151.jpg

Une semaine, une espèce

Mésange boréale

mesange boreale Date de parution dans le JHM : 13 janvier 2019

La Mésange boréale (Poecile montanus) possède une vaste répartition territoriale. Ainsi, un grand voyageur pourra l’observer depuis le centre de la France ou la Grande-Bretagne en passant par la Fennoscandie et jusqu’au Japon.

Sur cette immense aire de répartition, quinze sous-espèces sont répertoriées dont deux en France en plus de la forme nominale. C’est la sous-espèce "P. m. rhenanus" qui est présente dans notre région et sur l’ensemble du quart nord-est.
Avec sa calotte noire, ses joues blanches, sa bavette noire assez étendue, son haut du dos gris et ses dessous blanc cassé, la Mésange boréale ressemble à s'y méprendre à la Mésange nonnette qui fréquente plus facilement nos jardins et nos villages. Leurs cris, leurs chants et la présence d’une zone plus pâle sur les ailes de la boréale permettent de ne pas les confondre mais cela reste une affaire de spécialistes.

La mésange des saules

La Mésange boréale est une espèce sédentaire. Elle peut toutefois effectuer quelques déplacements hivernaux à la recherche de nourriture si le besoin s’en fait sentir. La Mésange boréale est aussi nommée "mésange des saules" car elle est très présente dans les secteurs boisés humides mais en revanche plus rare dans les régions naturelles plus sèches, comme c’est le cas dans le Barrois par exemple. Elle affectionne particulièrement les bordures des lacs et des étangs forestiers et les ripisylves arbustives des vallées et leurs affluents. Ces milieux lui proposent de nombreux arbres morts avec cavités et l’assurance de trouver de nombreux insectes et bourgeons.
Les populations de cette espèce méconnue sont considérées comme stables mais la restauration et la préservation de ses habitats sont indispensables à l’installation et au maintien de cette mésange. La population nicheuse de Champagne Ardenne n’est estimée qu’entre 3 000 et 5 000 couples.

Christophe Hervé

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

 Chaque semaine, le magazine dominical du Journal de la Haute-Marne publie une rubrique intitulée « Une semaine, une espèce ». Les articles sont rédigés par la LPO Champagne-Ardenne et BirDer.
 

logo LPO CA       logo jhm   birder    

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous êtes ici : Accueil Découverte Une semaine, une espèce Mésange boréale