grues-F-Desjardins.jpg

La réserve ornithologique du lac de Puydarrieux

drapeau gb

Situation géographique

Le barrage de Puydarrieux ( 43.17 N / 00.23 E ) est situé sur un point stratégique de la route des migrations dans un axe NE/SO, entre les zones de reproduction nordiques , juste avant la barrière des Pyrénées ( 3 000 m) et les régions d'hivernage d'Espagne.

Caractéristiques techniques

  • Maîtrise d'ouvrage: Compagnie d'Aménagement des coteaux de Gascogne
  • Objectifs: Irrigation des cultures, soutien d'étiage des rivières gersoises et adduction d'eau potable.
  • Une retenue collinaire mise en eau en 1987 d'une superficie de 220ha et d'une capacité de 14 millions de m3, en lieu et place d'une forêt de chênes pédonculés.
  • Le lac a une vocation originelle pour l'irrigation, le soutien d'étiage et l'adduction d'eau potable.

Dispositions réglementaires et Natura 2000

  • Arrêté de protection de biotope du 16 Juin 1989 définissant une zone de quiétude
  • Arrêté ministériel de réserve de chasse et de faune sauvage 21 juin 1989
  • Logo Conseil Départemental Hautes PyrénéesMise en place d'une mission de garderie, de suivi scientifique et d'accueil du public émanant du Conseil Départemental assurée par Soazig Lemur et Valérie Ducasse.
  • Aménagements de génie écologique en 1994 (lagunes à niveau constant)
  • Intégration au réseau Natura 2000 en date du 05 janvier 2006 avec la création d'une ZPS oiseaux. date du 05 janvier 2006 avec la création

Photo : Bruno Gueguen
Photo : Bruno Gueguen
Photo : Bruno Gueguen
Photo : Bruno Gueguen

Intérêt ornithologique

  • De tous temps les Grues utilisaient le plateau de Lannemezan comme halte migratoire avant la traversée des Pyrénées.
  • Dès 1989, les premières Grues se sont arrêtées sur le marnage du lac de Puydarrieux. Les conditions de quiétude, la proximité de l'eau et des gagnages, ont permis une croissance régulière des effectifs hivernants


puydarrieux dortoirCe site d'hivernage et de halte migratoire offre une grande diversité de nourriture avec une importante zone de marnage qui se végétalise au fur et à mesure de la baisse du niveau d'eau. La zone cultivée aux abords immédiats du site ainsi que les zones de gagnages alentours constituent des ressources alimentaires importantes. Le lac de Puydarrieux s'inscrit naturellement au fil des ans parmi les sites de stationnement importants pour l'espèce.

Le lac est d'un intérêt ornithologique qui ne cesse de croître d'année en année, accueillant au fil des ans près de 240 espèces d'oiseaux dont quelques unes remarquables, comme le pygargue à queue blanche, l'oie à bec court, le vanneau sociable, l'aigle de Bonelli.


Ces dernières années le lac de Puydarrieux n'accueillait durant cette migration que quelques individus fatigués ou encore jeunes et seulement quelques unités. Ce ne fut pas le cas en février 2002 où plus de 4 000 individus ont fréquenté ou survolé le site dans la journée du 25 février.

Attention: La Zone de Quiétude mise en place sur la partie amont du lac, la forêt rive droite et les terres agricoles rive gauche, pour assurer la tranquillité des oiseaux, est strictement interdite à la pénétration humaine; les observations se font depuis le bord de la route.

 

Informations : Soazig Lemur et Valérie Ducasse