190.jpg

Une semaine, une espèce

Rougequeue noir

Date de parution dans le JHM : 11 mars 2018eclrougequeue3.jpg

Autrement dénommé le "Rossignol des murailles" (son chant peut être entendu bien avant le lever du jour), le Rougequeue noir (Phoenicurus ochruros) vivait principalement dans les régions montagneuses à l’origine avant d’étendre son aire de répartition sur l’ensemble de l’Europe en profitant des constructions humaines.

De ce fait, le Rougequeue noir privilégie des milieux (terrains caillouteux, falaises, éboulis, amas de pierres...) qui se rapprochent de son habitat d’origine. Le mâle présente un plumage dont les couleurs dominantes varient du noir au gris. Les plumes des ailes (les rémiges) laissent apparaître des liserés blancs. Les plumes de la queue (les rectrices) sont rouge orangé. C’est aussi le cas de la femelle mais de manière moins marquée. Toujours sur le qui-vive, il se déplace en permanence en agitant nerveusement la queue.

Deux couvées annuelles

La période de reproduction s’étale de la mi-avril à fin juin. L’espèce privilégie les cavités à large ouverture (trous dans un mur) ou s’installe dans un recoin (sur une poutre, sous un comble...) aux abords ou même à l’intérieur d’un bâtiment. Réalisé avec de la mousse, des brins d’herbes et des brindilles, le nid est garni de plumes, de laine et de crin. La femelle y dépose 4 à 5 œufs qu’elle va patiemment couver durant deux semaines tandis que le mâle consacre son temps aux ravitaillements de sa compagne et à écarter les intrus. Il se nourrit principalement d’insectes (araignées, mouches, papillons, abeilles...). Le menu est complété par des petits vers de terre et des baies (groseilles, baies de sureau...). Les jeunes quittent le nid 15 à 18 jours après leur naissance sans pour autant être totalement autonome, les parents les nourrissant encore plusieurs jours à proximité du nid. En fonction de l’avancée dans la saison, une deuxième couvée peut alors être réalisée.

Étienne Clément

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

 Chaque semaine, le magazine dominical du Journal de la Haute-Marne publie une rubrique intitulée « Une semaine, une espèce ». Les articles sont rédigés par la LPO Champagne-Ardenne et BirDer.
 

logo LPO CA       logo jhm   birder    

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer