Cliquer ici, pour retourner à la carte ou choisir un site dans la liste du menu de gauche.

Cliquer ici, pour retourner à la carte ou choisir un site dans la liste du menu de gauche.

Cliquer pour cacher ou afficher le tableau

drapeau gb

Saison 2022/2023

Arjuzanx

Information : Sophie Laugareil et Xavier Chauby
(Réserve Nationale d'Arjuzanx)

Date Nombre
23/01/2023 13 940
19/01/2023 6 829
16/01/2023 26 765
12/01/2023 20 759
9/01/2023 28 094
5/01/2023 29 406
2/01/2023 35 153
19/12/2022 26 617
15/12/2022 24 744
12/12/2022 19 080
8/12/2022 18 453
5/12/2022 19 536
28/11/2022 18 421
24/11/2022 19 932
17/11/2022 19 488
14/11/2022 > 15 120
10/11/2022 6 515
7/11/2022 6 994
3/11/2022 7 138
31/10/2022 ~ 10 000 (estimation)
27/10/2022 3 499
24/10/2022 2 001
20/10/2022 879
15/10/2022 50
13/10/2022 13
7/10/2022 14
 30/09/2022

Cliquer pour afficher la suite

La Réserve d’Arjuzanx, une escale, un site de prédilection drapeau gb

Ancienne mine d’extraction de lignite exploitée par EDF, le site d’Arjuzanx, à l’issue de sa réhabilitation, est devenu un espace naturel d’importance européenne.

Dès 1983, les premières grues cendrées ont reconquis cet espace, devenu depuis Réserve Nationale, et, chaque hiver, plusieurs dizaines de milliers l’utilisent en halte migratoire alors que 25 à 30 000 grues trouvent refuge, de mi-octobre à mi-mars, dans ce qui est devenu un des sites majeurs européens d’hivernage de la Grue cendrée.

photo grus grus

L’attractivité de ce territoire est également liée à la présence à proximité de vastes zones agricoles (champs de maïs) qui fournissent aux grues la ressource alimentaire nécessaire à leur présence pendant tout l’hiver.

La région autour d’Arjuzanx est marquée par leurs déplacements quotidien. Dès l’aube, elles quittent leurs dortoirs pour rejoindre les zones de gagnage et, en fin de journée, elles retrouvent la quiétude des dortoirs d’Arjuzanx qu’elles regagnent jusqu’à la tombée de la nuit.