198.jpg

Lire la suite...

Dans le cadre du diagnostic de la biodiversité communale réalisé cette année sur la nouvelle commune de Rives Dervoises en Haute-Marne, 30 personnes sont venues découvrir les richesses environnementales de leur territoire.

Lire la suite...Samedi 8 et dimanche 9 décembre 2018

Depuis 2015, les LPO d’Alsace, de Champagne-Ardenne et de Lorraine organisent chaque année un colloque "Grand-Est" d’ornithologie.

Après avoir obtenu d'Emmanuel Macron une baisse de 50% du prix du permis national, les chasseurs s'offrent une grande campagne de publicité dans laquelle ils s'autoproclament les "premiers des écologistes" après les avoir fustigés pendant des années.
En détournant les affiches de cette campagne, la LPO souhaite rétablir la vérité sur les véritables motivations de ces "écologistes" qui favorisent il est vrai par quelques-unes de leurs actions le maintien de certaines espèces...mais pour mieux les tirer ensuite.

visuel cane

 

 

visuel rougegorge

 

 

visuel barge

 

 

visuel invasives

Participez sans plus attendre à la consultation pour dire non aux projets du Ministère de la transition écologique et solidaire !

actu piegeage

En plus d’être cruels, les pièges utilisés sont non-sélectifs, Fauvette babillarde (Sylvia curruca) espèce protégée
– Crédit photo : CABS

Sous prétexte de « traditions », le Ministère de la transition écologique et solidaire veut, comme les années précédentes, autoriser diverses pratiques cruelles de piégeage de centaines de milliers d’oiseaux. En plus d’être cruels, certains de ces pièges sont non-sélectifs.

Nous devons nous mobiliser afin de mettre fin à ces pratiques barbares et cruelles !

Lire la suite...Pour la première fois depuis sa création en 2012, les données issues de l’Observatoire des oiseaux des jardins ont servi de base pour la réalisation d’une thèse au sein du Muséum national d’Histoire naturelle. Cette thèse intitulée : Devine qui vient diner… Graines des villes et graines des champs, ou l’impact de l’agriculture péri-urbaine sur les oiseaux des jardins, a été mené de 2015 à 2018 par Pauline Pierret sous la Direction de Benoit Fontaine et de Frédéric Jiguet.

Elle a notamment pu mettre en évidence le lien qu’il existe entre la présence de certaines espèces d’oiseaux dans les jardins et la présence de zone d’agriculture intensive autour de ces jardins. Autrement dit, il a été montré que les oiseaux spécialistes des milieux agricoles viennent de plus en plus dans les jardins qui distribuent de la nourriture au cours de l’hiver car les graines « naturelles » des champs se font de plus en plus rares. Cela montre que le nourrissage en hiver dans ces zones représente une réelle mesure de conservation pour ces espèces.

 

Pour plus d’info, consulter l’actu parue sur le site de la LPO qui contient notamment des vidéos de présentations des résultats

Lire la suite...Le 21 mars dernier, soit il y a à peine 1 mois et demi, paraissaient les conclusions de deux études menées par le Muséum National d’Histoire Naturelle et le CNRS sur l’état de conservation des populations d’oiseaux des campagnes françaises. Ces études ont été largement reprises et commentées dans les médias locaux et nationaux. M. HULOT, ministre de la transition écologique a fait une intervention remarquée le mercredi 21 mars devant l’Assemblée Nationale en déplorant le fait que la biodiversité, "tout le monde s'en fiche".

Force est de constater que Nicolas HULOT a raison. Tout le monde s’en fout…. à commencer par l’une des entreprises qui dépend de l’ETAT en l’occurrence la SNCF .

La ligne ferroviaire entre Brienne-le-Château et Vitry-le-François est actuellement l’objet d’importants travaux de broyage de végétaux. Sans remettre en cause l’utilité de ces opérations, la LPO Champagne-Ardenne déplore toutefois leurs mises en œuvre en pleine période de reproduction en ce qui concerne l’avifaune.

Lire la suite...Le blaireau est victime d’un loisir extrêmement violent : le déterrage, encore appelé « vènerie sous terre ».

Vous aussi, exprimez-vous contre cette pratique barbare en signant une pétition destinée à alerter M. Nicolas Hulot, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire (déjà plus de 30 000 signatures !).

 

Je signe la pétition : STOP aux déterrage des blaireaux !

 

Lire la suite...20 exploitations biologiques du Grand-Est se sont engagées avec Bio Grand-Est, les LPO Alsace et Champagne-Ardenne et la Fredon Alsace dans un ambitieux programme en faveur de la Biodiversité et de la Trame Verte et Bleue.

Des diagnostics écologiques sont en cours de réalisation sur ces fermes Bio- Diversité et suite aux préconisations, des aménagements seront mis en place.

En Champagne-Ardenne, ce sont 8 exploitations auboises et haut-marnaises (vignerons, céréaliers, éleveurs ...) qui se sont portées volontaires dans ce programme soutenu financièrement par la Région Grand Est et l’Agence de l’eau Rhin-Meuse.

Pour en savoir plus, il suffit de télécharger la plaquette Bio Grand Est présentant ce programme.

Plaquette de présentation du réseaux Fermes Bio-Diversité 2018-2019

 

Lire la suite...

Une roselière bien vivante   

S’il est plus particulièrement connu l’automne lors de la venue des Grues cendrées, le lac du Der-Chantecoq offre de nombreuses richesses ornithologiques à découvrir tout au long de l’année. C’est le constat qu’ont pu faire les personnes qui participaient samedi 26 mai à la sortie proposée par la LPO Champagne-Ardenne dans le cadre de la 12ème édition de la Fête de la Nature. Encadrés par plusieurs ornithologues bénévoles, la vingtaine de participants, pour certains venus du sud du département de Haute-Marne, ont pu observer quelques-unes des espèces typiques de la roselière. Hérons pourprés, Aigrettes garzettes, bihoreaux, rousserolles…ont pu être aisément observées grâce à la mise à la disposition de longues-vues et d’autant qu’en cette période dédiée à la reproduction la plupart des oiseaux sont tenus de garder le nid.

 

En outre et grâce à sa configuration, le lac du Der permet d’effectuer de belles observations sans occasionner de dérangements pour peu que les règles et les consignes soient respectées. Une avifaune qui demeure particulièrement riche et diversifiée grâce à la gestion adaptée dont profite cette zone humide que fréquentent plus de 300 espèces. Une gestion assurée par l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) en partenariat avec la LPO Champagne-Ardenne. Au fil des pauses, les participants se sont rendus jusqu’à la zone classée en réserve intégrale où ils ont notamment pu observer une Tourterelle des bois, oiseau désormais classé parmi les espèces en danger au niveau mondial. Malgré une chute des effectifs particulièrement significative et inquiétante (80% en 30 ans), l’Etat français vient récemment de s’opposer à une proposition de la Commission européenne de moratoire de la chasse. Une décision aussi incompréhensible qu’inacceptable qui prouve une fois de plus le peu de cas fait aux enjeux de biodiversité dès lors qu’il s’agit de satisfaire aux lobbies cynégétiques.

 

Lire la suite...Les 24 H de la biodiversité 2018  se dérouleront le en Alsace mais aussi en Argonne les 02 et 03 juin à la limite de trois départements (51, 55 et 08).

Les 24h de la biodiversité est un moment convivial ouvert à tous les naturalistes associatifs . Le but principal est d'acquérir des données sur tous les taxons que ce soit la faune ou la flore dans ce secteur d'Argonne qui reste mal connu des naturalistes.
Cet évènement permet également un week-end d'échange entre associations naturalistes autour d'un verre le samedi soir avec repas "auberge à l'espagnole".

Tous les renseignements (lieux de rendez-vous et adresse du gîte) seront donnés lors de l'inscription : ReNArd 03.24.33.54.23 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous êtes ici : Accueil La LPO CA Actualités