4.jpg

Une semaine, une espèce

Pic épeichette

pic epeichette fourcaud denisDate de parution dans le JHM : 17 septembre 2017

Peu de personnes savent qu’il existe dans nos campagnes un pic à peine plus gros que nos mésanges et de la taille d’un moineau... largement répandu mais jamais abondant, cet oiseau fréquente nos boisements, nos ripisylves (bords d’étangs, lacs, cours d’eau) et notre bocage (lorsqu’il propose encore des bosquets et des haies avec arbres de hauts jets).

Ce petit pic porte une affection particulière aux secteurs humides et semblent délaisser les plateaux calcaires plus secs. La calotte rouge du mâle peut faire penser au plus commun de nos pics, l’épeiche mais sa taille réduire ne trompe pas l’observateur averti.

...discret et peu commun


Le Pic épeichette (Dendrocopos minor) est difficile à observer en forêt car il reste dans la canopée des arbres. Il est plus aisé de l’observer sur les bordures de nos étangs et des fonds de vallées, dans certains jardins mais aussi dans les grosses haies proposant de nombreuses branches mortes et du bois sénescents, éléments indispensables à sa présence. On connaît peu de choses de l’écologie du Pic épeichette et les quelques nidifications connues sont localisées dans des chênes, trembles, bouleaux, aulnes, frênes, vieux saules, peupliers et cerisiers. Mais dans la majorité des cas, les arbres sont morts. Le Pic épeichette est réputé sédentaire mais il n'est pas rare de rencontrer, en hiver, des jeunes individus se dispersant à plusieurs centaines de km. Le Pic épeichette mériterait d’être plus étudié car ses tendances d’évolution et son écologie restent méconnues.

Christophe Hervé

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

 Chaque semaine, le magazine dominical du Journal de la Haute-Marne publie une rubrique intitulée « Une semaine, une espèce ». Les articles sont rédigés par la LPO Champagne-Ardenne et BirDer.
 

logo LPO CA       logo jhm   birder    

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer