130.jpg

Collisions et baies vitrées / effet miroir

Stickers Oiseaux des jardinsChaque année, des milliers d’oiseaux se tuent après avoir heurté une vitre. Ce phénomène est loin d’être anecdotique et il fait partie des premières causes de mortalité recensées dans notre pays. Il existe des solutions pour limiter cet impact lié aux constructions humaines.

 

Les collisions entre oiseaux et vitres ont lieu dans deux cas de figure précis :

- Vitrages non perçus par les oiseaux (qui ne les visualisent pas comme un obstacle durant leur vol) ;

- Effet miroir qui reflète le paysage donnant l’impression à l’oiseau qu’il n’y pas d’obstacles.
Dans ce cas de figure, on rencontre également des situations où des oiseaux donnent l’impression de vouloir pénétrer dans la maison. En fait, ils pensent apercevoir un concurrent (leur reflet) et peuvent alors taper violemment sur une fenêtre (et même un rétroviseur..) allant jusqu’à s’assommer ou se tuer (ils peuvent également attaquer les joints des fenêtres).
Les collisions, souvent frontales, peuvent être mortelles dans le pire des cas. Si l’oiseau a de la chance, il sera juste sonné ou devra être récupéré pour être soigné.

 

vitre hgIl existe de nombreuses constructions potentiellement dangereuses pour les oiseaux :

  • Abris de bus
  • Baies vitrées
  • Vérandas
  • Balustrade de balcon et de terrasse
  • Fenêtres

Pour lutter contre la transparence, il faut tenir compte de différents paramètres :

  • Un taux de couverture de 25% minimum de la surface vitrée
  • La couleur des motifs appliqués doit être différente de l'arrière-plan
  • L'apparence des motifs (préférer des lignes verticales, avec un écart de 2 ou 3 cm)
  • Les motifs doivent bien être visibles de l'extérieur (silhouettes, stickers…)

On peut également installer des stores, des moustiquaires ou des rideaux sur les fenêtres responsables des collisions.

Pour l'effet miroir, il faut choisir un verre avec un taux de réflexion extérieur maximum de 15% associé à une coloration du verre ou plus simplement ajouter des stores, des rideaux ou un pare-soleil.

Bien entendu, il est plus efficace (en particulier sur les grands bâtiments possédant de nombreuses baies vitrées) d’intégrer la problématique avant le début des travaux. Il faut alors accompagner les architectes afin qu’ils tiennent compte de ce problème lors de la réalisation des plans. Les solutions existent : surfaces originales, motifs esthétiques, verres spéciaux : vitres nervurées, cannelées, dépolies, sablées, corrodées, teintées, imprimées, verre opaque, cathédrale, pavés de verre ou plaques alvéolaires….

 

 

 

 

 

Vous êtes ici : Accueil SOS Faune Cohabitation/médiation Collisions et baies vitrées / effet miroir