sd9.jpg

Un point d'eau pour la faune de votre jardin

Index de l'article

 

 

 

 

Étape 2 : la pose de la bâche et le remplissage du bassin

 

Taille de la bâche

Il est très important de bien prévoir les dimensions de la bâche. Trop petite, elle ne vous servirait à rien, vous devriez en acheter une autre. Trop grande, vous en augmentez inutilement le prix.
Pour bien mesurer la surface nécessaire, utilisez une ficelle aux endroits les plus grands. Suivez bien les différents reliefs. Ajoutez 50 centimètres par sécurité.

 

Choix de la bâche

Deux éléments sont à prendre en compte :
Le matériau utilisé :

  • les bâches en polyéthylène sont les moins coûteuses mais aussi les plus fragiles. De plus, elles souffrent du gel et leur exposition au soleil les fragilise.
  • le PVC, plus cher, est bien plus résistant et sa tenue dans le temps plus importante.

L'épaisseur de la bâche : plus elle est épaisse, mieux c'est au point de vue résistance. Mais bien sûr le prix augmente avec l'épaisseur.

 

La pose de la bâche

Si votre bassin est d'un grand volume, votre bâche sera lourde et difficile à manipuler. Choisissez un jour de soleil et laissez votre bâche chauffer avant de commencer les travaux. Elle n'en sera que plus souple.

C'est le moment de vous faire aider si le poids devient un problème !

Déroulez la bâche à partir du milieu du bassin. Vous devez bien la centrer avant de commencer à la remplir d'eau. Après, il sera trop tard.

Méfiez vous lorsque vous êtes obligé de traîner la bâche vers le trou. Des aspérités sur le sol risque de la percer.

 

Le remplissage

Sauf exception, vous serez amené à utiliser l'eau du robinet. Tout le monde n'a pas en effet la chance d'avoir une source à proximité ou de pouvoir recueillir de l'eau de pluie en quantité suffisante (un récupérateur d'eau de pluie sera normalement suffisant pour réaliser les apports d'eau complémentaires lors des périodes chaudes).
Avant de commencer à remplir, relevez le compteur d'eau. Il peut être intéressant de connaître le volume d'eau contenu dans votre bassin.

Commencez à remplir sur une hauteur de 20 centimètres. Votre bâche est maintenant positionnée. Vérifiez une dernière fois que vous l'avez correctement placée et que vous ne risquez pas de manquer de longueur d'un côté, alors que de l'autre vous serez obligé de couper l'excédent.

Placez au fond de votre bassin une couche de bonne terre (ou de vase) qui servira aux plantes pour s'enraciner (solution préférable aux plantes en pot).

Terminez le remplissage en plaçant la bâche au fur et à mesure de la montée de l'eau. Certains plis peuvent être disgracieux, mais avec le temps, ils seront recouverts de débris végétaux qui s'accumuleront au fond de l'eau. Seuls les plus gros seront visibles et donc à éviter.

 

Le positionnement et la découpe des excédents de bâche

Cliquez sur l'image pour agrandirSi votre bassin se trouve au milieu de votre gazon et si vous avez pris soin de mettre de côté les " pavés " découpés au début des travaux de terrassement, vous pouvez utiliser ces gazons pour maintenir la bâche.
Si vous ne disposez que de terre meuble, vous devrez au préalable positionner de gros cailloux pour éviter que la terre ne parte dans le bassin.

Ne coupez pas trop tôt les excédents de bâche. Soyez sûr que l'ensemble est définitivement installé. Il sera toujours temps de découper les parties qui dépassent.

Attention à ce qu'il n'y ait pas de " pont " de terre entre l'intérieur et l'extérieur du bassin. Sinon, il se créerait un effet de mèche qui pomperait l'eau du bassin.

Cliquez sur l'image pour agrandir

Il faut donc laisser dépasser légèrement la bâche. Elle sera bientôt invisible dans la végétation, et l'ensemble paraîtra naturel.

 

Vous êtes ici : Accueil Protection Espace conseils Concevoir un point d'eau