gh9711_5.jpg

Une semaine, une espèce

Caille des blés

Date de parution dans le JHM : 15 avril 2018Caille des blés

L’oiseau qui a inspiré Charles Trenet dans sa chanson « paye tes dettes » était-il la Caille des blés (Coturnix coturnix) ?
Le fou chantant de la chanson français parle d’un oiseau tout en haut d’une branche ... "Ornithologiquement parlant" ce propos ne correspond pas à ce petit galliforme des milieux agricoles qui, au contraire, est toujours blotti dans la végétation et plaqué au sol.

Mais pourtant, le chant de la caille des blés a très souvent donné lieu à de multiples interprétations populaires dans les campagnes dont la plus populaire est « paie tes dettes, paie tes dettes » répétée plusieurs fois. C’est surtout à partir du 15 avril et au début de mai que l’on peut entendre ce chant caractéristique. La Caille aime chanter au crépuscule et au début de la nuit et se fait beaucoup plus discrète en journée. On la contacte principalement dans les plaines céréalières (avec parfois des agglomérats de 10 à 15 oiseaux pour 10 ha) ainsi que dans les prairies des vallées alluviales (avec des concentrations plus faibles).

Vous avez dit discrète !

Tout le monde connaît la Caille des blés mais qui l’a vu correctement ? Qui a eu la chance de l’observer longuement dans son milieu ? La plupart des observations sont très fugaces car elles concernent des oiseaux s’envolant dans nos pieds et se reposant plus loin dans la végétation. Beaucoup plus petit qu’une Perdrix, ce petit oiseau brunâtre terne ne présente pas de caractéristiques particulières sur son plumage excepté de petites raies blanchâtres sur les flancs et le dessin facial noir du mâle. C’est une espèce soumise à de fortes fluctuations interannuelles mais les populations sont jugées à la baisse sur ces trente dernières années en Europe et en France (au moins 30 %)..

Christophe Hervé

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

 Chaque semaine, le magazine dominical du Journal de la Haute-Marne publie une rubrique intitulée « Une semaine, une espèce ». Les articles sont rédigés par la LPO Champagne-Ardenne et BirDer.
 

logo LPO CA       logo jhm   birder    

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous êtes ici : Accueil Découverte Une semaine, une espèce Caille des blés