198.jpg

Chaque semaine, le magazine dominical du Journal de la Haute-Marne publie une rubrique intitulée « Une semaine, une espèce». Chacun des portraits qui y sont présentés est co-rédigé par la Ligue pour la protection des oiseaux de Champagne-Ardenne et BirDer, entreprise spécialisée dans les sorties ornithologiques.
Retrouver ici, l’ensemble des chroniques déjà publiées pour faire découvrir ou mieux connaître les oiseaux qui fréquentent les plans d’eau, les plaines, les forêts ou encore les villes et les villages de notre territoire.

eclbewickphotofabricecroset

Date de parution dans le JHM : 24 janvier 2016

Tout comme le Pygargue à queue blanche dont le portrait vous a été présenté la semaine dernière, le cygne de Bewick (Cygnus bewickii) est un visiteur hivernal. C'est le plus petit des trois cygnes que l'on peut observer dans notre région. C’est d’ailleurs pour cela qu’il était appelé autrefois le « Cygne nain ».

Il doit son nouveau nom au naturaliste anglais Thomas Bewick (1753-1828) qui s’est rendu célèbre par ses gravures animalières.

Photo : Etienne Clément

Date de parution dans le JHM : 6 mars 2016

Longtemps considéré comme un oiseau de mauvais augure, l’Effraie des clochers (Tyto alba) doit son nom au fait qu’elle squatte certains bâtiments également fréquenté par l’homme. L’engrillagement des églises la contraint aujourd’hui à s’installer davantage dans des granges ou des greniers pour peu qu’ils soient accessibles et relativement tranquilles.

Epervier d'Europe Date de parution dans le JHM : 3 mars 2019

Ce petit rapace, silencieux et discret, aux ailes larges, courtes et arrondies, à la queue longue, est le plus abondant en Europe avec la Buse variable. Il fréquente des zones semi-boisées : bois, haies, vergers, jardins, ripisylves, villages. Il s’adapte même aux agglomérations.

etourneau sansonnet0150 crosetDate de parution dans le JHM : 16 juillet 2017

Qui n’a jamais maudit les volées d’Etourneaux du mois de juin qui s’abattent sur les cerisiers… Il faut le plus souvent savoir partager avec le sansonnet dont l’envol des premières nichées coïncide avec les fruits des cerisiers les plus précoces.

faucon crécerelle Date de parution dans le JHM : 26 mai 2019

Ce petit rapace, de la famille des Falconidés, est présent toute l’année dans notre région. Le mâle a la tête, la nuque et les côtés du cou gris bleuté. Comme les autres Faucons, il a une moustache noire. Le bec, crochu, est gris foncé.

Faucon émerillon Date de parution dans le JHM : 21 octobre 2018

À peu près de la taille d’une grive, de 24 à 33 cm de long pour 150 à 250 grammes, le Faucon émerillon (Falco columbarius) est le plus petit rapace d’Europe.

hobereaufabricecrosetDate de parution dans le JHM : 7 août 2016

Le Faucon hobereau (Falco subbuteo) est de la taille du Faucon crécerelle mais son allure et sa silhouette font penser à son grand cousin le célèbre Faucon pèlerin. Comme lui il possède un dos ardoisé. Sa moustache et sa tête sont brun foncé tandis que sa « culotte » est rousse.

Faucon pèlerinDate de parution dans le JHM : 23 octobre 2016

Le Faucon pèlerin est le plus imposant de nos faucons et approche la taille de la Buse variable (en plus « râblé »). Le mâle est 1/3 plus petit mais les deux adultes ont le même plumage : dos ardoise et ventre plus clair strié de noir. La moustache, commune à toutes les variétés de faucons, est particulièrement large chez le pèlerin et donne l'impression que l'oiseau est casqué.

fauvette a tete noire img 0265Date de parution dans le JHM : 5 mars 2017

C’est vers la mi-mars que les mâles de la Fauvette à tête noire Sylvia atricapilla vont à nouveau égayer nos jardins, nos haies et nos sous-bois de leur chant mélodieux et fluté.

Date de parution dans le JHM : 27 mai 2018fcfauvette

Lorsqu’ils ont dans leurs jumelles ou dans leurs longues-vues un oiseau « qui ne ressemble à rien », les ornithologues ont coutume de dire que c’est une Fauvette des Jardins (sylvia borin).

Vous êtes ici : Accueil Découverte Une semaine, une espèce Une semaine, une espèce (ordre alpha)