Lire la suite...En 2020, plusieurs études à l’échelle de la Champagne et du Grand-est nécessitaient la participation de notre réseau bénévole : enquêtes ardéidés nicheurs, busards, carré rapaces diurnes, programme STOC-EPS, Rousserolle turdoïde….etc.

Lire la suite...Les contraintes de confinement nous obligent à limiter les déplacements. Nous vous proposons donc de transformer votre lieu de résidence en observatoire de la faune sauvage et de transmettre vos informations sur Faune Champagne-Ardenne. Combien d’espèces allez-vous pouvoir observer de chez vous ?

Côté oiseaux, des millions de migrateurs passent en ce moment au-dessus de nos têtes. Il suffit de lever les yeux pour faire de superbes observations. C’est aussi l’occasion de dresser l’inventaire de tous les oiseaux nicheurs visibles de chez vous.

Pour le reste de la faune, nous vous proposerons, durant les prochaines semaines, des recherches ciblées. Il s’agira de trouver une série d’espèces anthropophiles et d’en dresser, tous ensemble, la carte de répartition nationale.

Le premier défi : l'inventaire complet des oiseaux de chez vous

Ce premier défi n’est pas très compliqué et peut être effectué tous les jours. Il s'agit de faire, le plus fréquemment et régulièrement possible, une liste complète de tous les oiseaux que vous observez de chez vous.

Les observateurs les plus expérimentés pourront effectuer des listes de 5 minutes et ainsi contribuer au programme EPOC (en notant bien "EPOC" dans le champ commentaire). Les autres pourront faire des listes plus longues, pas plus de 20 minutes, ou même utiliser le formulaire "Oiseaux des jardins". Un code étude ("[Acasa] Confinés mais aux aguets") est dédié à cette opération, que nous espérons européenne, et permettra d'attribuer vos listes à ce programme.

A partir de ces informations, nous calculerons combien d'espèces d'oiseaux peuvent être inventoriées en France, durant la période de confinement, sans quitter nos domiciles ? Quel sera le maximum en une seule journée ? Combien de données et de listes auront été collectées ? Où est le meilleur spot d'observation ? Il ne fait aucun doute que toutes ces informations amélioreront par ailleurs notre connaissance du calendrier de migration et de reproduction de nombreuses espèces.

Pour en savoir plus (comment trouver le code étude, comment faire des listes complètes...) : https://www.faune-france.org/index.php?m_id=1164&a=1921#FN1921

Lire la suite...

L'assemblée générale de la LPO CA est reportée   

En raison de l'avancée de l’épidémie de Coronavirus en France, notre assemblée générale du 25 avril prochain est reportée à une date ultérieure. Pour les mêmes raisons, les bureaux de la LPO seront fermés. Merci de nous contacter par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou directement auprès de nos salariés : https://champagne-ardenne.lpo.fr/lpo-ca/qui-sommes-nous/notre-equipe Merci de votre compréhension et prenez soin de vous et des autres. 

 

 

 

Lire la suite...Après l’Hirondelle de fenêtre en 2017 et le Corbeau freux en 2018, la LPO Grand Est avait choisi le Grèbe huppé pour Oiseau de l’année en 2019. L’objectif de cette action est triple puisqu’il s’agit à la fois de :
- mettre à l’honneur une espèce de la Région Grand Est
- développer la connaissance sur sa répartition et ses effectifs à l’échelle régionale
- engager des actions de protection si nécessaire en fonction des résultats de l’enquête engagée à cette occasion.

Lire la suite...Le Busard des roseaux est un rapace typique des milieux humides. Cet oiseau se reproduit principalement dans les roselières qui bordent les plans d’eau. La Champagne humide accueille une cinquantaine de couples. C’est un migrateur passant l’hiver dans les régions plus chaudes de la péninsule Ibérique et de l’Afrique. A cette époque de l’année, la migration a débuté en France. On peut espérer voir les premiers individus de retour dans notre région. C’est le moment d’aller visiter les observatoires des étangs d’Outines et d’Arrigny ! 
Les populations de Busards des roseaux ont chuté de 15 % dans les années 80. Aujourd’hui, l’espèce reste vulnérable en Champagne-Ardenne mais aussi en France du fait de ses faibles effectifs et de sa dépendance vis-à-vis des roselières en bon état de conservation.

Lire la suite...Après avoir récemment étendu la période de chasse au sanglier du dernier jour de février jusqu’au 31 mars, l’État s’apprête maintenant à simplifier par décret la possibilité de commencer à chasser à partir du 1er juin, au lieu du 15 août aujourd'hui. La LPO appelle à s’opposer en masse à cette nouvelle régression ou il ne restera bientôt plus que les mois d’avril et de mai pour profiter d’une nature sans chasse en France.

Lire la suite...

372 couples suivis, 311 nids suivis, 221 nids protégés, 5 219 heures (déclarées), 66 252 km …

Vous voulez en savoir plus sur l’action des « busardeux » de Champagne-Ardenne, téléchargez le bilan 2019 !

Lire la suite...Samedi 17 et dimanche 18 octobre 2020

Les 11 et 12 avril prochains devaient se tenir les rencontres nationales du Réseau Busards mais l'actualité nous oblige à les repousser les 17 et 18 octobre. Et cela se passera toujours dans la Marne, au Lycée agricole de Somme-Vesle, à côté de Châlons-en-Champagne !

Lire la suite...En Champagne-Ardenne, entre septembre et novembre 2019, plus de 25 communes ont reçu des autorisations de traitement à la bromadiolone.
C’est avec ce poison, un rodenticide anticoagulant très toxique, que l’on tente de réduire les populations de campagnols. Cette méthode radicale n’est pas sans conséquences sur l’environnement.
Parallèlement à ces épandages, des milliers de petits prédateurs (renards, martres, fouines, etc) susceptibles de limiter l'ampleur des dégâts causés par les rongeurs, sont exterminés à la demande des Fédérations des Chasseurs du Grand Est.

Lire la suite...Pour la 8ème année consécutive, la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) vous invitent à participer au comptage national des oiseaux des jardins le week-end du 25 et 26 janvier 2020.

En 2019, plus de 270 jardins ont participé à ce même comptage dans toute la Champagne-Ardenne.

Vous êtes ici : Accueil LPO CA Actualités