Faucon pèlerinLe Faucon pèlerin est le plus imposant de nos faucons et approche la taille de la Buse variable (en plus « râblé »). Le mâle est 1/3 plus petit mais les deux adultes ont le même plumage : dos ardoise et ventre plus clair strié de noir. La moustache, commune à toutes les variétés de faucons, est particulièrement large chez le pèlerin et donne l'impression que l'oiseau est casqué.

Oie des moissonsTrois espèces d’oies grises hivernent habituellement dans notre région : l’Oie cendrée, l’Oie rieuse et celle qui nous intéresse aujourd’hui : l’Oie des moissons (Anser fabalis).

Macreuse brune Longue de 58 cm pour un poids pouvant atteindre 2 kilos, la Macreuse brune (Melanitta fusca) est un gros canard nordique dont quelques individus seulement fréquentent annuellement les grands lacs champenois et quelques ballastières ardennaises, généralement entre la mi-novembre et la fin-mars.

barge rousse5420

Avec la baisse de leur niveau et l’apparition de vasières, les grands lacs de Champagne, s’apprêtent à accueillir des milliers de limicoles (chevaliers, gravelots, bécasseaux, pluviers, bécassines...) qui y feront halte quelques heures ou quelques jours pour se reposer et se ressourcer entre leurs sites de reproduction nordiques et leurs quartiers d’hiver situés en Europe ou en Afrique.

Belette d'Europe De la famille des Mustélidés, c’est le plus petit carnivore du continent européen : une vingtaine de centimètres et un poids de 60 à 110 g pour le mâle. Son pelage est brun-roux sur le dessus avec une large tache blanche à la poitrine.

Cigogne noire

Elle est moins connue que la Cigogne blanche mais la Cigogne noire (Ciconia nigra) commence à se faire un nom dans nos campagnes. Sa cousine est blanche et noire tandis qu’elle est noire et blanche avec toujours ce long bec et ces grandes pattes rouge, caractéristiques de cette famille.

Balbuzard pêcheur

« Un balbu - un balbu ! ». C’est toujours un évènement en soi que d’observer cet oiseau à travers sa paire de jumelles ou sa longue-vue.Il faut reconnaître que cet élégant rapace a développé une technique de pêche pour le moins spectaculaire. Volant sur place à plusieurs dizaines de mètre de hauteur, il surveille la surface de l’eau. Dès qu’un poisson s’y aventure, il replie ses ailes et pique à pleine vitesse les pattes en avant pour fondre sur sa proie.

grebe huppe gr img 0215 46

La parade du Grèbe huppé (Podiceps cristatus) est l’un des beaux spectacles que nous offre la nature dès le mois de février et jusqu’au début de l’été. A l’initiative de la femelle, qui appelle le mâle, les 2 oiseaux se rapprochent puis se font face. Aigrettes et collerette érigées, ils secouent la tête et se font des courbettes.

Grive musicienne
Son chant, remarquable, qui lui donne son nom, est une suite de notes variées, claires et puissantes, sifflées ou flûtées, de tonalité élevée. La répétition des notes fait la typicité du chant de la musicienne.

rossignol philomele aiguamolls espagne 02 06 14 fourcaud denis 2

C’est à partir de  la mi-avril  que le  Rossignol philomèle (Luscinia megarhynchos) revient dans notre région, en provenance de l’ouest de l’Afrique, au sud du Sahara, où il a passé l’hiver. Souvent fidèle au territoire qu’il occupait l’année précédente, le mâle est repérable à son chant puissant, varié et particulièrement mélodieux, émis  aussi bien de jour qu’en pleine nuit à la différence des autres oiseaux.