Chaque semaine, le magazine dominical du Journal de la Haute-Marne publie une rubrique intitulée « Une semaine, une espèce». Chacun des portraits qui y sont présentés est co-rédigé par la Ligue pour la protection des oiseaux de Champagne-Ardenne et BirDer, entreprise spécialisée dans les sorties ornithologiques.
Retrouver ici, l’ensemble des chroniques déjà publiées pour faire découvrir ou mieux connaître les oiseaux qui fréquentent les plans d’eau, les plaines, les forêts ou encore les villes et les villages de notre territoire.

pie grieche tete rousse6556bDate de parution dans le JHM : 23 juillet 2017

Contrairement à ce que pensent beaucoup de personnes, la saison estivale est excellente pour observer de nombreuses espèces d’oiseaux  dans notre région. 

pie grieche grise Date de parution dans le JHM : 10 novembre 2019

Son régime alimentaire est carnivore : gros insectes, petits passereaux, campagnols, lézards et amphibiens. Elle peut même s’attaquer aux merles ou aux grives. Le nom scientifique est évocateur : Lanius signifie « boucher » et excubitor «sentinelle».

pigeon ramier Date de parution dans le JHM : 15 décembre 2019

Pesant 500 grammes pour une taille de 40 cm, il est plus grand et plus trapu que les autres pigeons européens (biset, colombin). Les deux sexes sont semblables.

ramier desjardins 2889Date de parution dans le JHM : 12 novembre 2017

Espèce typiquement forestière à l’origine, le Pigeon ramier (Columba palumbus) est devenu l’une des espèces les plus communes de Champagne-Ardenne.

pinson arbres g rolinDate de parution dans le JHM : 12 février 2017

Dessous rosé, calotte grise, dos marron, croupion vert, tache blanche à l’épaule et barre alaire blanche : le Pinson des arbres (Fringilla coelebs) mâle est un petit passereau haut en couleurs  facilement identifiable. La femelle, plus terne se reconnaît elle aussi aux marques blanches de ses ailes .

pinson du nord male villery jardin 07 03 13 fourcaud denis 4 lddDate de parution dans le JHM : 31 janvier 2016

Mesurant de 15 à 18 cm, comme son cousin beaucoup plus connu, le Pinson des arbres, le Pinson du nord (Fringilla montifringilla) est l’un des rares petits passereaux qui ne passent chez nous que la « mauvaise » saison, en provenance de Scandinavie, du nord-est de l’Europe et de la Russie où il niche dans les forêts de bouleaux, de saules et de conifères.

pipit arbres7540 fabrice croset lddDate de parution dans le JHM : 25 juin 2017

Long de 15 cm et pesant une vingtaine de grammes, le Pipit des arbres (Anthus trivialis) fait partie de ces oiseaux communs et bien présents dans notre région qui sont néanmoins largement méconnus du grand public.

pipit spioncelle lib5369 christine tomasson lddDate de parution dans le JHM :15 janvier 2017

Avec 17 cm de long pour une vingtaine de grammes, un dessus gris-brun, des parties inférieures blanchâtres aux rayures foncées, son sourcil et ses 2 barres alaires claires, le Pipit spioncelle (Anthus spinoletta) en plumage internuptial, tel qu’on l’observe classiquement chez nous, pourrait faire penser à une petite grive.

plongeon g rolinDate de parution dans le JHM : 30 octobre 2016

Novembre est habituellement, dans notre région, le meilleur mois pour l’observation des plongeons .  Sur les 5 espèces que compte cette famille d’oiseaux, 4 sont visibles en Europe et 3 sont observées annuellement sur le lac du Der, lorsque ces oiseaux font une halte sur nos grands plans d’eau en rejoignant leur zone d’hivernage méridionale.

plongeon imbrin1380634 Date de parution dans le JHM :   4 novembre 2018

Chaque automne, à partir de début novembre, les passionnés d’oiseaux scrutent les secteurs les plus profonds de nos grands lacs champenois à la recherche d’oiseaux nordiques bien particuliers, de passage régulier mais rare : les plongeons.

Vous êtes ici : Accueil Découverte Une semaine, une espèce Une semaine, une espèce (ordre alpha)