanges (51)
- un secteur dans le parc de la Forêt d'Orient (10) (partie sud du lac d'Orient)
- un secteur à l'est de la Haute-Marne (52) dans le Bassigny à proximité de Graffigny-Chemin et Nijon.
- un secteur dans les Ardennes
- un secteur dans le Nogentais (10) au nord de Pont-sur-Seine.
- un secteur à proximité de Louze (52)
- un secteur dans le bocage au sein du massif de Trois-Fontaines-l'Abbaye

Zone suivi PGE

Sur chacune de ces zones favorables à l'espèce, un parcours est réalisé et l'ensemble des couples (ou couples supposés) est cartographié. Le parcours réalisé est noté afin que les prospections dans les années à venir soient comparables. Un passage aura lieu chaque année dans un premier temps.

Tendances

L’année 2009 marque la première année pour le suivi de l'espèce, seuls quelques secteurs ayant été parcourus en 2008. Nous disposons donc en 2016 de 8 années de suivi.

Alors que les 4 premières années (de 2009 à 2012) illustraient un déclin marqué de l'espèce sur l'ensemble des secteurs suivis, 2013 marque un rebond des effectifs de Pie-grièche écorcheur avec une augmentation, notamment sur les secteurs de Louze, de Rethel dans les Ardennes et dans le Bassigny. Ces effectifs à la hausse se retrouvent dans une moindre mesure en 2014 et en 2015, avec une légère diminution. Une chute marquée des effectifs s’observe en 2016 avec le plus faible effectif total enregistré depuis le début du suivi (127 cantons). La météo très défavorable du printemps explique probablement au moins en partie ce faible cantonnement des oiseaux. Tendance globale ou contrecoup de l’année de reproduction exécrable de 2016, 2017 accuse une nouvelle baisse avec un total jamais atteint de 118 cantons. On signalera en particulier le déclin continu et marqué de la Pie-grièche écorcheur en vallée de la Marne où l’on ne retrouve plus que 3 cantons en 2017 sur la vingtaine notée en 2008-2009…

 

Graph PGE

 

Structures participant au suivi :

LPO agir pour la bio sans fond red logo ANN cpie logo renard logo pnrfo