134.jpg

Chaque semaine, le magazine dominical du Journal de la Haute-Marne publie une rubrique intitulée « Une semaine, un oiseau ». Chacun des portraits d’oiseaux qui y sont présentés est co-rédigé par la Ligue pour la protection des oiseaux de Champagne-Ardenne et BirDer, entreprise spécialisée dans les sorties ornithologiques.
Retrouver ici, l’ensemble des chroniques déjà publiées pour faire découvrir ou mieux connaître les oiseaux qui fréquentent les plans d’eau, les plaines, les forêts ou encore les villes et les villages de notre territoire.

a176 hypolais polyglotte2 fabrice crosetDate de parution dans le JHM : 7 mai 2017

Appartenant à la famille des fauvettes, l’Hypolaïs polyglotte Hippolais polyglotta fait partie de ces oiseaux communs dans notre région mais que pratiquement personne ne connaît. Elle occupe pourtant des milieux très variés : espaces ouverts, friches herbacées, talus et haies basses, bords de canaux, rives d’étangs...

Date de parution dans le JHM : 10 juin 2018locustelle luscinioide7216

La Locustelle luscinioïde (Locustella luscinioides) fait partie de ces oiseaux dont très peu de gens connaissent le nom et l’existence et ceux qui ont eu l’occasion de l’observer sont encore beaucoup moins nombreux.

Loriot d'EuropeDate de parution dans le JHM : 19 juin 2016

Avec son plumage jaune d’or, ses ailes et sa queue noires, le Loriot d’Europe (Oriolus oriolus) est l’un des oiseaux les plus brillamment colorés de notre région. De la taille d’un merle,  il n’est pourtant pas facile à voir, passant le plus clair de son temps au sommet des arbres et restant rarement longtemps à découvert et l’on doit le plus souvent se contenter de son chant fluté qui lui a valu son nom. La femelle est un peu plus terne, avec des ailes brun vert et un ventre blanc.

 

martinet noir alain balthazardDate de parution dans le JHM : 22 mai 2016

Souvent confondu avec l’Hirondelle de fenêtre, le Martinet noir (Apus apus) en est génétiquement très éloigné, ses plus proches parents étant les colibris.

Date de parution dans le JHM : 14 janvier 2018merle noir

De 24 à 29 cm de long pour une centaine de grammes, un plumage uniformément marron pour la femelle ou entièrement noir avec le bec jaune et un élégant cercle oculaire de la même couleur pour le mâle, vous aurez reconnu le Merle noir (Turdus merula), l’un des oiseaux les plus familiers et les plus connus de nos forêts, des jardins de nos campagnes et même de nos grandes villes.

Date de parution dans le JHM : 28 janvier 2018ecllongqueue083

Ne vous fiez pas à son nom, cette Mésange n’en est pas une, contrairement à ce que l’on a longtemps cru. Les études génétiques ont récemment montré qu’elle faisait en fait partie d’une autre famille (les aegithalidés) dont elle est la seule représentante européenne. Elle vient d’ailleurs de changer aussi de nom : désormais, elle s’appelle officiellement Orite à longue queue (Aegithalos caudatus).

Date de parution dans le JHM : 7 janvier 2018mesange bleue ecl

Espèce commune et présente sur l’ensemble de la région, la mésange bleue (Cyanistes caeruleus) intègre la famille des paridés, terme d’origine latine (parra ou parrus) qui signifie bizarrement et injustement "oiseau de mauvais présage".

mesange charbonniere villery jardin nichoir 05 10 10 fourcaud denis ldd 10Date de parution dans le JHM : 11 décembre 2016

Avec sa cousine la mésange bleue, la mésange charbonnière (parus major) est une visiteuse assidue des mangeoires installées pour aider les oiseaux à se nourrir durant l’hiver. C’est la plus grande représentante de l’espèce en Europe d’où son patronyme (major) scientifique.

milan noir zyg1624 christine tomasson lddDate de parution dans le JHM : 29 mai 2016

Le vautour champenois

Le Milan noir passe inaperçu et est le plus souvent confondu avec la Buse variable. Même si sa taille et son envergure s’en rapprochent, sa queue triangulaire et son écologie l’en distinguent fortement.

 

Milans royaux (Romain Riols)Date de parution dans le JHM : 5 février 2017

Revenus de leurs sites d’hivernage en France méridionale, en Espagne ou encore, mais plus rarement, en Afrique du Nord, les premiers Milans royaux (Milvus milvus) vont faire leur apparition dans le ciel haut-marnais vers la fin janvier. Cette période de migration prénuptiale va s’intensifier à partir de la 2éme quinzaine de février et se poursuivre jusqu’à la mi-mars.

 

 Chaque semaine, le magazine dominical du Journal de la Haute-Marne publie une rubrique intitulée « Une semaine, un oiseau ». Les articles sont rédigés par la LPO Champagne-Ardenne et BirDer.
 

logo LPO CA       logo jhm   birder    

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous êtes ici : Accueil Découverte Une semaine, un oiseau