145.jpg

Actualités

Cette semaine sur le Der : le Harle huppé

Harle huppé (Fabrice Croset) Plus élancé que le Harle bièvre, avec un bec plus fin, le Harle huppé se caractérise également par sa huppe ébouriffée.
 Son aire de répartition couvre les 3 continents de l ‘hémisphère nord.

 

En France, ce visiteur du nord se rencontre en hivernage, essentiellement sur les côtes.
 Bien que rare sur le lac, sa présence est régulière.
 Souvent observé seul, le Harle huppé peut-être rencontré sur le lac du Der en petit groupe dépassant rarement les 4 - 6 individus. 
Le groupe de 8 individus actuellement présent constitue une donnée remarquable.

 

Extrait de l'atlas des oiseaux de Champagne-Ardenne

"Monotypique, le Harle huppé niche dans tout le nord de l’hémisphère nord jusqu’à la toundra. Des cas de reproduction sont notés certaines années en France sur les îles Chausey- 50. En hiver, l’espèce se rencontre le long des côtes maritimes européennes jusqu’au nord de la Méditerranée. Bien qu’assez rare, elle peut être observée tous les ans dans la région sur les lacs et les grands étangs. Les premiers migrateurs sont généralement notés au mois de novembre (date la plus précoce : 29 octobre en Haute-Marne). Ces oiseaux, surtout des femelles et des jeunes, restent généralement peu de temps dans la région. Les séjours de plus d’un mois, comme ce mâle présent sur le lac d’Orient-10 du 17 janvier au 14 mars 2010, sont exceptionnels. En Champagne-Ardenne, les Harles huppés sont souvent seuls ou en petits groupes dépassant rarement 4 à 6 individus. Ils se mêlent fréquemment aux Harles bièvres et, parmi les rares mâles adultes observés dans la région, certains ont été vus paradant au milieu des femelles de Bièvre[...]"

 

 

Vous êtes ici : Accueil La LPO CA Actualités Cette semaine sur le Der : le Harle huppé