186.jpg

La prise d'eau à Sept-Saulx (51)

Une promenade sympathique


Difficile d'imaginer qu'entre Reims et Châlons-en-Champagne, dans la vaste plaine champenoise où domine la grande culture, se trouvent encore quelques havres de verdure. La Vesle traverse plusieurs villages et les marais qui ont résisté aux défrichages offrent encore des possibilités de balades intéressantes. Nous vous proposons de vous guider le long de ce que les habitants de Sept-Saulx appellent " la prise d'eau ".
C'est une promenade facile d'une durée de deux à trois heures suivant le temps consacré aux observations.

Depuis le pont sur la Vesle
Photo : Francis Desjardins
L'entrée de la prise d'eau
Photo : Francis Desjardins
Le long de la prise d'eau
Photo : Francis Desjardins
Entre le chenal et la Vesle
Photo : Francis Desjardins
La roselière
Photo : Francis Desjardins
Le barrage sur la Vesle
Photo : Francis Desjardins

Comment s'y rendre


Sept-Saulx est situé à mi-chemin entre Reims et Châlons en Champagne. Dans le village, prendre la direction Mourmelon le Petit. A la sortie du village, dans un virage à gauche, une petite route part sur la droite aussitôt les dernières maisons. Prendre cette petite route et garer votre véhicule (point A).

 

 

La balade


Continuer à pied, le long de la petite route (plus exactement un chemin goudronné). A gauche, un terrain planté de noyers et à droite une pâture où au printemps, il est fréquent d'observer les Bergeronnettes grises et printanières.

100 mètres plus loin, vous passez un pont sur la Vesle. Aussitôt ce pont, à droite, un terrain inculte où poussent des bardanes. Vous pourrez très certainement y rencontrer une troupe de Chardonnerets élégants, familiers des lieux durant tout l'hiver.
Au point B, quitter la route pour prendre le premier chemin sur votre gauche (*).
300 mètres plus loin, vous trouverez un nouveau pont (point C) au-dessus d'un petit chenal. Ce chenal permet de prélever l'eau de la Vesle pour alimenter le canal tout proche, d'où son nom de " prise d'eau ".

Prendre à gauche juste avant ce pont, sur le chemin gravillonné, praticable par tous les temps, qui longe ce chenal. Vous êtes sur le domaine public et vous longez le marais, qui lui est privé. Ne pas pénétrer dans le marais.
La balade découverte commence alors vraiment, entre la Vesle qui serpente dans les marais et la prise d'eau sur votre droite. Soyez attentifs aux vieux arbres qui attirent les pics, aux aulnes dont les graines nourrissent l'hiver les oiseaux acrobates que sont les Tarins des aulnes, les Chardonnerets élégants et les mésanges.
Continuez le long du chenal jusqu'au barrage (point D) sur la Vesle où vous ferez demi-tour..

Que peut-on y observer ?
Cette partie de nature est intéressante essentiellement en hiver et au printemps.
A la mauvaise saison, ce petit territoire est propice à l'observation de nombreux oiseaux hivernants : les Tarins des aulnes, les Grives litornes et mauvis, les Pinsons du nord viennent y trouver refuge et nourriture. Les pics y sont facilement observables : l’épeiche est vu à chaque sortie, le Pic noir y est fréquent, le Pic épeichette rare.
Bien sûr les petits passereaux s'y observent sans difficultés : mésanges, Pinson des arbres, Chardonneret élégant, Bouvreuil pivoine, Sittelle torchepot. Les grives y apprécient tout particulièrement les innombrables boules de gui.
Les rapaces sont également présents : Buse variable et Faucon crécerelle bien sûr, mais aussi l’Épervier d'Europe et le Busard Saint Martin, plus rarement l'Autour des palombes.

Le printemps voit réapparaître les oiseaux nicheurs : petits passereaux comme les pouillots, Rousserolle effarvatte, Rossignol philomèle, Grèbe castagneux, Gallinule poule d'eau, Canard colvert. Avec un peu de chance, vous entendrez le Râle d'eau dans la petite roselière (point E) située à droite en allant en direction du barrage.
Parmi les rapaces, les Busard des roseaux (qui niche certaines années) et cendré sont vus, soit au dessus du marais, soit dans les champs environnants.
Les Martinets noirs comme les hirondelles (rivage, rustique et fenêtre) apprécient également les lieux qui leur permettent de s'alimenter au dessus de la Vesle.
Loriot d'Europe, Coucou gris, bruants (jaune et des roseaux), Linotte mélodieuse, Troglodyte mignon font partie des habitués.

L'été, les oiseaux s'y font plus discrets et les observations y sont moins nombreuses. Ces observations reprennent à l'automne avec le passage des premiers migrateurs.
Parmi les oiseaux d'eau, certains sont présents toute l'année : le Martin pêcheur, le Héron cendré, la Gallinule poule d'eau, le Grèbe castagneux  s'y observent régulièrement.


Les mammifères ne sont pas en reste. Le chevreuil est fréquemment rencontré. Vous verrez sûrement des traces du passage du renard et vous ne manquerez pas de déranger le ragondin qui apprécie particulièrement les bords de la Vesle.

 

Naturalist

Votre Smartphone est
sous Androïd?

naturalist logoEnregistrez directement vos observations avec NaturaList