151.jpg

Chaque semaine, le magazine dominical du Journal de la Haute-Marne publie une rubrique intitulée « Une semaine, un oiseau ». Chacun des portraits d’oiseaux qui y sont présentés est co-rédigé par la Ligue pour la protection des oiseaux de Champagne-Ardenne et BirDer, entreprise spécialisée dans les sorties ornithologiques.
Retrouver ici, l’ensemble des chroniques déjà publiées pour faire découvrir ou mieux connaître les oiseaux qui fréquentent les plans d’eau, les plaines, les forêts ou encore les villes et les villages de notre territoire.

Daeclouettete de parution dans le JHM : 9 septembre 2018

Tout comme le cygne tuberculé, l’Ouette d’Egypte (Alopochen aegyptiaca) a été initialement introduite sur les plans d’eau privés ou dans les jardins publics en tant qu’oiseau d’ornement. Vénérée dans l’Egypte antique, l’espèce a ainsi été importée en Grande-Bretagne à la fin du 17ème siècle puis en Allemagne au cours du siècle suivant.

Date de parution dans le JHM : 2 septembre 2018guifette noire

La famille des sternes compte un peu plus de 40 espèces réparties sur tous les continents, y compris l’Antarctique. Si une seule d’entre elles, la Sterne pierregarin, niche habituellement dans notre région, plusieurs y sont visibles lors de leur migration avant et après la saison de reproduction.

Date de parution dans le JHM : 26 août 2018chevalier sylvain gr

Alors que la chaleur estivale est encore bien présente, surtout cette année, de nombreux oiseaux migrateurs ont déjà entrepris leur long voyage vers leurs quartiers d’hiver et sont observables en ce moment dans notre région.

Date de parution dans le JHM : 19 août 2018Foulque macroule

Souvent confondue avec la Gallilune poule d’eau, la Foulque macroule s’en distingue par la couleur de son bec et de la tâche en forme d’écusson qui orne son front. Chez la Foulque, ces attributs sont entièrement blancs. Chez la poule d’eau, la tache frontale est rouge et le bec rouge et jaune. Le plumage est entièrement noir et les pattes de couleur gris-verdâtre présentent de longs doigts palmés à la morphologie très spécifiques.

Date de parution dans le JHM : 12 août 2018Bergeronnette grise

La Bergeronnette grise (Motacillia alba) présente une silhouette relativement élancée en raison notamment de sa longue queue qu’elle agite en permanence. Ce comportement lui vaut d’ailleurs d’être également appelée « hochequeue ».

Date de parution dans le JHM : 5 août 2018Cincle plongeur

On le surnomme très souvent le merle d’eau même si la comparaison semble hasardeuse. Son dos gris-ardoise foncé tend effectivement vers le noir mais pour le reste... il ne lui ressemble guère.

Date de parution dans le JHM : 29 juillet 2018chipeau male

Avec son plumage terne gris et brun, le Canard chipeau mâle peut passer facilement inaperçu. La femelle, quant à elle, ressemble fortement à la cane colvert. Une tache rectangulaire blanche sur leur aile, appelée miroir, souvent visible, permet toutefois de les identifier facilement. Le mâle se reconnaît également à son bec gris foncé.

Date de parution dans le JHM : 15 juillet 2018Grimpereau des jardins

Pas plus gros qu’une Mésange bleue, le Grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla) est également cavernicole. Il fréquente principalement les vieux arbres et installe son nid dans une anfractuosité en général dissimulé derrière un morceau d'écorce décollé ou une fente d’un tronc mais il peut également profiter d’une cavité dans un édifice, de l’espace sous une tuile voire d’un nichoir pour peu qu’il soit spécifiquement configuré.

Date de parution dans le JHM : 8 juillet 2018aigrette garzette

Si vous vous promenez en ce début d’été aux abords du lac du Der, votre attention sera peut-être attirée par de drôles de grognements et croassements en provenance des saulaies inondées. Ces bruits insolites trahissent certainement la présence d’Aigrettes garzettes (Egretta garzetta) qui nichent en compagnie de plusieurs autres espèces de hérons.

Date de parution dans le JHM : 1er juillet 2018ecl fc alouette

Si elle s’en rapproche par la couleur de son plumage, l’Alouette des champs (Alauda arvensis) est un peu plus corpulente que le moineau. Le dos et les ailes présentent une alternance de plumes plus ou moins marquées de brun et de noir.

 

 Chaque semaine, le magazine dominical du Journal de la Haute-Marne publie une rubrique intitulée « Une semaine, un oiseau ». Les articles sont rédigés par la LPO Champagne-Ardenne et BirDer.
 

logo LPO CA       logo jhm   birder    

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous êtes ici : Accueil Découverte Une semaine, un oiseau Une semaine, un oiseau (ordre de parution)