4.jpg

Une semaine, une espèce

Rougegorge familier

rougegorge familier pfo0135 christine tomasson ldd Date de parution dans le JHM :  9 décembre 2018

Qui ne connaît pas le rougegorge, farfadet de nos jardins et de nos sous-bois. Son plastron rouge-orangé inimitable et sa forme rondelette permettent de le reconnaître à coup sûr.

Le Rougegorge familier (Erithacus rubecula) est une espèce adaptable qui s’accommode de nombreux boisements et « espaces jardinés » du moment qu’on lui offre une strate arbustive. Même le bocage et certains vergers peuvent lui convenir. C’est un des premiers chanteurs (même au cœur de l’hiver) et la reproduction débute dès la mi-mars pour se terminer en été (deux voire trois nichées successives). Le nid est le plus souvent au ras du sol, à l’abri sous des souches d’arbres ou aux pieds d’arbustes. Les tas de bois et les cabanes de jardins sont régulièrement utilisés.

Des rougegorges russes sous nos mangeoires...

La migration est peu visible mais est pourtant intense. Certins de nos nicheurs atteignent l’Espagne tandis que des oiseaux plus nordiques et de l’Est de l’Europe, fuyant les contrées gelées, viennent hiverner chez nous parcourant parfois plus de 1000 km.
En hiver comme en période de reproduction, le rougegorge n’est pas partageur et houspille le moindre congénère venu empiéter sur son territoire. Il ne dédaigne pas les mangeoires et les boules de graisse. Les tendances à la baisse de ces dernières années s’expliquent probablement par des hivers de plus en plus doux entrainant un décalage de la reproduction. Une partie des individus se reproduit plus tôt et échappe ainsi aux protocoles d’inventaires dont les dates restent fixes.

Christophe Hervé

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

 Chaque semaine, le magazine dominical du Journal de la Haute-Marne publie une rubrique intitulée « Une semaine, une espèce ». Les articles sont rédigés par la LPO Champagne-Ardenne et BirDer.
 

logo LPO CA       logo jhm   birder    

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous êtes ici : Accueil Découverte Une semaine, une espèce Rougegorge familier