eg_ch.jpg

Les busards

busard jac gilletLes busards sont surveillés depuis plus de 30 ans par des bénévoles de la LPO Champagne-Ardenne et le groupe d'étude et de protection des busards de notre région (dans notre jargon « les busardeux »).
La surveillance des populations amène vite l'observateur à l'action de protection. En effet, les premiers constats ont montré qu'un nombre important (60 à 100 % selon les années et les régions) des nichées de busards nichant en céréales étaient détruites sans intervention.

Cette action de protection reste simple, il suffit de contacter l'agriculteur concerné et de rechercher avec lui la meilleure solution pour épargner la nichée compte tenu des travaux agricoles envisagés.

Même si chaque cas est particulier, la plupart du temps il faudra manipuler les poussins pour les poser dans un enclos grillagé, opération de sauvetage généralement suffisante. Dans d'autres cas, il faudra les déplacer dans une culture plus tardive et dans les cas extrêmes, il faudra envisager le déplacement de la ponte ou de très jeunes poussins vers un centre de sauvegarde de la faune sauvage.

bilan des operations de protection saison 2014bilan des operations de protection saison 2015La surveillance des populations a confirmé que des fluctuations sont observées (souvent liées aux populations proies : grillons, micromammifères, orthoptères). Des études au niveau international doivent permettre de mieux comprendre ces fluctuations. Le baguage et marquage restent simplement des moyens pour une meilleure connaissance. Localement ces actions d'étude et de protection permettent de faire prendre conscience que le milieu agricole reste déterminant pour le maintien des espèces inféodées aux milieux ouverts. La région Champagne-Ardenne retient annuellement la deuxième population de l'hexagone et se doit d'être un exemple sinon un modèle. Les cinquante surveillants (habilités par une autorisation préfectorale leur permettant de manipuler les oiseaux) qui œuvrent pour cette cause sont les ambassadeurs de la prise en compte de la biodiversité de ces milieux. L'investissement en temps se compte en milliers d'heures chaque saison (6600 en 2013, 5000 en 2014).

En 2014, 372 couples de busards ont été identifiés par le collectif régional pour 325 nids localisés et/ou visités. Des interventions pour assurer la protection de ces nichées ont été réalisées sur 188 d'entre eux.

 

Espèces Nombre de nids suivis et/ou pris en charge 

Nb couples suivis
(1)

Nb nids suivis
(2)

Nb nids protégés
(3)

% de nids suivis pris en charge
Busard cendré 223 200 129 64,5 %
Busard Saint-Martin 140 120 59 49,1 %
Busard des roseaux 9 5 0 0 %
Total 372 325 188 -

(1) : nombre de couples suivis par le réseau busards et ayant conduit à la rédaction d'une fiche de nid/couple
(2) : nombre de nids identifiés et suivis par le réseau busards
(3) : nombre de nids protégés : déplacement nichée, pose de jalons, cage-traineau...

 

busards 1

 busard 2

 

busard 3

 

 

Enregistrer

Enregistrer