sd9.jpg

Un point d'eau pour la faune de votre jardin

Index de l'article

 

 

 

 

Étape 4 : l'entretien

 

Une surveillance nécessaire

Un bassin bien planté, bien situé et suffisamment grand, doit normalement trouver rapidement son équilibre. L'eau reste claire et les plantes se développent sans difficultés.

L'entretien se résume essentiellement aux points suivants :

 

Au printemps

Limiter l'expansion de certaines plantes envahissantes. Cette expansion se fait au détriment des autres plantes et il est nécessaire, de temps à autre d'en prélever quelques unes (elles feront d'ailleurs le bonheur de voisins ou amis qui débutent la construction de leur bassin).

 

En été

Éviter la prolifération des algues vertes. La chaleur et la lumière en effet seront vos ennemis. Si les algues prolifèrent, il n'existe qu'une seule méthode efficace et écologique : les retirer manuellement. Évitez un traitement chimique qui risque de créer un déséquilibre et de faire disparaître les hôtes de votre bassin.
Cette prolifération d'algues étant due à un déséquilibre, il vous faudra rechercher la cause de celui-ci (plantes oxygénantes en trop petit nombre, manque de plantes à feuillage flottant) et y remédier.
Surveiller le niveau d'eau et compléter si besoin. Un récupérateur d'eau de pluie associé à un réservoir vous permettra de compléter le niveau de votre bassin avec une eau non traitée.

 

A l'automne

Attention au moment de la chute des feuilles (c'est la raison pour laquelle nous déconseillons de placer le bassin sous les arbres, même si ceux-ci apportent de l'ombre l'été, limitant ainsi la chaleur et les algues vertes)
Les feuilles apportent des éléments indispensables aux micro-organismes, mais en même temps, en se décomposant ont vite fait de former au fond du bassin une couche de sédiments beaucoup trop importante. L'équilibre est fragile et un afflux trop important de matières organiques risque de le détruire.
De même, en été comme en automne, coupez les fleurs et les plantes fanées pour éviter qu'elles ne viennent finir leur vie au fond de l'eau.

 

En hiver

C'est une période de repos. Certains préconisent de limiter la glace sur votre bassin. Cette recommandation est surtout valable pour les bassins construits avec des matériaux rigides. L'eau en gelant se dilate et pourrait fissurer les parois. Mais si vous avez choisi une bâche souple, celle-ci ne risque rien.
De plus, si vous avez retenu une profondeur de 1 mètre, les animaux hivernants au fond de l'eau ne seront pas pris dans la glace et survivront.
Si vous souhaitez dégeler la surface pour que les oiseaux de votre jardin puissent boire, éviter les coups violents sur la glace. Un peu d'eau chaude versée sur celle-ci aura vite fait de la faire fondre.

Un bassin bien entretenu doit permettre aux plantes de se développer de manière harmonieuse, à ses hôtes de vivre sans difficultés et aux " visiteurs  " (en particulier les oiseaux) de profiter de ce point d'eau.
Cela n'empêchera pas votre bassin, petit à petit, de se combler comme le fait naturellement une mare. Vous devrez donc un jour ou l'autre vous retrousser les manches pour enlever une partie de la vase qui le comblera au fil des années. Mais nous n'en sommes pas encore là. Profitez de votre bassin aquatique et les oiseaux vous en seront reconnaissants. Quel plaisir de les voir venir tous les jours prendre leur bain ou se désaltérer sous vos fenêtres !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous êtes ici : Accueil Protection Espace conseils Concevoir un point d'eau