Chaque semaine, le magazine dominical du Journal de la Haute-Marne publie une rubrique intitulée « Une semaine, une espèce». Chacun des portraits qui y sont présentés est co-rédigé par la Ligue pour la protection des oiseaux de Champagne-Ardenne et BirDer, entreprise spécialisée dans les sorties ornithologiques.
Retrouver ici, l’ensemble des chroniques déjà publiées pour faire découvrir ou mieux connaître les oiseaux qui fréquentent les plans d’eau, les plaines, les forêts ou encore les villes et les villages de notre territoire.

becasse bois Date de parution dans le JHM : 6 janvier 2019

Les limicoles sont des petits échassiers que l’on observe le long des rives des zones humides (lacs, étangs, cours d’eau...). La Bécasse des bois (Scolopax rusticola) a la particularité de sélectionner les grandes forêts aux sols frais et humides, que ce soit en période de nidification ou en hiver.

Bécasseau sanderling Date de parution dans le JHM : 24 novembre 2019

Ce petit limicole trapu est un migrateur de l’hémisphère Nord. Il est possible de l’observer occasionnellement sur le lac du Der, les lacs langrois et les lacs aubois lors de sa migration prénuptiale (avril-mai) et postnuptiale (septembre-octobre).

Bécasseau variable Date de parution dans le JHM : 6 octobre 2019

C’est le plus commun des limicoles (oiseaux de rivages). Il est pris comme référence pour différencier les autres Bécasseaux (sanderling, maubèche, cocorli, minute...)

Bécassine des maraisDate de parution dans le JHM : 14 août 2016

Son nom signifie « Petite bécasse ». Avec 25 à 27 cm de long dont 5 à 7 cm pour le bec et un poids compris entre 80 et 150 grammes, la Bécassine des marais (Gallinago gallinago) fait partie de ces petits oiseaux fréquentant nos vasières que l’on appelle « limicoles ».

becassine sourde a089 n2 dhuick 3Date de parution dans le JHM : 26 novembre 2017

Tout le monde connaît la Bécassine des marais mais sa petite cousine sourde (Lymnocryptes minimus) passe beaucoup plus inaperçue même si elle traverse notre région.

Belette d'Europe Date de parution dans le JHM : 31 mai 2020

De la famille des Mustélidés, c’est le plus petit carnivore du continent européen : une vingtaine de centimètres et un poids de 60 à 110 g pour le mâle. Son pelage est brun-roux sur le dessus avec une large tache blanche à la poitrine.

Belle dame Date de parution dans le JHM : 7 juin 2020

La Belle dame (Vanessa cardui), également appelée Vanesse du chardon, est un très beau papillon que vous avez de grandes chances d’observer d’ici à la fin de l’été.

bergeronnette des ruisseaux juv Date de parution dans le JHM : 17/03/2019

Avec son dos ardoise et son ventre jaune, la Bergeronnette des ruisseaux (Motacilla cinerera) est un mélange de Bergeronnette grise et printanière avec qui on peut la confondre.

Date de parution dans le JHM : 12 août 2018Bergeronnette grise

La Bergeronnette grise (Motacillia alba) présente une silhouette relativement élancée en raison notamment de sa longue queue qu’elle agite en permanence. Ce comportement lui vaut d’ailleurs d’être également appelée « hochequeue ».

bergeronnette printaniere lib5736 christine tomasson lddDate de parution dans le JHM : 3 avril 2016

Cet élégant passereau appartient à la famille des Motacillidés. L’origine étymologique de ce terme se réfère aux mouvements caractéristiques de sa queue. On ne peut plus pragmatiques les Anglais la nomme ainsi Waigtail (remue-queue) d’où le surnom "hochequeue" dont il est parfois affublé.

Vous êtes ici : Accueil Découverte Une semaine, une espèce Une semaine, une espèce (ordre alpha)