197.jpg

Une semaine, une espèce

Merle noir

Date de parution dans le JHM : 14 janvier 2018merle noir

De 24 à 29 cm de long pour une centaine de grammes, un plumage uniformément marron pour la femelle ou entièrement noir avec le bec jaune et un élégant cercle oculaire de la même couleur pour le mâle, vous aurez reconnu le Merle noir (Turdus merula), l’un des oiseaux les plus familiers et les plus connus de nos forêts, des jardins de nos campagnes et même de nos grandes villes.

Passant beaucoup de temps à chercher sa nourriture, on le voit souvent courir sur quelques mètres puis s’immobiliser pour écouter et observer ou retourner les feuilles mortes sur les pelouses à la recherche des vers de terre et autres nombreux invertébrés qui composent l’essentiel de sa nourriture. Les services qu’il rend ainsi au jardinier valent bien les quelques cerises et baies dont il peut agrémenter son ordinaire à la belle saison.
D’un naturel territorial en période de reproduction, il s’observe souvent en petits groupes en hiver, les effectifs locaux étant renforcés par des hivernants venant principalement du nord et de l’est de l’Europe alors que plus de la moitié de nos Merles noirs nicheurs hivernent dans le sud-ouest de la France et sur le pourtour méditerranéen.
La saison de nidification commençant dès le mois de mars, le chant flûté, riche et varié du mâle se fait entendre dès février. C’est la femelle qui construit un gros nid en coupe à l’intérieur tapissé de terre qui accueillera 4 à 5 œufs turquoise marqués de brun. Les jeunes quittent le nid au bout de 10 à 19 jours, bien avant d’être capables de voler et sont alors particulièrement vulnérables, les corvidés et les chats étant leurs principaux prédateurs. Leur taux de survie est donc faible et il est fréquent qu’un seul jeune par nichée atteigne l’âge adulte. S’il parvient à éviter les autres prédateurs, les collisions avec les véhicules et les baies vitrées, la chasse (c’est la 9ème espèce la plus tirée en France avec un million d’individus prélevés annuellement), les maladies et les rigueurs de l’hiver, il sera peut-être au rendez-vous dans votre jardin ces prochains jours pour égayer de son chant la fin de l’hiver.

Gérard Rolin

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

 Chaque semaine, le magazine dominical du Journal de la Haute-Marne publie une rubrique intitulée « Une semaine, une espèce ». Les articles sont rédigés par la LPO Champagne-Ardenne et BirDer.
 

logo LPO CA       logo jhm   birder    

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer