gh1.jpg

Une semaine, un oiseau

Grive mauvis

Date de parution dans le JHM : 4 février 2018a166 n1 grive mauvis jean claude le hir

Des 4 espèces de grives qui fréquentent notre région, la Grive mauvis (Turdus illiacus) est la seule qui n’y niche pas. Originaire des régions nordiques, de l’Islande à l’Ouest de la Russie, elle n’est présente chez nous qu’en migration et en hivernage. Mesurant en moyenne 21 cm de long pour un poids de 50 à 70 grammes, elle est un peu plus petite que les autres grives et se reconnaît notamment à son grand sourcil blanc et ses flancs roux.


En période de nidification, elle fréquente les forêts de bouleaux ou les forêts mixtes (feuillus et conifères) et même les parcs et jardins. C’est la femelle qui choisit l’emplacement du nid, le plus souvent au sol sous un buisson ou à faible hauteur , et qui couve ses 4 à 6 œufs. L’incubation dure 12 jours. Elle commence à la ponte du dernier œuf ce qui fait que les oisillons, qui naissent en même temps, ont tous la même taille et ont les mêmes chances de survie. Ils prennent leur envol à l’âge de 14 jours, ce qui laisse le temps aux parents de tenter une seconde nichée. Dans ce cas, le mâle continue de nourrir les jeunes qui ont quitté le nid pendant que le femelle couve.

Une espèce commune en période de migration

Les Grives mauvis quittent leurs zones de reproduction nordiques en septembre - octobre pour gagner les îles britanniques et le sud-ouest de l’Europe et principalement l’Espagne. Elles migrent en bandes lâches mais parfois très importantes, essentiellement de nuit, mais certains oiseaux écossais gagnent directement l’Espagne sans s’arrêter. Les nicheurs sibériens peuvent parcourir plus de 6500 km pour rejoindre leurs sites d’hivernage ! Le retour se fait essentiellement de la mi-février à la fin mars. Si la Grive mauvis n‘est pas un hivernant très commun dans notre région, elle est plus commune en migration, à condition que le paysage agricole lui soit favorable. Elle fréquente en effet les prairies et les pâtures, les haies denses et les lisières de forêts en compagnie de la Grive litorne. C’est donc dans les semaines qui viennent que l’on pourra essayer de voir cette belle espèce.

Gérard Rolin

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

 Chaque semaine, le magazine dominical du Journal de la Haute-Marne publie une rubrique intitulée « Une semaine, un oiseau ». Les articles sont rédigés par la LPO Champagne-Ardenne et BirDer.
 

logo LPO CA       logo jhm   birder    

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer