Le CRESREL

logo

 

Créé à l'initiative du CPIE du Pays de Soulaines, le Centre de Réhabilitation et de Sauvegarde de Champagne-Ardenne (CRESREL) accueille des animaux de la faune sauvage blessés et coordonne le réseau d'acheminement à l'échelle de la région.

 

 

Batiment d'accueil

Bâtiment d'accueil du Centre de Sauvegarde. Photo : Vincent TERNOIS

 

Les missions du CRESREL :

Prise en charge des animaux sauvages blessés

La vocation première des Centres de Sauvegarde consiste à recueillir les animaux sauvages en détresse trouvés par des particuliers, à les soigner et  les réinsérer, au terme de leur convalescence, dans leur milieu naturel.
Lorsque cette réinsertion ne nécessite pas de phase de rééducation, le Centre assure jusqu'au bout la réhabilitation des pensionnaires. Le partenariat avec les Centres de Sauvegarde limitrophes est nécessaire afin de pouvoir transférer les animaux en attente de rééducation dans des structures adaptées à leurs besoins.

 Effraie des clochers en soins

 Chouette effraie en soins.

Photo : Vincent TERNOIS

 

Répondre à une demande sociale

Le fonctionnement du Centre a fait apparaître la réalité d'une forte demande de la part du grand public : prise en charge d'animaux sauvages en détresse, médiation, conseils aux particuliers, mais aussi réponses à des questions sur des aspects plus techniques en rapport avec la faune sauvage, comme les questions d'ordre juridique ou sanitaire, ainsi que la permanence téléphonique, ont mis en avant une demande sociale forte à laquelle les membres de l'équipe se mobilisent pour répondre.


Mobilisation d'un réseau bénévole régional

L'équipe anime un réseau d'une centaine de bénévoles pour aider à la collecte et au transport des animaux en détresse vers des points vétérinaires partenaires. La mutualisation des réseaux bénévoles LPO et CRESREL permet une couverture régionale efficace : la LPO étant régulièrement sollicitée pour la prise en charge d'oiseaux en détresse, la collaboration avec CRESREL permet de limiter au maximum les délais d'intervention, concernant notamment les animaux trouvés dans les départements de l'Aube, de la Haute-Marne et de la Marne. Une liaison régulière est ainsi instaurée entre le siège d'Outines et Soulaines.

Des actions de sensibilisation

Au-delà des activités de sauvegarde des animaux, l'établissement a pour mission, en lien avec les activités déjà menées par le CPIE du Pays de Soulaines, de promouvoir l'éducation et la sensibilisation du public dans les domaines de la nature, la biologie des espèces et la conservation de la biodiversité en fournissant des renseignements sur les actions du Centre de Sauvegarde et les espèces prises en charge par l'établissement, leurs habitats naturels, leur écologie, ainsi que les menaces et les mesures prises pour la préservation des espèces et des milieux.

animation c demarson

Animation nature du CPIE.

Photo : Catherine DEMARSON


Participation à des programmes de recherche


Au-delà des activités de sauvegarde des animaux, l'établissement a pour mission, en lien avec les activités déjà menées par le CPIE du Pays de Soulaines, de s'investir dans la surveillance de l'environnement et de proposer et d'encadrer des programmes de protection d'espèces en collaboration avec des structures partenaires. A cet effet, la collecte de matériaux (prélèvements sanguins, plumes, poils, parasites, fèces...) parfois réalisée se fait en partenariat avec le laboratoire départemental d'analyses vétérinaires et l'ANSES afin d'alimenter les programmes d'études épidémiologiques.
Des actions de protection et de suivis déjà menées par le CPIE sont développées en parallèle des activités du Centre de Sauvegarde, notamment des actions de conservation et de protection d'espèces (Chouette effraie, Hirondelle rustique, Busard cendré, chauves-souris)

Busards cendrés

Jeunes Busards cendrés.

Photo : Vincent TERNOIS


 

Fonctionnement du CRESREL

Un dispositif réglementaire

Le Centre est un établissement œuvrant dans les domaines de la protection de la Nature et de l'Environnement et habilité pour accueillir et soigner les animaux en détresse appartenant à la faune sauvage autochtone.

Son ouverture et son fonctionnement sont soumis à des dispositions législatives et réglementaires dictées par l'arrêté du 11 septembre 1992 du code de l'environnement. Cet arrêté fixe les règles générales de fonctionnement et les caractéristiques des installations des établissements qui pratiquent des soins sur les animaux de la faune sauvage.

Les soins sont assurés par une personne titulaire d'un « certificat de capacité pour l'entretien des espèces non domestiques en captivité – oiseaux et mammifères de la faune européenne ».

Nourrissage d'une Effraie des clochers

Nourrissage d'une Effraie des clochers.

Photo : Edouard LHOMER



Un établissement réglementé

La structure répond à des normes d'équipement et de fonctionnement très strictes.
Un suivi régulier des activités du Centre est effectué par les services de l'Etat (DDCSPP et Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage) et le vétérinaire référent, investi du mandat sanitaire. Pour accomplir les missions qui lui sont confiées, il dispose d'équipements et de structures adaptés comme l'infirmerie, équipée pour l'accueil, les soins des animaux et le stockage des réserves de nourriture adaptée aux principaux régimes alimentaires.

salle de soins Salle de soins. Photo : Vincent TERNOIS



Une fédération régionale

Le domaine de la sauvegarde de la faune sauvage en région permet de fédérer les Associations champenoises autour d'une cause commune. Les partenariats inter-structures (Associations de la protection de la nature, vétérinaires, agents de l'Etat...) au niveau régional permettent d'agir efficacement pour le transport des animaux et de répondre aux demandes provenant de tous les départements champenois et alentours.

Carte google

Réseau régional des bénévoles transporteurs, Structures et vétérinaires partenaires

source GOOGLE EARTH

 

 

Contacter le CRESREL

Contacter le CRESREL