ECL_grues.jpg

Camp militaire du Poteau ou champ de tir de Captieux

captieuxdrapeau gbLe Camp militaire du Poteau ou champ de tir de Captieux est un site majeur pour l’accueil des oiseaux. 

La Grue cendrée est l’espèce emblématique du site qui accueille au passage près de 10% des populations européennes. Le camp du poteau présente également un intérêt majeur pour le Courlis cendré, notamment au niveau des zones de landes basses.

Situation

Situé dans la partie orientale du plateau landais, le champ de tir de Captieux, est un terrain militaire où l’activité est en grande partie aérienne. Il s’étend sur six territoires communaux (Retjons, Lencouacq, Luxey, Callen, Lucmau et Captieux), à cheval sur deux départements (Landes et Gironde). D’une superficie de 9175 hectares d’un seul bloc, il constitue une entité bien individualisée des terrains environnants, forestiers ou agricoles.


Les terrains ont été choisis par l'Etat dans une zone isolée et insalubre pour y créer un camp militaire et d’essais. Ces terrains se trouvent à la tête de deux bassins versants principaux. Cette zone d’interfluve du plateau sableux landais, humide et marécageuse, avait du mal à maintenir l’activité pastorale, et l’implantation de la pinède demandait ici des travaux de drainage beaucoup trop dispendieux. Les travaux de drainage ont permis d’améliorer l’accessibilité mais ont malgré tout maintenu des paysages originaux reliques de l’ancienne lande pâturée, et que l’on ne trouve plus de nos jour qu’ici. A ces habitats landicoles sont associés des milieux hygrophiles de divers niveaux, naturels ou favorisés par l’homme comme les bassins artificiels.

(source : Document d’objectifs Site Natura 2000 FR 7200723 "Champ de tir de Captieux")

Observation des grues

Il est possible d'observer les Grues cendrées dans la journée sur les chaumes de maïs où elles trouvent leur nourriture.
Les plus matinaux pourront aussi assister au spectacle de leur lever qui déploie un écheveau gris et régulier d’oiseaux s’envolant vers leurs gagnages.
Le retour au dortoir s’effectue en longs vols sonores qui strient le ciel de grands V.
Chacun de ces moments reste inoubliable ; nous vous conseillons de privilégier une observation accompagnée qui vous livrera les meilleures clés de connaissance et les meilleures conditions d’observation. Et pour profiter davantage de ce spectacle qui varie chaque jour, posez-vous dans un des gîtes engagé dans le projet d’écotourisme des Landes de Gascogne. Vous y trouverez des hôtes complices qui mettront à votre disposition des ouvrages de référence sur la Grue et les migrations, du matériel d’observation, des cartes...

Pour aller plus loin dans vos découvertes, des week-ends d’observation sont également proposés, offrant de beaux moments exclusifs et des échanges précieux.

Grus Gascogna

La préservation de la Grue cendrée sur notre territoire mobilise depuis 1992 des partenaires fédérés autour d’un projet commun de connaissance, de préservation, d’information et de mise en valeur écotouristique.
Réunis dans le collectif Grus Gascogna, ces partenaires s’engagent dans une concertation permanente de leurs actions dans ces trois domaines clés.