grues_eg.jpg

Une semaine, une espèce

Butor étoilé

Date de parution dans le JHM : 11 février 2018a038 butor etoile francis cauet

Héron mythique de nos étangs, le Butor étoilé (Botaurus stellaris) doit son nom à son chant si particulier, sorte de mugissement audible à plusieurs kilomètres. On peut principalement l’entendre à la tombée de la nuit et avant le début du jour.

Le Butor étoilé est inféodé aux vastes roselières. Son plumage brun rayé de fauve et de noir le rend particulièrement mimétique au sein des grandes tiges sèches de roseaux. Il n’est pas aisé de l’apercevoir car il sort peu de son élément pouvant rester immobile, cou dressé et bec en l’air pour paraître roseau parmi les roseaux. C’est lors du nourrissage des jeunes, en juin-juillet, qu’on peut avoir le plus de chance de l’observer. Le nid est une plate-forme construite à même le sol au cœur de la roselière. Il se nourrit principalement de petits poissons dans les eaux peu profondes. 

Le Butor va-t-il disparaitre ?

Contrairement aux autres hérons, le butor est au bord de l’extinction en Champagne humide, où il était pourtant encore bien présent il y a 30 ans. Une petite population survit encore en Argonne mais ces dernières années, même le fameux étang de Belval-en-Argonne était déserté. Beaucoup de sites et leurs roselières paraissent pourtant intacts… Les causes possibles à ce fort déclin sont nombreuses : vieillissement des roselières moins entretenues, prédation des nids par les sangliers, mauvaise gestion des niveaux d’eau…

Des oiseaux venus du nord peuvent être observés à partir de la fin de l’été sur différents étangs et zones humides de la région. Cet hivernage discret est méconnu.

Christophe Hervé

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

 Chaque semaine, le magazine dominical du Journal de la Haute-Marne publie une rubrique intitulée « Une semaine, une espèce ». Les articles sont rédigés par la LPO Champagne-Ardenne et BirDer.
 

logo LPO CA       logo jhm   birder    

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer