Une semaine, une espèce

Pie grièche écorcheur

eclpgefabricecrosetDate de parution dans le JHM : 26 juin 2016

La haie champêtre et les prairies sont les deux milieux qu’affectionne particulièrement cet oiseau qui est donc pleinement menacé par l’uniformisation des paysages agricoles. Le plumage de ce passereau de taille moyenne présente des tons rouge brunâtre au niveau du dos et blanc rosé en ce qui concerne la poitrine.

Caractéristique typique de la famille des Laniidés, un large bandeau noir lui traverse également le front juste au-dessus des yeux. Cette particularité lui vaut son surnom de "bandit masqué". La femelle et les jeunes arborent un plumage moins marqué.

Fréquentant les milieux semi-ouverts, la pie grièche écorcheur (Lanius collurio) n’est présente localement qu’en période de reproduction. Les premiers individus arrivent de leurs quartiers d’hiver vers la fin avril et le début mai. Une fois le couple formé et le territoire défini, les deux adultes procèdent à l’édification du nid la plupart du temps au milieu d’un buisson épineux (prunelliers, aubépines, ronces...). La femelle pond de quatre à six œufs et assurera seule ensuite leur incubation durant une quinzaine de jours.

Un garde manger à demeure          

Les parents vont ensuite se relayer pour nourrir les petits qui quitteront le nid à l’âge de deux semaines en moyenne. Le régime alimentaire de la pie grièche est composé principalement d’insectes qu’elle chasse à l’affût depuis un perchoir. Opportuniste, elle peut également capturer des petits vertébrés (amphibiens, oiseaux, mammifères). Une partie de son nom (écorcheur) vient du fait qu’elle a l’habitude de se constituer un garde-manger appelé "lardoir" en empalant ses plus grosses proies sur des épines ou un fil barbelé afin d’en faciliter le dépeçage.

Les parents assureront l’élevage de leurs jeunes durant trois semaines avant qu’ils ne prennent leur indépendance. La migration postnuptiale s’étale ensuite de la mi-juillet à la mi-août. Voyageant de nuit, la pie grièche écorcheur gagne alors ses lieux d’hivernage qui s’étendent de l’Afrique Tropicale à l’Afrique du Sud. 

Etienne Clément

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 

 

logo LPO CA       logo jhm   birder    

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous êtes ici : Accueil Découverte Une semaine, une espèce Pie grièche écorcheur